mercredi 23 octobre 2019


Nouvelles marques, nouvel espace de 150m2 refait à neuf, nouveaux services et des offres à ne pas manquer pour toujours vous satisfaire au mieux

100 premières montures offertes aux 100 premiers acheteurs

Édito
Les cheminots qui, vendredi, ont décidé de ne pas travailler ont délibérément pris en otage les usagers. Les conséquences de ce mouvement n’étaient pas acceptables.
Questions à...
1er vice-président du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté, en charge des transports, Michel Neugnot réagit au mouvement à la SNCF, revendiqué «droit de retrait» qui a privé de trains TER des milliers de voyageurs vendredi et qui s’est poursuivi…
«Tout est fait pour que la sécurité soit assurée»
«Sur un Dijon – Nevers pas question de supprimer les contrôleurs»
«Dans les Ardennes c’était un accident de la route»
«C’est un mauvais procès de dire qu’il y avait une situation d’insécurité faute de contrôleurs»
Dans une interview à creusot-infos il parle du Mondial au Japon, de l’équipe de France, du Top 14, du rugby trop violent et du Creusot.
Dans une longue interview, la Présidente du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté se montre marquée par les bouleversements climatiques.
«La sécheresse est une lame de fond»
Elle annonce une mobilisation exceptionnelle pour les années à venir, pour agir sur plusieurs leviers :
«La grande priorité, c’est la question climatique»
Marie-Guite Dufay confirme aussi qu’elle n’écarte absolument pas d’être candidate aux prochaines élections régionales, avec une affirmation en forme d’avertissement :
«Il faudra un rassemblement des forces de progrès pour faire barrage au Rassemblement National»
Écouter, lire, voir
> Sports > Basket

BASKET (Jeep Elite) : L’Elan Chalon sombre et s’incline face à Châlons-Reims

13/10/2019 02:15Lu 1259 foisImprimer l’article
Alors qu’il menait 75-70 à 4 minutes de la fin, l’Elan Chalon a sombré. Il a encaissé 13 points sans en inscrire un seul. Une défaite qui fait mal.
A l’exception du match d’ouverture du championnat contre Nanterre, qui l’avait vu montrer du ressort et des nerfs pour s’offrir une première victoire, et à l’exception du match contre Anvers à l’Ain Star Game, l’Elan Chalon incontestablement a du mal à terminer ses matches.
Cela a été vrai contre Monaco, cela a été vrai au Mans et cela a donc été vrai ce dimanche 12 octobre, au Colisée face à Châlons-Reims, avec zéro point inscrit dans les deux dernières minutes, au cours desquelles les joueurs de Philippe Hervé ont donc encaissé un 13-0.
Trop souvent la défense a laissé les portes grandes ouvertes. Trop souvent l’Elan a perdu la balle. 17 fois contre seulement 8 pour les Champenois. Trop souvent l’Elan s’est fait contrer.
Et à l’arrivée, il y a des chiffres qui ne trompent pas : 17 points inscrits par Châlons-Reims en contre attaque, contre seulement 7 pour l’Elan.


En fait, dans ce match les satisfactions ont été rares pour Chalon. Seuls Robinson et Camara ont rendu une bonne évaluation avec respectivement 20 et 19. Camara qui était passé à côté au Mans et que Philippe Hervé n’avait pas mis dans le cinq de départ face aux Champenois, a bien réagi quand il est entré, avec 9 points en 7 minutes et 4 rebonds.
Autre satisfaction : Une adresse retrouvée à 3 points avec 10/22 contre 12 sur 35 pour Châlons-Reims.
Pour le reste, trop souvent l’Elan a perdu la balle par manque de concentration ou par naïveté avec des passes téléphonées et donc interceptées. L’Elan a produit trop de déchets à l’image de Roberts, pas vraiment à son avantage et évalué seulement à 2… Du côté des Champenois, le grand bonhomme a été Morin évalué à 38 et donc logiquement MVP…
Aussi surprenant que cela puisse paraître l’Elan Chalon s’est incliné sur le même score que pour son dernier match de préparation le 14 septembre contre Châlons-Reims.
A défaut d’être rentré dans la zone rouge, car il est encore trop tôt pour tirer des conclusions après quatre journées de Jeep Elite, l’Elan Chalon s’en est approché. Avec Strasbourg, Orléans, Le Mans, Limoges, Roanne et Boulazac, il a signé une seule victoire. Seul Le Portel n’a encore pas débloqué son compteur.
Le 19 octobre, il s’en ira défier Gravelines-Dunkerque qui s’est imposé vendredi sur le parquet de la Chorale de Roanne. Les Nordistes comme d’autres sont engagés dans la course au maintien. Le match promet donc d'être au couteau, comme le sera celui contre Boulazac, au Colisée, le 26 octobre. En décodé, l’Elan Chalon doit très vite engranger des victoires. Car le 3 novembre il n’aura pas grand chose à espérer sur le parquet de l’ASVEL avant un derby choc contre la JDA Dijon le 9 novembre…
Alain BOLLERY
(Photos Manon BOLLERY 
et Alain BOLLERY)

Elan Chalon 75 – Châlons-Reims 83 (19-21 ; 24-19 ; 16-23 ; 16-20)
Elan Chalon : Robinson 16, Camara 15, Garrett 11, Thornton 10, Roberts 7,  Gelabale 7, Johnson 6,  Ndoye 3
Châlons Reims : Morin 22, Moore 15, Baron 14, Fakuade 11, Maille 9,  Begarin 7, Schilb 5

Cliquez ici pour voir toutes les stats