mercredi 18 septembre 2019

Opération Foire du Creusot :

Bénéficiez de 20% de remise sur tous vos travaux*

Pour toute commande passée entre le Samedi 14 et le Dimanche 22 Septembre

Édito
Les résultats des élections européennes ont confirmé qu’il convient de se méfier de plus en plus des sondages. Jean-Luc et Laurent faisaient la gueule dimanche soir, mais ils n’étaient pas les seuls.
Questions à...
Le lundi 9 septembre 2019 restera dans l’histoire pour l’Hôtel-Dieu du Creusot, avec la première intervention chirurgicale réalisée avec le robot chirurgical, le 1er de Saône-et-Loire.
Le Docteur Jean-Philibert Combier a réagi dans une interview exclusive à creusot-infos.
«Le robot ne remplace pas le chirurgien. Il exécute ses gestes. C’est un progrès considérable»
«C’est capital pour recruter de jeunes médecins»
«Le Maire du Creusot a eu une vision d’avenir et de progrès sur ce dossier stratégique»
Vice-président du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté, en charge des lycées et de l’apprentissage, Stéphane Guiguet détaille l’implication de la Région en matière d’investissements, mais aussi pour «le pouvoir d’achat des lycéens et de leurs familles».
Le conseil départemental est mobilisé pour les Collèges. C’est que ce le Président André Accary a annoncé, ce jeudi matin, à Montchanin, où il a fait sa rentrée des classes.
Écouter, lire, voir
> Sports > Rugby

RUGBY (Fédérale 2) : Le Creusot peut-il gagner à Beaune ? Et pourquoi pas…

07/04/2018 16:49Lu 4211 foisImprimer l’article
Les rugbymen du Creusot sont mobilisés pour tenter de réaliser la passe de six sur le terrain de leader Beaune.
Les joueurs du COCB se déplacent ce dimanche à Beaune . Vont ils rééditer les mêmes exploits que lors de leurs deux derniers déplacements face aux côte d'oriens ?

Les beaunois dominent largement la poule 2 de fédérale 2, ils n'ont jamais quitté la première place depuis le début du championnat, l'équipe vigneronne est plus solide que les années passées et présente déjà un bilan largement positif à deux journées de la fin du championnat avec 766 points marqués dont 89 essais en 20 rencontres ce qui fait une moyenne 38 points et plus de 4 essais par match . Dimanche dernier sur leur terre ils n'ont fait qu'une bouchée de leur dauphin second de la Poule Orsay en les humiliant sur le score de 31 à 0.
On pourrait penser que les joueurs bleus et rouges n'ont aucune chance de gagner à Jean Guiral et qu'ils vont exploser en vol mais il y a un facteur qui fait que les joueurs du pilon peuvent dérègler la belle machine beaunoise et pourquoi pas une fois de plus remporter le derby bourguignon.
Ce facteur c'est maintenant une évidence les joueurs de la ville des hospices n'aiment pas les derbys dans lesquels ils éprouvent souvent des difficultés et ont du mal à subir la pression. Pour preuve les joueurs de Saône et Loire ont gagné les cinq dernières rencontres qui les a opposé aux joueurs des vignobles. Cette saison Beaune n'a perdu que deux matchs sur 20 et c'est justement contre les deux autres clubs bourguignons qu'ils ont du céder d'abord à Nuits Saint Georges le 24 septembre (19 à 16) et ensuite au Creusot le 17 décembre (26 à 24).
La rencontre à domicile ou les beaunois ont le plus souffert c'est le 21 janvier contre Nuits Saint Georges qui les a fait énormément de misères dans une rencontre indécise jusqu'au bout remportée de justesse par les locaux ( 12 à 9).
Une autre raison qui peut rendre cette partie indécise est que les beaunois pourraient ne pas se donner à fond vu qu'ils sont déjà qualifiés, certains de finir premier de la poule et qu'ils n'ont rien à gagner dans de match ou il y a beaucoup d'engagements physiques de l'adversaire pour éviter des blessures avant les phases finales.
Pour Romain Rouchon «  l' objectif est de gagner à Beaune, les joueurs n'ont rien à perdre et tout à gagner dans cette rencontre, nous les respecterons parce nous savons qui nous sommes et d' ou nous venons mais la vérité du terrain est la même pour tous . »
Les supporters creusotins devraient être nombreux ce dimanche à Beaune  pour ce derby passionnant.

Les reservistes du COCB ont obtenu leur 16 ème victoire en 20 rencontres dimanche dernier contre Ris et se sont rapproché à 3 points du premier de la poule le PUC. Dimanche ils seront favoris contre la B beaunoise qui pointe à la 9 ème place de la poule.

Dimanche 8 avril au stade Jean Guiral à Beaune, club sportif beaunois contre club olympique Creusot Bourgogne .
Equipes B à 13 h 30
Equipes A à 15 h

Les autres rencontres de la poule :
  • PUC - Bourges (samedi à 19 h)
  • Orsay - Nuits Saint Georges
  • Orléans - Epernay
  • Clamart - Ris Orangis
  • Antony - Meaux

Notre article du 2 avril :
Disons le tout net, avant de s’imposer contre Ris Orangis avec cinq essais de belle facture (voir notre compte rendu), les joueurs du Club Olympique Creusot Bourgogne avaient autre chose à penser que leur déplacement à Beaune le 8 avril prochain.
Ils avaient besoin de se refaire la cerise, de se faire pardonner par leurs supporters qui n’avaient que peu goûté à leur piètre prestation face à Antony.
Alors forcément, au coup de sifflet final, dimanche, Julien Lefèvre a salué la prestation des Creusotins : «Les gars ont fait le boulot. C’est vrai qu’il y a eu du déchet, mais c’est aussi parce qu’on a beaucoup tenté…»
Il faut reconnaître qu’en un quart d’heure face à Ris Orangis les spectateurs et les supporters ont vu plus de prises de risques, plus de jeu, que pendant plus de quatre-vingts minutes face à Antony. Alors forcément, cela a fait du bien.
«On a passé une semaine difficile. Il n’y a pas eu besoin de dire beaucoup de choses. Les gars étaient lucides. Ils savaient qu’ils avaient été mauvais contre Antony. Maintenant, c’est du passé. Une chose est sûre : Quand tout le monde est sérieux aux entraînements et sur le terrain, forcément ça va mieux», a encore glissé Julien Lefèvre.
Parce qu’il est un vieux briscard des terrains et qu’il connaît la musique et un nombre infini de partition, il a bien tenté de dire qu’il ne pensait encore pas trop au déplacement à Beaune, mais il a eu du mal à nous convaincre. Car évidemment, tous les «bleu et rouge» pensent à cette manche retour du derby. Un match où Le Creusot aura tout à gagner et rien à perdre. Comme la saison dernière. Comme la saison d’avant.
Le Creusot reste sur cinq victoires de standing face au voisin Beaunois. Une sixième serait comme un cadeau de fin de saison. Mais personne ne crierait en cas de défaite, car Beaune est quand même leader. Reste que le match sera plus particulier pour les Beaunois que pour les Creusotins. Pourquoi ? C’est assez simple à expliquer. Alors que se profilent les phases finales, où ils espèrent faire quelque chose – ils ont le droit d’y croire - , les Beaunois pourraient dimanche être dans la retenue. Pour ne pas se blesser et rater le meilleur de la saison. Mais aucun joueur n’aura aussi intérêt à prendre un carton synonyme de suspension. Et cela les Beaunois l’ont dans la tête et à l’esprit. Les Creusotins aussi.
Alain BOLLERY
(Photos Alain BOLLERY)