lundi 23 septembre 2019
Édito
Les résultats des élections européennes ont confirmé qu’il convient de se méfier de plus en plus des sondages. Jean-Luc et Laurent faisaient la gueule dimanche soir, mais ils n’étaient pas les seuls.
Questions à...
Dans une longue interview, le Président de la Chambre d'Agriculture de Saône-et-Loire parle sans langue de bois. Il dresse des constats, accuse, parle de l’avenir et de la question de l’eau.
Il dénonce la main des Etats-Unis derrière des associations agissantes.
«On a des agriculteurs sur les rotules et petit à petit ils se désespèrent»
«Désolé, mais un steak végétal, ce n’est pas une entrecôte»
«On met de l’eau potable dans les toilettes et on n’est pas capable de répondre à l’abreuvement de nos animaux»
Le lundi 9 septembre 2019 restera dans l’histoire pour l’Hôtel-Dieu du Creusot, avec la première intervention chirurgicale réalisée avec le robot chirurgical, le 1er de Saône-et-Loire.
Le Docteur Jean-Philibert Combier a réagi dans une interview exclusive à creusot-infos.
«Le robot ne remplace pas le chirurgien. Il exécute ses gestes. C’est un progrès considérable»
«C’est capital pour recruter de jeunes médecins»
«Le Maire du Creusot a eu une vision d’avenir et de progrès sur ce dossier stratégique»
Vice-président du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté, en charge des lycées et de l’apprentissage, Stéphane Guiguet détaille l’implication de la Région en matière d’investissements, mais aussi pour «le pouvoir d’achat des lycéens et de leurs familles».
Écouter, lire, voir
> SAONE ET LOIRE > Saône-et-Loire

UCHON : La forêt de la Ravière classée «espace naturel sensible» par le conseil départemental

21/06/2019 03:15Lu 1364 foisImprimer l’article
Pas certain cependant qu’elle puisse être préservée d’une coupe sur sa centaine d'hectares.
La queue du Pont du Roi a aussi été labellisées.
Dans le cadre de sa politique relative aux espaces naturels sensibles, le Département de Saône-et-Loire a instauré en 2006 son schéma départemental relatif aux espaces naturels sensibles (SDENS71). Il convient désormais d’élaborer un nouveau schéma départemental pour envisager de labelliser de nouveaux ENS, y compris hors des propriétés du Département et notamment la forêt de la Ravière à Uchon.
Une forêt qui retient beaucoup d’attention, car elle est l’objet d’une transaction entre un ancien et un nouveau propriétaire. Avec l’inquiétude de la voir exploitée et coupée pour ses feuillus qui ont plus de 100 ans pour certains.
Autant dire que la perspective de voir une coupe puis une replantation en résineux, sur une centaine d’hectares n’est pas jugée spécialement joyeuse.
«Le problème c’est que notre décision de classer cette forêt en «espace naturel sensible» n’est pas forcément de nature à obligatoirement empêcher une coupe», a remarqué le Président André Accary qui n’a pas vraiment apprécié que le Président du Parc du Morvan en appelle, par voie de presse, au département. «Il aurait été préférable que l’on m’en parle plus tôt, que l’on soit alerté plus vite», a persiflé André Accary.
Il n’en demeure pas moins que le classement de la forêt de la Ravière en «espace naturel sensible» peut être un frein à une exploitation de cette forêt, sans que l’on sache d’ailleurs si son propriétaire souhaite véritablement l’exploiter. «Mais est-ce vraiment normal d’empêcher un propriétaire de faire ce qu’il veut», ont soufflé plus élus dans les couloirs. La question mérite sans doute d’être posée, même si elle est de nature à susciter des débats enflammés entre les tenants d’une ligne orthodoxe et ceux qui considèrent que de toute façon, pour vivre, une forêt a besoin d’être exploitée à minima pour ne pas mourir, même si c’est devenu tabou de le dire.
Alain BOLLERY

Les ENS existants
• Marais de Montceaux-l’Étoile
• Étang de Pontoux
• Lande de Nancelle

Les nouveaux ENS labellisés
• Le marais de Massilly,
• Les prairies inondables «SaoneOr» à Chalon-sur-Saône,
• Le ruisseau de la Mouge et la résurgence de la source à Azé,
• La queue du plan d’eau du Pont du Roi à Saint Emiland,
• La forêt de la Ravière à Uchon.