dimanche 30 avril 2017
Édito
La seule question est de savoir comment le pays va pouvoir rebondir après la fragmentation politique qui s’est produite ce dimanche 23 avril.
Sondage
Approuvez-vous la décision d’EDF de ne pas fermer immédiatement la centrale nucléaire de Fessenheim ?
> Sports > Football

FOOTBALL (Honneur) : Saint-Sernin mène 2 buts à 0 avant de céder devant Mâcon et son buteur Matusiwa

19/03/2017 20:30Lu 2928 foisImprimer l’article
Au-delà de la déception, les Violets vont devoir se passer de Rodolphe Puvilland et de Geoffrey Romagon pour la réception de Sens
Cinq minutes d’observation suffisent avant le déclenchement d’offensives de part et d’autre. Le Mâconnais Doudou idéalement placé à 25m  expédie le ballon dans les nuages. Les Violets aujourd’hui tout de rose vêtus vont ouvrir magnifiquement la marque sur une balle chipée dans les pieds de Doudou par Jérôme Lemond qui file sur l’aile gauche avant de délivrer une transversale à Rodolphe Puvilland.
Celui-ci élimine deux défenseurs avant de croiser son tir. Lepesqueux s’incline une première fois (11). Les préfectoraux vont alors enchaîner une série d’actions dangereuses par leur trio d’attaquants Tiko Messina, Ahmed et l’intenable ailier Matusiwa. Leur jeu rapide et incisif ne leur permet cependant pas de se créer de réelles occasions de but devant la défense articulée autour de Sullivan Burtier et Loïc Bretigny.
Ahmed par deux fois tire au-dessus et sa troisième tentative est sortie du bout des doigts par Jérôme Ledain. Les joueurs de Frédéric Jay vont une nouvelle fois se faire surprendre sur un contre de Quentin Kruajitch qui se joue de la défense avant de lever la tête et d’adresser un caviar à Jérôme Lemond dont le tir croisé fait mouche à nouveau (37). Il y a bien longtemps que les Violets n’ont connu une telle réussite, mais les Mâconnais ont des ressources et ne sont pas invaincus depuis six matches sans raison. Deux tirs de Lucas Rigaud et Louis Ducroux trouvent Jérôme Ledey à la parade mais Matusiwa à l’affût prouve son efficacité en plaçant idéalement le cuir au fond.
La seconde période verra les Violets dominer et se procurer la balle du 3ème but à trois reprises. Ryad Mannkour prend le meilleur à chaque fois sur son défenseur. Son premier tir passe au-dessus, le second est contré et voit le ballon terminer sa course sur l’arête des buts mâconnais avant que Jérôme Lémond lancé comme un obus ne place le cuir au-dessus alors que le gardien s’avoue vaincu.
Entre temps, Tiko Messina élimine deux défenseurs avant de se faire contrer in extremis. Les Violets vont avoir une nouvelle occasion sur corner avec une balle déviée au premier poteau de la tête par Jean-Marie Guillot pour Sullivan Burtier au second dont la tête échoue juste à côté !
Les San-Serninois viennent de laisser passer leur chance car sur un contre rapidement conduit, Matusiwa dans un angle fermé trompe une nouvelle fois Jérôme Ledey avec une précision chirurgicale (75). Il sera moins heureux à la 82ème lorsqu’en position de hors-jeu non signalée, son tir passera au-dessus sur une tentative de lob. Les deux dernières occasions sont pour Arthur Vannier et Ryad Mannkour dont les tirs sont stoppés par le gardien mâconnais.
La fin de partie tournera à la confusion suite à la sérieuse blessure de Ahmed Djadid Ben. Geoffrey Romagon, généreux comme à son habitude, en sera l’auteur bien involontaire en retombant sur la jambe de l’attaquant mâconnais. Monsieur Jourdhier après avoir consulté son juge de touche ne peut qu’exclure le capitaine violet, le règlement l’imposant. Il n’y avait aucune intention volontaire comme l’a souligné avec fair-play le joueur de Mâcon. Il n’y aura aucun temps additionnel, les ressorts étaient cassés.
A Saint-Sernin : US Saint-Sernin et Mâconnais UF 2 à 2 (2-1)
Arbitres : Mr. Jourdhier assisté de Mrs. Gundes et Remond
Mâconnais UF : Lepesqueux, Doudou, Morcelli (cap.), Petit, Rigaud, Tiko Messina, Sbaï, Fezzoli, Ahmed Djadid, Matusiwa, Michelizzi, Bizel, Benguelil, Ducroux entraîneur : Frédéric Jay
US Saint-Sernin : Ledey, Guillot, Bretigny, Burtier, Cali, Lemond, Goujon, Romagon (cap.), Kruajitch, Puvilland, Mannkour, Langiller, Matrat, Vannier entraîneur: Jocelyn Ducloux
Frédéric Jay : Nous débutons mal le match en encaissant deux buts. C’est sans doute dû à nos trois matches disputés en une semaine. Nous arrachons le nul, c’est un point très positif. Cela prouve nos valeurs et nous restons invaincus depuis sept rencontres. Cela n’aurait pas été possible avant la trêve. A présent je dispose d’un groupe avec une vraie force mentale.
Jocelyn Ducloux : Une fois de plus, je suis très déçu. Nous avons des balles de 3 à 1 et nous nous faisons remonter. Nous avons encore des possibilités en fin de rencontre, mais je le répète, c’est le haut niveau et il faut être plus efficace. Les quatre points auraient été mérités et il va falloir une fois encore revoir l’effectif avant la réception de Sens.
Joël Servy