mercredi 13 novembre 2019

Découvrez les soirées à thèmes de ce mois de Novembre

Samedi 16 Novembre : Soirée Traxx III

Samedi 30 Novembre : Soirée 70/80/90/2000 avec DJ FLUCH

 À partir de 19h sur réservation

Édito
Les cheminots qui, vendredi, ont décidé de ne pas travailler ont délibérément pris en otage les usagers. Les conséquences de ce mouvement n’étaient pas acceptables.
Questions à...
Le leader de l’opposition, qui avait échoué de peu en 2014, sera bien à nouveau candidat. Sa liste et son projet seront dévoilés en janvier. Mais Charles Landre a déjà donné quelques pistes dans une interview à creusot-infos.
«Un projet neuf et des pratiques nouvelles»
«L’élection sera le statuquo ou innover»
«Il faut rendre la ville attractive»
«Les quartiers ont besoin d’une action humaine»
1er vice-président du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté, en charge des transports, Michel Neugnot réagit au mouvement à la SNCF, revendiqué «droit de retrait» qui a privé de trains TER des milliers de voyageurs vendredi et qui s’est poursuivi…
«Tout est fait pour que la sécurité soit assurée»
«Sur un Dijon – Nevers pas question de supprimer les contrôleurs»
«Dans les Ardennes c’était un accident de la route»
«C’est un mauvais procès de dire qu’il y avait une situation d’insécurité faute de contrôleurs»
Dans une interview à creusot-infos il parle du Mondial au Japon, de l’équipe de France, du Top 14, du rugby trop violent et du Creusot.
Écouter, lire, voir
> Sports > Football

Football (Championnat Départemental U18) : Saint Sernin/Montcenis fait tomber le leader, le FC Gueugnon

10/11/2019 02:54Lu 1459 foisImprimer l’article
Le « FCG », leader invaincu de ce championnat, chute pour la première fois. Les jeunes San Serninois ont réellement créé un exploit.
Le coach local, Michel Dias, en fin de partie, ne cachait pas son enthousiasme : « C’est énorme, ils l’ont fait, c’est énorme ! » Oui, car pour remettre dans le contexte ce match U18, qui pouvait prévoir ce résultat avant le coup d’envoi ? Pas grand monde, évidement, et pourtant.
Le FC Gueugnon, avait, à vrai dire, déjà souffert il y a 15 jours au Breuil, mais la supériorité de certains joueurs jaunes et bleus avait fait la différence en fin de match, sans vraiment avoir su imposer une domination flagrante. L’entente Saint Sernin/Montcenis connaissait ce petit détail : leur adversaire du jour était jouable, mais possède dans son effectif quelques joueurs du niveau supérieur. Qu’à cela ne tienne, Michel Dias en a connu d’autres dans sa (longue) carrière de joueur, puis d’éducateur. Mobilisation de tous, concentration totale et ne pas avoir peur des efforts, même les plus ingrats, voilà comment Saint Sernin/Montcenis a battu Gueugnon.


Sans être un beau match à suivre, là n’était pas l’enjeu de la journée, on peut seulement regretter le manque d’occasion et par conséquent de but, des deux cotés. En première période on pourra noter un coup-franc dangereux pour les visiteurs, tiré par Mathéo Marsac, passé par le centre de formation de Saint Etienne, qu’Adrien Moine, le portier san serninois capta en deux fois.
La seconde période était du même niveau, les forgerons ont compris qu’ils n’y arriveraient pas et se sont énervés tout en restant toujours dans la mesure, la correction. Ils ne seront dangereux que sur coup-franc ou corner, mais à chaque fois la défense locale veillait. A 70e mm, sur une action rapidement jouée, Bastien Rouayroux, l’ailier de Saint Sernin à peine rentrée en jeu, donna l’avantage en inventant un lobe incroyable, un but magnifique de plus de 20 mètres. Michel Dias l’a dit à la fin du match : énorme. En prenant l’avantage à 20 minutes de la fin, Saint Sernin a géré les réactions de Gueugnon qui ne sera, encore une fois, dangereux que sur coups de pieds arrêtés.
Plus rien n’y fera, Saint Sernin/Montcenis a remporté ce match avec des qualités que les forgerons avaient, pourtant, dans leur ADN.
 
A Saint Sernin du Bois, stade Omnisports, l’Entente Saint Sernin/Montcenis bat le FC Gueugnon 1 à 0 (0-0)
 
Saint Sernin/Montcenis : Moine, Battaglia, Marconnet, Val, Pereira, Maizi, Moreira, Vacher, Moreau, Charles, Cirillo, Gane, Laskar et Rouayroux.
Gueugnon : Chevigny, Domingues, Jarraud, Lacroix, Libourel, Khelifi, Menasri, Karamalengos, Rose, MArsac, Dulka, Koyazande et Macedo.
Vincent Brucci