lundi 16 décembre 2019

Plus que quelques jours avant fermeture définitive*

Tout doit disparaître !!!

-50% sur tout le magasin

jusqu’à épuisement du stock

Édito
Les cheminots qui, vendredi, ont décidé de ne pas travailler ont délibérément pris en otage les usagers. Les conséquences de ce mouvement n’étaient pas acceptables.
Questions à...
Responsable de «Services Dispen», Saïd Haddoudi répond aux questions de creusot-infos sur une activité maintenance en plein développement. Il annonce 12 embauches en 2020.
Budget, emploi, chômage, pouvoir d’achat, réforme des retraites, grève à la SNCF… Rémy Rebeyrotte s’est prononcé sur une multitudes de sujets au cours d’un point presse.
Né au Creusot, Gilles Lagarde dont les parents sont à Saint-Jean de Trézy, occupe la fonction prestigieuse de Directeur de Cabinet du Président du Sénat, le 2ème personnage de l’Etat.
Gilles Lagarde a accordé une longue interview à creusot-infos. Il parle de sa fonction, du Président Larcher et du Sénat, mais aussi de la Saône-et-Loire et du Creusot.
Écouter, lire, voir
> Sports > Football

FOOTBALL (Régionale 2) : Saint-Sernin se fait peur en fin de match mais l’emporte face à Montceau B

01/12/2019 18:56Lu 2628 foisImprimer l’article
Une première mi-temps de rêve récompensée par deux buts et une seconde beaucoup plus compliquée face à des Montcelliens pourtant dominés dans tous les compartiments du jeu.
Ce sont d’ailleurs ces derniers qui ont la première occasion, le tir brossé de Kévin Dupasquier passe de peu à côté des buts de Sabri Abich (3). Julien Pichard récupère le ballon, transmet à Jérôme Lemond qui d’une superbe ouverture, trouve Anthony Marchal sur l’aile droite.
Le tir instantané du jeune attaquant finit au fond des filets de Sefedini (6). Anthony Marchal arrache le ballon des pieds d’un défenseur, passe à Julien Pichard qui frappe le poteau du gardien montcellien. Ce n’est que partie remise. Sur un nouveau corner, Nicolas Da Silva place une tête que dévie Sefedini sur Julien Pichard, qui cette fois, ne manque pas la cible d’une reprise aux 6 mètres(24).


Enfin, superbe frappe d’Arthur Vannier sur la transversale de Sefedini (40). Deux buts et deux fois du bois, la domination des Violets a été totale sur les 45 premières minutes.
La seconde période sera plus équilibrée mais aussi beaucoup plus brouillonne. Un coup-franc aux 16 mètres face au but est mal exploité par les visiteurs. Le tir de Kévin Dupasquier passe très au-dessus de la cage de Sabri Abich (55).
Arthur Vannier expédie une nouvelle frappe que Sefedini sort en corner du bout des gants (58). Les joueurs de J-B Gereau vont alors reculer et se faire prendre sur un contre rondement mené et conclu par Karim Kerbache (75).
L’égalisation est manquée d’un cheveu par Dupasquier dont la tête ne trompe pas un Sabri Abich hyper concentré (76). C’est toutefois Jérôme Lemond qui aura le mot de la fin après une course de 40 mètres ponctuée d’un tir qui, cette fois, ne surprend pas Sefedini (88).
Voilà les Violets à la 4ème place d’un classement qui se resserre en haut de tableau. Une victoire logique et méritée. Il le fallait avant de se rendre à l’AJ Auxerre pour le dernier match avant la trêve.

A Saint-Sernin, stade Omnisports : US Saint-Sernin bat FC Montceau Bourgogne B  2 buts à  1 (2-0)
Arbitres : Mr. Durand assisté de Mrs. Fevre et Sellak
Saint-Sernin : Abich (cap), Marchal Kévin, Tracol, Da Silva, Cali, Burtier, Marchal Anthony, Jury, Pichard, Vannier, Lemond, Lecou, Maringue, Pillot   entraîneur: Jean-Baptiste Gereau
FC Montceau B :
Sefedini, Beaumenil, Bouaza (cap.), Diallo, Dupasquier, Dupasquier Kévin, Kerbache, Barhya, Diahaby, Ouchem, Moscato, Bertommier, Pichard, Phommarath  entraîneur : Nicolas Phommarath
Nicolas Phommarath, entraîneur Montceau : Nous avons été timides en première période, sans caractère et nous leur offrons deux cadeaux. La seconde période a été plus intéressante, nous avons essayé de les mettre en difficulté et nos efforts ont été récompensés par un but.
Jean-Baptiste Gereau, entraîneur Saint-Sernin : Nous avons été très efficaces en première période. En seconde, nous nous relâchons et nous nous mettons en difficulté tout seuls. Mais nous avons quelques contres intéressants. La solidarité fait notre force, nous savons faire le dos rond quand il le faut et nous gagnons en maturité.
Joël Servy