lundi 21 octobre 2019

Tout doit disparaître !

Du 16 Octobre au 16 Décembre

Ouverture exceptionnelle

  Dimanche 20 Octobre Après-midi  

Sans oublier les Cuisines Mobalpa

Jusqu’à -70%

Édito
Les résultats des élections européennes ont confirmé qu’il convient de se méfier de plus en plus des sondages. Jean-Luc et Laurent faisaient la gueule dimanche soir, mais ils n’étaient pas les seuls.
Questions à...
Dans une interview à creusot-infos il parle du Mondial au Japon, de l’équipe de France, du Top 14, du rugby trop violent et du Creusot.
Dans une longue interview, la Présidente du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté se montre marquée par les bouleversements climatiques.
«La sécheresse est une lame de fond»
Elle annonce une mobilisation exceptionnelle pour les années à venir, pour agir sur plusieurs leviers :
«La grande priorité, c’est la question climatique»
Marie-Guite Dufay confirme aussi qu’elle n’écarte absolument pas d’être candidate aux prochaines élections régionales, avec une affirmation en forme d’avertissement :
«Il faudra un rassemblement des forces de progrès pour faire barrage au Rassemblement National»
Dans une interview à creusot-infos, Le Maire du Creusot annonce qu’il sera bien candidat pour les élections municipales de mars 2020. Il explique aussi quelle liste il entend mener, sur quelles valeurs, et pourquoi.
Écouter, lire, voir
> Sports > Football

FOOTBALL (Régionale 2) : La J.O.Creusot facile face à Dijon.USC

06/10/2019 18:50Lu 2367 foisImprimer l’article
Deuxième confrontation en une semaine face à une équipe dijonnaise, deuxième victoire. Sur le match vu ce dimanche au Montporcher, les creusotins ont montré à tous leur ambition.
La victoire à Dijon, contre les postiers, était la première de la saison pour les hommes de Romain Degranges, le coach creusotin, la réception des cheminots au Montporcher devait lancer la saison d’une manière encore plus significative, objectif atteint, on ajoutera facilement.
La pluie fine, qui n’a jamais cessé, a surement compliqué les projets des attaquants creusotins. Vu la remontrance du coach local à la pause, la pluie n’a pas été la seule cause d’un début de match sans but. A vrai dire, les jocistes ont tenté, poussé, mais seulement sur des tirs lointains.
Aurélien Trevisan, le capitaine creusotin, avait ouvert les hostilités, à deux reprises (15e et 23e mm), le tir de Florian Bonafe à la 36e mm a été plus insidieux mais la réelle frappe qui mettra en difficulté le portier dijonnais, Mickael Monin, est celui du dernier arrivé au club : Nicolas Kada. Puissance et détermination, le nouveau avant centre de la « JOC » a tout pour percer les défenses adverses. Dijon, dans cette première période, n’aura eu qu’une possibilité, la première du match, à la 7e mm, par un beau « sprint » de Lucas Pinilla, action arrêtée pour hors jeu. A la pause, score nul : 0 à 0.


Le « message » du coach creusotin a très bien été entendu dans les vestiaires, car la JO Creusot a commencé de la meilleure des manières. Aurélien Trevisan adresse un bon centre pour Nicolas Kada qui, avec sa puissance et une rapidité combinée, est le plus prompt à récupérer le ballon pour ouvrir le score. 47e mm, 1 à 0 pour la JO Creusot. Premier match, premier but, comme présentation on a déjà vu pire.
Dijon a essayé de réagir, d’abord sur coup-franc de Slimane Ziani, ballon capté par Guillaume Elorza, puis plus sérieusement par Théophile Recober, qui exploite un ballon mal négocié par la défense creusotine (70e mm). Mais c’était peu, trop peu pour inquiéter Guillaume Elorza. Pire pour les cheminots, deux minutes plus tard, Raphael Nowak, avec sa désormais classique montée flanc droit, doubla le score avec une frappe puissante. 72e mm 2 à 0 pour la JOC.
Les visiteurs n’y étaient plus, le troisième but creusotin à la 77e mm n’est que pure logique : suite à un coup-franc, Nicolas Kada est encore une fois le plus rapide à reprendre le ballon et à tromper le gardien. 3 à 0.
Le score, qui aurait pu devenir encore plus sévère pour les visiteurs (qui finiront le match à 10), en restera là. Les creusotins ont mérité cette victoire qui n’a jamais été remise en cause. La « JOC », avec cette prestation, confirme nos premières impressions : cette saison, il faudra encore compter sur elle.
 
Au Creusot, stade du Montporcher, la JO.Creusot bat Dijon USC 3 à 0 (0-0)
JO Creusot : Elorza, Frizot, Pellin, Bonafe, Agius, Trevisan©, Nowak, Galli, KAda, Amirou, Amrane, Botton, Sivi et Cairrao.
Dijon USC : Monin, Ziani, Jamai, Bouca, Vasseur, Gallienne, Fichet, Recober P, Nombret, Pinilla©, Recober T, Zyati, Merah et Colleville.
 
Medhi Smah, coach Dijon USC : « Victoire totalement méritée pour Le Creusot, mes joueurs n’y étaient pas. »
Romain Degranges, coach JO Creusot : « On a fait un match plein, je suis très content pour mes joueurs. On marque trois buts, on a mis du rythme, nous avons été sérieux. Ensuite on a « Nico » (Nicolas Kada) qui nous met deux buts, c’est parfait. »
Vincent Brucci