mardi 20 août 2019
Édito
Les résultats des élections européennes ont confirmé qu’il convient de se méfier de plus en plus des sondages. Jean-Luc et Laurent faisaient la gueule dimanche soir, mais ils n’étaient pas les seuls.
Questions à...
Le nouvel entraîneur de l’Elan Chalon se confie dans une interview. Il explique comment il va travailler et ses premières ambitions dans cette première période de préparation.
Alors que des maires ont le blues, le Député Rémy Rebeyrotte vient de rendre un rapport pour redonner du pouvoir aux Maires, surtout des petites communes, face à des intercommunalités parfois accusées d'une trop grande voracité…
Le Député de Saône-et-Loire veut mettre de l’huile entre les intercommunalités et les communes, pour que leurs élus soient plus reconnus et considérés.
«Des conseils des Maires se prononceront sur les grandes orientations de leur intercommunalité»
A l’occasion d’une conférence de presse, le patron du groupe SOS, dont dépend l’Hôtel-Dieu du Creusot, a affirmé plusieurs choses.
«L’établissement génère un déficit. On l’a repris pour le redresser et le relancer».
«On a dit oui pour une aide-soignante de jour et «on verra» à la fin de l’année pour une infirmière de nuit».
«Pour l’urologie, la nouvelle organisation sera sans coût supplémentaire pour les patients».
«On va avoir un bon énorme en terme de prise en charge des patients».
«Le robot sera utilisé en urologie, en chirurgie digestive et en chirurgie gynécologique».
Écouter, lire, voir
> Sports > Football

FOOTBALL (Régionale 3) : La J.O. Creusot l’emporte 1 à 0 face au Breuil

10/02/2019 19:48Lu 2423 foisImprimer l’article
La seconde manche est revenue à la J.O.C mais ce ne fut pas sans difficultés face à une bonne équipe du Breuil qui, au vu de sa prestation, pouvait logiquement prétendre au nul. Ajoutons que les deux équipes ont livré, pour un match de reprise, un spectacle de bonne facture, malgré un temps exécrable et un terrain en bien piteux état.
L’unique but de la partie fut l’œuvre du capitaine Aurélien Trévisan sur un décalage parfait. Son tir croisé finit au fond des filets de Romain De Oliveira dont la main ne fut pas assez ferme (60).
Avant d’en arriver là, le premier acte était plutôt brogélien avec un premier tir de Maxime Latreille capté par Guillaume Elorza (10) suivi d’un coup-franc terrible de Romain Parizon sur l’équerre (21). Sur un nouveau coup-franc, la défense locale se montre hésitante et Jérémy De Simone rate sa reprise à bout portant (31).
Et la JOC dans tout ça ?
Théo Harrault avait eu l’opportunité d’ouvrir la marque pour son camp, mais Romain De Oliveira avait parfaitement anticipé en sortant dans les pieds du jeune attaquant (11). La seconde période sera à l’avantage des Jocistes, libérés après le but d’Aurélien Trévisan. Damien Douhay  alerté à l’aile droite se présente face à Romain De Oliveira. Sa tentative de lob échoue sur la barre (66). Une dernière remise de la tête d’Aurélien Trévisan trouve celle d’Enes Grenot, bien trop peu appuyée pour inquiéter Romain De Oliveira (86). Guillaume Elorza se charge alors d’annihiler les dernières tentatives des visiteurs qui n’y croient plus trop.

A Le Creusot, stade de Montporcher, J.O.Creusot bat E.S.A LE Breuil 1 à 0 (0-0)
Arbitres : Mr. Renard assisté de Mrs. Hamouche et Morais
ESA Le Breuil : De Oliveira, Martin, Marciniak, De Simone, Lemond, Chapet (cap.), Esmeriz, Trabet, Parizon, Latreille, Regnaudin, Peyrichon, Jardin, Tissier   entraîneur : Vincent Rameau
JO Creusot : Elorza, De Simone, Da Cunha, Bonafe, Puchalski, Trevisan (cap.), Calvo, Semane, Douhay, Galli, Harrault, Grenot, Maringue, Mome   entraîneur : Romain Degranges

Vincent Rameau, entraîneur Le Breuil
Je suis déçu. L’erreur d’arbitrage sur la touche nous coûte cher. Avec 5 titulaires en moins et 3 U18, nous avons livré un bon derby et le nul aurait été logique.
Romain Degranges, entraîneur Le Creusot
C’était un bon derby livré dans des conditions difficiles. Le résultat se joue à peu de choses car le match a été équilibré. Le Breuil a une belle équipe et un bon entraîneur. Elle n’est pas à sa place et j’espère qu’elle va se maintenir.
Joël Servy