mardi 20 août 2019
Édito
Les résultats des élections européennes ont confirmé qu’il convient de se méfier de plus en plus des sondages. Jean-Luc et Laurent faisaient la gueule dimanche soir, mais ils n’étaient pas les seuls.
Questions à...
Le nouvel entraîneur de l’Elan Chalon se confie dans une interview. Il explique comment il va travailler et ses premières ambitions dans cette première période de préparation.
Alors que des maires ont le blues, le Député Rémy Rebeyrotte vient de rendre un rapport pour redonner du pouvoir aux Maires, surtout des petites communes, face à des intercommunalités parfois accusées d'une trop grande voracité…
Le Député de Saône-et-Loire veut mettre de l’huile entre les intercommunalités et les communes, pour que leurs élus soient plus reconnus et considérés.
«Des conseils des Maires se prononceront sur les grandes orientations de leur intercommunalité»
A l’occasion d’une conférence de presse, le patron du groupe SOS, dont dépend l’Hôtel-Dieu du Creusot, a affirmé plusieurs choses.
«L’établissement génère un déficit. On l’a repris pour le redresser et le relancer».
«On a dit oui pour une aide-soignante de jour et «on verra» à la fin de l’année pour une infirmière de nuit».
«Pour l’urologie, la nouvelle organisation sera sans coût supplémentaire pour les patients».
«On va avoir un bon énorme en terme de prise en charge des patients».
«Le robot sera utilisé en urologie, en chirurgie digestive et en chirurgie gynécologique».
Écouter, lire, voir
> SAONE ET LOIRE > Saône-et-Loire

Visite présidentielle : Gilles Platret refuse l'invitation d'Emmanuel Macron

06/02/2019 18:21Lu 13387 foisImprimer l’article

Exclusif

ACTUALISE à 18h46 : Dans sa lettre de Gilles Platret au Président de la République, se comporte en véritable snipper et lance des accusations, en parlant de «campagne électorale»
Maire de Chalon sur Saône, porte parole du parti Les Républicains, Gilles Platret ne sera pas ce jeudi à la Sous-Préfecture d'Autun. Il a décidé de refuser l'invitation faite par le Président de la République, aux Maires de communes des chefs lieu de canton du département de Saône-et-Loire. Gilles Platret a aussi décidé d'envoyer une lettre au Président de la République.
Dans sa lettre, Gilles Platret affirme ne pas vouloir «apporter une caution, à ce qui m’apparaît comme une manœuvre électorale». L’élu de Chalon lance également au sujet du mouvement des gilets jaunes : «…si en apparence, la braise a provisoirement refroidi, le feu n’est pas éteint de l’incendie que vous avez allumé».
Et d’accuser : «Vous avez trop attaqué les Français, dans leur détresse même, pour ne pas leur donner l’image d’un mépris glaçant, juché au sommet de la République. Vos mots furent des coups, qui les ont maintes fois blessés depuis deux ans».
Gilles Platret estime encore : «Il n’est plus possible aux Français d’ignorer que vous êtes en campagne électorale, pour le compte de la formation politique que vous avez créée, à l’approche d’élections européennes si importantes pour le destin de notre continent… … vous vous lancez dans un one-man-show destiné à occuper la galerie, alors que votre pouvoir vacille»…
A.B.