mercredi 18 septembre 2019

Opération Foire du Creusot :

Bénéficiez de 20% de remise sur tous vos travaux*

Pour toute commande passée entre le Samedi 14 et le Dimanche 22 Septembre

Édito
Les résultats des élections européennes ont confirmé qu’il convient de se méfier de plus en plus des sondages. Jean-Luc et Laurent faisaient la gueule dimanche soir, mais ils n’étaient pas les seuls.
Questions à...
Le lundi 9 septembre 2019 restera dans l’histoire pour l’Hôtel-Dieu du Creusot, avec la première intervention chirurgicale réalisée avec le robot chirurgical, le 1er de Saône-et-Loire.
Le Docteur Jean-Philibert Combier a réagi dans une interview exclusive à creusot-infos.
«Le robot ne remplace pas le chirurgien. Il exécute ses gestes. C’est un progrès considérable»
«C’est capital pour recruter de jeunes médecins»
«Le Maire du Creusot a eu une vision d’avenir et de progrès sur ce dossier stratégique»
Vice-président du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté, en charge des lycées et de l’apprentissage, Stéphane Guiguet détaille l’implication de la Région en matière d’investissements, mais aussi pour «le pouvoir d’achat des lycéens et de leurs familles».
Le conseil départemental est mobilisé pour les Collèges. C’est que ce le Président André Accary a annoncé, ce jeudi matin, à Montchanin, où il a fait sa rentrée des classes.
Écouter, lire, voir
> Sports > Rugby

RUGBY (Fédérale 2) : Le Creusot rate son entame et perd tout à Ris Orangis

10/09/2018 07:20Lu 4847 foisImprimer l’article
Menés 4 essais à 0, les Creusotins ont bien tenté de remonter, mais ils ne sont pas parvenus à accrocher le bonus défensif.ACTUALISE : Notre reportage photos.
Quand on n’y est pas, que l’on manque d’agressivité défensive et que l’on rate les trois premiers placages, ont prend cher. Et Le Creusot a pris très cher, ce dimanche 9 septembre, en ouverture du championnat de Fédérale 2.
En déplacement à Ris Orangis, il a complètement manqué son entame de match. «On rate trois placages et on prend trois essais», constate Yannick Répy. Trois essais d’entrée donc et même un quatrième à la 20ème minute, sur une attaque au large, pour un 26-0 cinglant à la fin du 1er quart temps du match.
Dès lors, il fallait croire au miracle et il n’a pas eu lieu. Car si Le Creusot a bien réagi, s’il n’a pas sombré, à l’arrivée, il n’a pas pris le point de bonus défensif, en s’inclinant sur le score de 29 à 21, après un troisième essai inscrit à la 80ème minute. Il était malheureusement trop tard et sans doute que les «bleu et rouge» vont regretter longtemps de ne pas avoir su serrer les rangs en début de rencontre.
«Il faut quand même positiver. On est revenu petit à petit. En deuxième mi-temps les Franciliens n’ont pas touché le ballon. Ils sont venus une seule fois dans notre camp. Les remplaçants ont apporté beaucoup et notre réaction est évidemment positive. Ah si seulement on n’avait pas manqué d’agressivité en début de match», commente Yannick Répy. Oui, si seulement… Mais malheureusement pour les Creusotins le match ne débutait pas à la 21ème minute. Ils devront s'en souvenir, dimanche prochain dans le Jura, pour leur déplacement à Dole-Tavaux.
Alain BOLLERY

Les points

3ème Placage raté en premier rideau, passe au pied et essai pour Ris Orangis (5-0)
5ème : Copie conforme du premier, avec la transformation en plus (12-0).
10ème : Attaque au large de Ris Orangis, un placage raté et troisième essai (19-0).
20ème : Le Creusot perd la balle sur la ligne des 22 des Franciliens. Ris Orangis remonte tous les terrains en enchainant après plusieurs fixations, pour un essai de 80 mètres, transformé lui aussi (26-0).
31ème : Catinot décale le 3ème ligne Caladou à la faveur d’un coup de pied, pour un très belle essai transformé (26-7).
33ème : Pénalité de Ris Orangis (29-14).
51ème : Essai de Toti après une succession de fixations. Transformation de Catinot (29-14).
80ème : Pénal’touche bien exploitée par le COCB pour un essai de Caladou (29-21)


(photos Rui Fernandes)