jeudi 22 février 2018
Édito
Personne n’a oublié que l’avocat de Nordahl Lelandais a défendu avec de la violence verbale son client en accusant les gendarmes et la justice dans l’affaire Maëlys.
Sondage
Approuvez-vous le principe de départs volontaires des fonctionnaires ?
Questions à...
Le Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie, dans une interview à creusot-infos, parle de la bonne santé économique de la Saône-et-Loire, avec comme symbole le renouveau de Framatome, mais pas seulement…
«En Saône-et-Loire, 25% des emplois sont industriels»
«La plus forte amélioration du taux de chômage est dans la Communauté Urbaine»
«Faisons aimer les usines»
L’ancien secrétaire d’Etat à l’industrie de François Hollande répond à creusot-infos sur Framatome et sur l’avenir du nucléaire. Un dossier sur lequel il a été très impliqué quand il était à Bercy.
«Oui, je le dis clairement, en France il faut remplacer les anciennes centrales nucléaires par de nouvelles centrales EPR»
L’élue du Creusot est à la tête d’un budget important au Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté. Dans une interview elle trace les perspectives 2018. Avec un appel à projets pour l’ensemble des clubs.
Écouter, lire, voir
> Sports > Basket

BASKET (Europe Cup) : 5000 personnes ont transformé le Colisée en Volcan

19/04/2017 02:50Lu 3708 foisImprimer l’article
Quelle ambiance ! Mardi soir, le Colisée s'est transformé en volcan par la magie d'un public en fusion. Et l'Elan Chalon est parvenu à arracher le match nul et conserver ses chances de remporter l'Europe Cup.
Le reportage photos de creusot-infos.
La fin du match contre Ostende, en demi-finale retour de l'Europe Cup, avait été exceptionnelle, un brin magique avec au bout de l'effort cette qualification pour la finale. Mais ce mardi soir, pour la manche aller de la finale de l'Europe Cup, les 5000 supporters de l'Elan Chalon ont transformé le Colisée en Volcan. Et dans ce cratère en fusion c'est comme la lave qui a brûlé l'avance construite par les banlieusards parisiens en seconde période. Le public a poussé si fort, dans une si belle communion, que l'Elan a arraché le match nul. Une forme de demie victoire car les choses étaient mal engagées à l'heure de la pause. Mais impossible n'est pas chalonnais.
A.B.
(Photos Manon BOLLERY
et Alain BOLLERY)