vendredi 18 octobre 2019

Nouvelles marques, nouvel espace de 150m2 refait à neuf, nouveaux services et des offres à ne pas manquer pour toujours vous satisfaire au mieux

Édito
Les résultats des élections européennes ont confirmé qu’il convient de se méfier de plus en plus des sondages. Jean-Luc et Laurent faisaient la gueule dimanche soir, mais ils n’étaient pas les seuls.
Questions à...
Dans une longue interview, la Présidente du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté se montre marquée par les bouleversements climatiques.
«La sécheresse est une lame de fond»
Elle annonce une mobilisation exceptionnelle pour les années à venir, pour agir sur plusieurs leviers :
«La grande priorité, c’est la question climatique»
Marie-Guite Dufay confirme aussi qu’elle n’écarte absolument pas d’être candidate aux prochaines élections régionales, avec une affirmation en forme d’avertissement :
«Il faudra un rassemblement des forces de progrès pour faire barrage au Rassemblement National»
Dans une interview à creusot-infos, Le Maire du Creusot annonce qu’il sera bien candidat pour les élections municipales de mars 2020. Il explique aussi quelle liste il entend mener, sur quelles valeurs, et pourquoi.
Dans une longue interview, le Président de la Chambre d'Agriculture de Saône-et-Loire parle sans langue de bois. Il dresse des constats, accuse, parle de l’avenir et de la question de l’eau.
Il dénonce la main des Etats-Unis derrière des associations agissantes.
«On a des agriculteurs sur les rotules et petit à petit ils se désespèrent»
«Désolé, mais un steak végétal, ce n’est pas une entrecôte»
«On met de l’eau potable dans les toilettes et on n’est pas capable de répondre à l’abreuvement de nos animaux»
Écouter, lire, voir
> Sports > Basket

BASKET (Jeep Elite) : L’Elan Chalon laisse la victoire à Limoges

13/01/2019 02:20Lu 1460 foisImprimer l’article
L’Elan Chalon avait les cartes en main pour battre Limoges. Mais il a failli quand il ne le fallait pas, avec trop de joueurs qui sont passés à côté.
Quand on s’incline de 4 points, il y a forcément de quoi rager. Et ce samedi soir, à l’heure du retour aux vestiaires, les joueurs de l’Elan Chalon avaient de quoi rager, au moins autant que leurs supporters qui avaient le sentiment que l'Elan avait laissé passer sa chance.
Dans un match qui où par seize fois on a changé de leader à la marque, où on a compté 9 égalités, et où l’Elan a mené 17 minutes 55 au score, contre 16 minutes 17 pour Limoges, forcément on se dit que certes la victoire pouvait basculer d’un côté comme de l’autre. Mais on se dit aussi qu’avec beaucoup plus de maîtrise collective et individuelle, l’Elan aurait pu éviter de débuter l’année 2019 par une défaite au Colisée.
Il y a donc eu des faillites. A l’image de Riley terminant à -24 d’évaluation, comme Robinson dont les stats n’en finissent plus de baisser et dont l’influence sur le jeu est de moins en moins visible. Avec autant de balles perdues que de passes décisives (5). Avec aussi un très mauvais choix dans la dernière minute.


Ainsi alors que le score était de 74 à 71 pour Limoges et que Jean-Denys Choulet avait décidé de remettre Bastien Pinault sur le parquet, le meneur chalonnais oublia le vainqueur à 3 points sur All Star Game, pourtant bien placé sur sa droite, pour tenter lui de loin le «3 points» et le rater.
Limoges n’en demandait pas tant et Taylor permit à Samuels d’enquiller le 76-71. Les dernières fautes chalonnaises ne changèrent rien à la donne, pas plus qu’un dernier temps mort, assurément trop tardif, demandé par Jean-Denys Choulet. Pas plus non plus qu’un dernier panier de Robinson.
Pour Chalon la désillusion était à la hauteur des espoirs. Pour Limoges le redressement se poursuit à l’issue d’un match dont le début aura été un peu irrationnel. Avec d’abord un 8-0 avec les 5 premiers rebonds pour l’Elan. Puis un 15-0 pour Limoges. Puis un 11-0 pour l’Elan qui se retrouva mener 19-15 peu après le premier quart temps.
Un peu dingues, aussi, les sept fautes provoquées par Gelabale avec un 11/12 aux lancers francs. Dingues aussi les seulement 2 rebonds captés et seulement 3 points pour Camara…
L’Elan Chalon va maintenant devoir aller affronter Nanterre qui vient de battre l’ASVEL, mais aussi se rendre à Pau en Coupe de France, avant d’accueillir Le Portel, le 26 janvier…
Alain BOLLERY
(Photos Manon BOLLERY 
et Alain BOLLERY)

Elan Chalon 73 – Limoges 77

(16-15 ; 23-21 ;  20-27 ; 14-14)
Elan Chalon : Gelabale 18, Sanford 18, Palacios 11, Robinson 9, Pinault 7, Riley 4, Camara 3, Ca 2, Dossou-Yovo 1, Ndoye
CSP Limoges : Hardy 20, Boutsiele 15, Bouteille 10, Taylor 10, Samuels 6, Miles 5, Inglis 4, Rousselle 4, Howard 3.