lundi 16 décembre 2019

Plus que quelques jours avant fermeture définitive*

Tout doit disparaître !!!

-50% sur tout le magasin

jusqu’à épuisement du stock

Édito
Les cheminots qui, vendredi, ont décidé de ne pas travailler ont délibérément pris en otage les usagers. Les conséquences de ce mouvement n’étaient pas acceptables.
Questions à...
Responsable de «Services Dispen», Saïd Haddoudi répond aux questions de creusot-infos sur une activité maintenance en plein développement. Il annonce 12 embauches en 2020.
Budget, emploi, chômage, pouvoir d’achat, réforme des retraites, grève à la SNCF… Rémy Rebeyrotte s’est prononcé sur une multitudes de sujets au cours d’un point presse.
Né au Creusot, Gilles Lagarde dont les parents sont à Saint-Jean de Trézy, occupe la fonction prestigieuse de Directeur de Cabinet du Président du Sénat, le 2ème personnage de l’Etat.
Gilles Lagarde a accordé une longue interview à creusot-infos. Il parle de sa fonction, du Président Larcher et du Sénat, mais aussi de la Saône-et-Loire et du Creusot.
Écouter, lire, voir
> Sports > Football

FOOTBALL : L’érosion des jeunes dans le football à partir de 14 ans

29/11/2019 21:34Lu 1205 foisImprimer l’article
C’est un des sujets de préoccupation majeurs évoqué lors de l’Assemblée Générale du District de Saône-et-Loire qui s’est tenue jeudi soir à l’Alto, en présence de 200 représentants du football départemental.
Près de deux heures d’assemblée dans une salle de l’Alto dont beaucoup découvraient la beauté ! Il appartenait tout naturellement aux « régionaux de l’étape » d’ouvrir la séance. Le président de la JO Creusot, René Penot, retraçait d’abord le parcours fait de hauts et de bas d’un club qui a fêté ses 110 ans l’an passé. Guy Arnoud, président de l’OMS, annonce fièrement les  54 clubs sportifs de la Ville et le label « Terre de jeux 2024 » obtenu tout récemment lors de la visite de Tony Estanguet en prévision des JO qui se dérouleront à Paris en 2024.

Difficultés d’attirer les jeunes et forfaits d’équipes en cours de saison
Damien Melicque, Conseiller Technique Départemental DAP, a dressé un constat inquiétant lors de son intervention. Tableaux, pyramides des âges et chiffres le démontrent clairement. Par exemple, sur 10 joueurs U13, seuls 4 continueront la pratique du football en U19, moins de la moitié ! Même constat avec les catégories U15 à Seniors. 56 équipes U18 étaient engagées lors de la saison 2017 2018, 51 l’année suivante et 45 pour l’année en cours ! Toujours aussi préoccupant, le nombre de forfaits en cours d’année, 43 en 2017 2018, 19 en 2018 2019 et déjà 2 au mois de novembre cette année ! Il devient de plus en plus difficile d’attirer et de fidéliser les jeunes à partir de 14 ans.



Le foot loisir, un remède ?
Alors comment rendre le football plus attractif ? Jouer le dimanche n’attire plus forcément les joueurs. La création de sections loisirs, souhait de la Fédération, commence à faire son chemin. Damien Melicque en donne les principaux contours : au moins un créneau hebdomadaire avec une pratique loisir et un référent identifiés, une identification sur Footclubs, une démarche du club validée par le District. Elle doit compter 10 licenciés loisir et il n’y a aucune compétition. Plusieurs supports  de l’offre Loisir sont proposés allant du foot à 5,8, 11 au foot en marchant, golf foot, beach soccer, futnet ou tennis ballon, et bien sûr futsal. Un plateau Futsal Loisir, un tournoi futnet, une initiation golf foot sont prévus au cours du 1er trimestre 2020. Il  ne reste qu’à espérer que cette idée fasse son chemin…

Des incidents sur et autour des terrains
Le président Gérard Popille  ouvre son allocution par les remerciements à tous les dirigeants, arbitres, éducateurs, bénévoles qui se dévouent sans relâche pour le football des territoires, celui dont on ne parle pas assez. Il dénoncera ensuite le climat délétère qui règne parfois sur et autour des stades où de nombreux et violents incidents ont eu lieu. Les atteintes aux personnes, qu’elles soient verbales ou physiques sont intolérables. Le respect de l’adversaire, de l’arbitre et l’esprit du jeu ne doivent pas être bafoués.

Le compte rendu financier, la présentation du budget 2019 2020 et les différents rapports financiers présentés par Haithem Zaied sont approuvés à l’unanimité et validés par le cabinet d’expertise comptable Auditis. Tous les cartons sont au vert…

Ce qui ne sera pas le cas lors de la 6ème résolution ! Les propositions de modifications et vœux concernant  les « mutations jeunes » ont donné lieu à un score très serré. Pour 366, contre 361, nuls et blancs 71. Elle est donc adoptée avec 5 voix d’avance… C’est la mort des petits clubs, a-t-on pu entendre !

Place ensuite à la remise des dotations CNDS Tête de réseau 2019 aux 40 clubs concernés et au verre de l’amitié pour clôturer cette assemblée générale. Et au repas pris sur place pour celles et ceux qui souhaitaient poursuivre la soirée autour du ballon rond…
Joël Servy