samedi 18 août 2018

Du Mardi 14 au Samedi 18 Août

Profitez des Offres en cours sur les merguez, les chipolatas, la mini faisselle Girard, le pavé aux céréales, le flan pruneaux ou griottes, les fruit shoot grenadine, la crème de douche Nivea, la douche bio et la clé USB Lexar (50% en remise immédiate)

Retrouvez les Bons Plans haricots verts, cœur de sucrine, prune, kiwi hayward,

Sans oublier les offres de rentrée avec jusqu’à -40% en remise immédiate

Édito
Ce n’est pas parce que son retentissement médiatique est énorme, qu’il convient de juger l’affaire Benalla à un niveau supérieur de ce qu’elle est et représente.
De quoi s’agit-il ? D’un garçon qui s’est cru plus fort que les autres, parce qu’il était dans le cercle rapproché de la sécurité du Président de la République.
Questions à...
Après une saison à découvrir l’élite du basket français, Bastien Pinault a une formidable envie de voir l’Elan Chalon réussir un bel exercice 2018-2019. Il a envie de tout casser et il veut consentir les efforts nécessaires pour doubler son temps de jeu.
Au soir d’une journée d’intégration où il a emmené ses joueurs sur une falaise avant de les faire marcher sur l’eau, juste avant la reprise officielle de l’entraînement, l’entraîneur de l’Elan Chalon a répondu à nos questions.
Dans une interview fleuve à creusot-infos, Anibal Castano balance ses vérités. Sur son sport le basket, sur la Fédération, sur l'arbitrage.
Écouter, lire, voir
> Sports > Escrime

ESCRIME : 2 Juniors Creusotins qualifiés pour les championnats de France

18/05/2018 02:42Lu 683 foisImprimer l’article
Maxime Thévenard en Moins de 15 ans et Lucas Dufraigne en Moins de 20 ans vont porter haut les couleurs de l'Espérance du Creusot lors des championnats de France.
Les deux jeunes épéistes de l'Espérance du Creusot se sont qualifiés pour les championnats de France à l'issue d'une belle et riche saison où ils ont su atteindre leurs objectifs de début de saison.
Maxime Thévenard le plus jeune des deux fines lames, actuellement en classe de 4ème au Collège Saint-Gilbert de Montcenis, va prendre la direction du Nord de la France le premier week-end de juin (2-3). C'est donc à Hénin-Beaumont que le jeune épéiste disputera ses premiers championnats de France : "après avoir échoué à une étape des championnats de France l'année dernière, j'ai réussi à me qualifier cette année" nous a confié Maxime ce jeudi soir à l'occasion d'un entraînement qui s'était fixé cet objectif en début d'année. C'est donc animé par ce sentiment de revanche que Maxime a réussi à décrocher sa qualification et qu'il mènera ses assauts sans pression particulière lors des "France".
"Même si ma défense est encore perfectible, j'ai un jeu plutôt complet, j'aime partir de loin et surprendre mon adversaire grâce à ma grande taille" nous a précisé le jeune homme qui n'avoue pas ressentir de stress particulier pour l'instant même si ce dernier pourrait monter à l'approche du grand jour.
Pour Lucas Dufraugne, ce sera la 5ème participation à des championnats de France et c'est dans l'agglomération lyonnaise (à Décines) qu'il se dirigera le 27 mai prochain ; bien que le niveau sera très relevé en M20(le meilleur tireur mondial est français et par équipe les épéistes tricolores brillent au niveau international), Lucas Dufraigne sait très bien que la compétition sera serrée et que sur un jour de compétition tout est possible.
Le lycéen en terminale ES au lycée Léon Blum misera sur sa rapidité et sa vitesse pour lutter à armes égales avec les cadors de la discipline ; "tireur offensif avec une bonne parade-riposte, Lucas a progressé tout au long de la saison, il entame sa deuxième année en M20 et il peut encore faire de belles choses dans cette catégorie" a précisé le maître d'armes creusotin Thierry Saulnier qui a bon espoir quant aux performances de son protégé lors des championnats de France de la fin du mois.
2 jeunes escrimeurs qui font la fierté de l'Espérance du Creusot et qui ambitionnent  de continuer à gravir les échelons un par un et pourquoi un jour porter l'estocade lors d'un championnat d'Europe ou du monde ; c'est tout le mal que l'on peut souhaiter à ces deux jeunes sportifs pleins d'avenir.
Nicolas AKCHICHE