mercredi 13 novembre 2019

Découvrez les soirées à thèmes de ce mois de Novembre

Samedi 16 Novembre : Soirée Traxx III

Samedi 30 Novembre : Soirée 70/80/90/2000 avec DJ FLUCH

 À partir de 19h sur réservation

Édito
Les cheminots qui, vendredi, ont décidé de ne pas travailler ont délibérément pris en otage les usagers. Les conséquences de ce mouvement n’étaient pas acceptables.
Questions à...
Le leader de l’opposition, qui avait échoué de peu en 2014, sera bien à nouveau candidat. Sa liste et son projet seront dévoilés en janvier. Mais Charles Landre a déjà donné quelques pistes dans une interview à creusot-infos.
«Un projet neuf et des pratiques nouvelles»
«L’élection sera le statuquo ou innover»
«Il faut rendre la ville attractive»
«Les quartiers ont besoin d’une action humaine»
1er vice-président du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté, en charge des transports, Michel Neugnot réagit au mouvement à la SNCF, revendiqué «droit de retrait» qui a privé de trains TER des milliers de voyageurs vendredi et qui s’est poursuivi…
«Tout est fait pour que la sécurité soit assurée»
«Sur un Dijon – Nevers pas question de supprimer les contrôleurs»
«Dans les Ardennes c’était un accident de la route»
«C’est un mauvais procès de dire qu’il y avait une situation d’insécurité faute de contrôleurs»
Dans une interview à creusot-infos il parle du Mondial au Japon, de l’équipe de France, du Top 14, du rugby trop violent et du Creusot.
Écouter, lire, voir
> Sports > Basket

BASKET (Jeep Elite) : L’Elan Chalon trop juste pour battre la JDA Dijon, mais…

10/11/2019 02:55Lu 1433 foisImprimer l’article
Les Chalonnais après un début difficile ont su rétablir la situation, dans le sillage de Johnson, pour même mener de 6 points avant la pause…
Mais ils ont coincé en fin de match et n’ont rien pu contre un Holston qui marchait sur l’eau.
Si à la fin du match contre Boulazac on avait entendu les supporters de l’Elan siffler et conspuer leur équipe, ce samedi rien de cela malgré la défaite enregistrée face à la JDA Dijon.
Non, pas de sifflets car Dijon a certes mérité sa victoire, mais surtout les Chalonnais se sont battus. Ils n’ont rien lâché et s’ils se sont inclinés c’est d’abord parce que face à eux le meneur dijonnais Holston a fait un match de ouf, avec 28 points à 79% de réussite, dont 5/7 à 3 points et une évaluation à 38.
Dans le combat des plus petits meneurs de la Jeep Elite, Holston pour la deuxième saison consécutive, a encore dominé Robinson qui a terminé avec seulement 4 points, tous aux lancers-francs…
Au-delà de cette considération qui a énormément pesé sur le match, force est de reconnaître que si les Chalonnais avaient joué comme cela face à Châlons-Reims et face à Boulazac, les deux fois ils se seraient imposés. Force est donc bien de constater qu’il y a un gros mieux dans cette équipe qui a été capable de mener au score quand Hesson, la dernière recrue a été sur le parquet. Et à bien y regarder, il s’en est finalement fallu de pas grand chose pour que le match se joue vraiment dans le money time. Le pas grand chose c’est surtout une meilleure adresse dijonnaise, ou encore un manque de sérénité.


Comme quand l’Elan rata par maladresse l’occasion de reprendre un avantage de cinq points pour se retrouver finalement mené derrière. Dommage, car avec un Johnson étincelant, meilleur marqueur marqueur chalonnais avec notamment 6/9 à 3 points, avec un Thornton en progrès ; un Roberts un peu moins fébrile et un Hesson prometteur, l’Elan a montré son meilleur visage de la saison, ce qui est finalement encourageant.
Du côté de la JDA, la puissance du banc a sans doute fait la différence, avec quand même 37 points marqués pour Holston et Julien.
Les stats collectives sont évidemment toutes à l’avantage de Dijon, que ce soit au rebond 37 contre 33, aux passes décisives (26 contre 18) et surtout à l’adresse : 55% contre 42%.
Pour cette première manche du derby, la JDA avait plus de puissance et surtout plus de solidité face à une équipe de Chalon qui est toujours à la recherche de son match de référence. La saison dernière, la défaite enregistrée à domicile face à Dijon avait privé l’Elan de la 1ère place et avait amorcé sa chute au classement. Curieusement cette année, la défaite pourrait être la 1ère pierre de la reconstruction, même si on le sait ce mois de novembre est terriblement difficile, avec un prochain déplacement à Strasbourg lui aussi en mode reconstruction et reconquête. Il faut donc attendre de voir si ce derby n’aura été qu’un feu de paille ou le socle pour un nouveau départ pour les Chalonnais. Pour les Dijonnais il aura été la confirmation et la prolongation d’un excellent début de saison.
Alain BOLLERY
 (Photos Manon BOLLERY et Alain BOLLERY)

Elan Chalon 78 – JDA Dijon 90 (mi-temps 42-40 : 16-24 ; 26-16 ; 20-22 ; 16-28)
Elan Chalon : Johnson 27,  Thornton 11, Gelabale 12, Roberts 9, Hesson 9, Robinson 4, Garrett 4,  Camara 2, Besson, Ndoye, Niasse,  Ca 
JDA Dijon : Holston 28, Solomon 14, Young 11, Julien 9, Chassang 9, Sulaimon 8, Loum 6,  Ulmer 5, Leloup, Dorez, Radnic, Landry

Cliquez ici pour voir toutes les stats