mardi 20 août 2019
Édito
Les résultats des élections européennes ont confirmé qu’il convient de se méfier de plus en plus des sondages. Jean-Luc et Laurent faisaient la gueule dimanche soir, mais ils n’étaient pas les seuls.
Questions à...
Le nouvel entraîneur de l’Elan Chalon se confie dans une interview. Il explique comment il va travailler et ses premières ambitions dans cette première période de préparation.
Alors que des maires ont le blues, le Député Rémy Rebeyrotte vient de rendre un rapport pour redonner du pouvoir aux Maires, surtout des petites communes, face à des intercommunalités parfois accusées d'une trop grande voracité…
Le Député de Saône-et-Loire veut mettre de l’huile entre les intercommunalités et les communes, pour que leurs élus soient plus reconnus et considérés.
«Des conseils des Maires se prononceront sur les grandes orientations de leur intercommunalité»
A l’occasion d’une conférence de presse, le patron du groupe SOS, dont dépend l’Hôtel-Dieu du Creusot, a affirmé plusieurs choses.
«L’établissement génère un déficit. On l’a repris pour le redresser et le relancer».
«On a dit oui pour une aide-soignante de jour et «on verra» à la fin de l’année pour une infirmière de nuit».
«Pour l’urologie, la nouvelle organisation sera sans coût supplémentaire pour les patients».
«On va avoir un bon énorme en terme de prise en charge des patients».
«Le robot sera utilisé en urologie, en chirurgie digestive et en chirurgie gynécologique».
Écouter, lire, voir
> Sports > Basket

BASKET (Jeep Elite) : L’Elan Chalon termine sur une fausse note face à Châlons-Reims

13/05/2019 00:20Lu 978 foisImprimer l’article
Les Chalonnais sont passés à côté de leur dernier match à domicile d’une saison dont on ne retiendra que le maintien.
Il faut sans doute remonter très loin dans le temps pour trouver la trace d’une défaite de plus de 30 points de l’Elan Chalon au Colisée, même si le -32 de ce 12 Mai 2019 est loin du triste record de 1997 (38-89 contre Villeurbanne le 11 octobre 1997). Alors forcément beaucoup ont eu du mal à avaler leur salive dimanche soir. La dernière copie de l’Elan Chalon à domicile, pour la saison 2018-2019, ne mérite pas une très bonne note.
En fait depuis qu’il a le maintien assuré et depuis qu’il n’est plus en course pour les play-off, l’Elan Chalon a navigué dans de mauvaises eaux. Et en dépit des absences pour blessures de Palacios et de de Sanford, trop souvent il a déjoué contre les Champenois.
Même s’ils ne l’ont pas manifesté publiquement, beaucoup de supporters se sont étonnés du coaching qui a vu trois jeunes alignés sur le parquet quand l’Elan est revenu à la hauteur de Châlons-Reims en première période et a même pris l’avantage, avant de couler à pic.
Des supporters qui n’ont pas compris la quasi impasse sur les «temps morts», dans la droite ligne des matches contre Nanterre et à Dijon.
Bref, ça se voyait comme le nez au milieu de la figure, cette dernière sortie à la maison, à défaut de sentir les vacances, avait un parfum de malaise, que Jean-Denys Choulet n’a rien fait pour cacher.
Il avait la mine ses mauvais jours. Il n’a pas retrouvé ses joueurs au milieu du parquet à la fin du match. Il a pris la direction des vestiaires et s’il est revenu pour la présentation finale avant la cérémonie pour Blake Schilb, il a trainé les pieds pour aller s’aligner, avant d’être le premier à partir. Ambiance, ambiance. Le dernier match de la saison au Mans pourrait bien tourner au chemin de croix.
La fin d’un cycle qui aura quand même été marqué par un titre de Champion de France, avant deux saisons plutôt galère. Mais ainsi va le sport. Ainsi va la vie d’un club et d’une équipe. Les belles victoires engendrent souvent des déceptions et des rancoeurs. Il est temps de tourner la page.
Alain BOLLERY
(Photos Alain BOLLERY
et Manon BOLLERY)

Elan Chalon 66 – Châlons-Reims 98 (29-28 ; 9-27 ; 14-29 – 14-14)
Elan Chalon : Robinson 16, Riley 13, Gelabale 8, Camara 8, Pinault 6, Ndoye 6, Dossou-Yovo 5, Ca 4, Niasse, Jouvin
Chalôns-Reims : Schilb 23, Dodwell 14, Morin 12, Baron 12, Passave 11, Edi 9, Doucoure 7, Pitard 6, Losser 4