lundi 23 septembre 2019
Édito
Les résultats des élections européennes ont confirmé qu’il convient de se méfier de plus en plus des sondages. Jean-Luc et Laurent faisaient la gueule dimanche soir, mais ils n’étaient pas les seuls.
Questions à...
Dans une longue interview, le Président de la Chambre d'Agriculture de Saône-et-Loire parle sans langue de bois. Il dresse des constats, accuse, parle de l’avenir et de la question de l’eau.
Il dénonce la main des Etats-Unis derrière des associations agissantes.
«On a des agriculteurs sur les rotules et petit à petit ils se désespèrent»
«Désolé, mais un steak végétal, ce n’est pas une entrecôte»
«On met de l’eau potable dans les toilettes et on n’est pas capable de répondre à l’abreuvement de nos animaux»
Le lundi 9 septembre 2019 restera dans l’histoire pour l’Hôtel-Dieu du Creusot, avec la première intervention chirurgicale réalisée avec le robot chirurgical, le 1er de Saône-et-Loire.
Le Docteur Jean-Philibert Combier a réagi dans une interview exclusive à creusot-infos.
«Le robot ne remplace pas le chirurgien. Il exécute ses gestes. C’est un progrès considérable»
«C’est capital pour recruter de jeunes médecins»
«Le Maire du Creusot a eu une vision d’avenir et de progrès sur ce dossier stratégique»
Vice-président du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté, en charge des lycées et de l’apprentissage, Stéphane Guiguet détaille l’implication de la Région en matière d’investissements, mais aussi pour «le pouvoir d’achat des lycéens et de leurs familles».
Écouter, lire, voir
> Sports > Football

FOOTBALL (Régionale 3) : Le Breuil démarre bien en dominant Cluny

01/09/2019 20:30Lu 2202 foisImprimer l’article
Les Brogeliens ont maitrisé parfaitement ce premier match de championnat à la maison, surclassant Cluny sur deux exploits du même joueur : Romain Parizon.
Il serait bien réducteur à dire vrai de résumer ce match par les deux buts de l’ailier brogelien. La copie rendue par le onze violet est bonne : match maitrisé du début à la fin avec aucune action digne de ce nom pour les visiteurs si ce n’est sur coups de pied arrêtés, une supériorité technique  flagrante, les deux buts de Romain Parizon ne sont que des confirmations d’une évidence.
Cluny, équipe solide et athlétique, pouvait jouer longtemps sans marquer de but, jouer tous les ballons à fond, batailler, enrager…dans le football il faut aussi une dose de maitrise technique qui aura fait défaut aux sud Saône et Loiriens. Car en face, Le Breuil possède la force d’une défense solide, et la rapidité d’ailiers offensifs tranchants, efficaces.
Romain Parizon a donné l’avantage aux siens grâce à une action personnelle de toute beauté, une percée sur son flanc, le droit, dans la surface, l’ex sanvignard a la froideur de voir le mauvais placement du gardien clunisien et dans l’angle juste trouve l’ouverture au second poteau. 15e mm 1 à 0 pour Le Breuil. Cluny réagira, sur corner, en trouvant même la transversale par Etienne Vouillon (25e mm). Trop peu pour pouvoir prétendre une égalisation. A la pause, le score en resta là.
La seconde période a été une copie conforme, Cluny jouait à fond, sans jamais se créer d’actions dangereuses, Le Breuil attendait le moment juste pour porter l’estocade. Une alerte pour Romain De Oliveira, le portier local, à la 50e mm, un centre manqué du milieu clunisien, Valentin Rizet, se transforme en une balle qui filait en pleine lucarne. Danger évité de peu. Le Breuil se mettra définitivement à l’abri à la 60e mm, toujours par Romain Parizon, toujours de son coté, le droit, toujours en exploitant au mieux une erreur du gardien adverse, mal placé au premier poteau : son tir de 20 mètres est magnifique, le résultat tout autant. 2 à 0.
La messe était dite, Cluny ne trouvait pas la solution de revenir au score, les violets auraient pu l’accentuer, mais il en restera là.
La première de ce long championnat est toujours très importante, celle-ci a permis aux spectateurs brogeliens de constater plusieurs choses : leurs protégés possèdent une défense solide, le niveau technique est intéressant (il vient du buteur mais l’intelligence de jeu de Raphael Cafagna et les percées de Maxime Latreille sont tout aussi remarquables). C’est juste ce niveau qui a fait la différence aujourd’hui avec Cluny.
 
Au Breuil, stade Montvaltin, Le Breuil bat Cluny, 2 à 0 (1-0)
Le Breuil : De Oliveira, Chapet, Chopin, Sergi, Trabet, De Sousa, Sandelion©, Parizon, De Oliveira Q, Cafagna, Belabassi, Latreille, Lourenço et Desvignes.
Cluny : Gros©, Dias, Bertrand, Pautret, Bonin, Bertrand A, Bertrand E, Vouillon, Dufour, Rizet, Myard, Demiralay, Texeira et Venturelli.
 
Kemel Saada, coach de Cluny : « On a été dangereux une bonne partie de la rencontre, mais on manque de réalisme derrière. C’est la raison pour laquelle nous ne ramenons pas de point sur ce match. »
Vincent Rameau : « Un match plutôt bizarre, sans rythme, assez mou malgré les espaces. Je retiens qu’aujourd’hui nous avons beaucoup d’efficacité, trois occasions, deux buts. Physiquement nous sommes prêts, nous devons nous lâcher, partir sur de bonnes bases. Nos joueurs techniques ont fait la différence, notre défense est solide. Tout ça est de bon augure. »
Vincent Brucci