dimanche 15 décembre 2019

Rien n’égale la joie de l’homme qui boit*, si ce n’est la joie du vin d’être bu (Charles Baudelaire)

Ouvertures exceptionnelles Dimanches 15 et 22 Décembre  et Lundis 16 et 23 Décembre de 9h à 12h et de 14h à 19h

Édito
Les cheminots qui, vendredi, ont décidé de ne pas travailler ont délibérément pris en otage les usagers. Les conséquences de ce mouvement n’étaient pas acceptables.
Questions à...
Responsable de «Services Dispen», Saïd Haddoudi répond aux questions de creusot-infos sur une activité maintenance en plein développement. Il annonce 12 embauches en 2020.
Budget, emploi, chômage, pouvoir d’achat, réforme des retraites, grève à la SNCF… Rémy Rebeyrotte s’est prononcé sur une multitudes de sujets au cours d’un point presse.
Né au Creusot, Gilles Lagarde dont les parents sont à Saint-Jean de Trézy, occupe la fonction prestigieuse de Directeur de Cabinet du Président du Sénat, le 2ème personnage de l’Etat.
Gilles Lagarde a accordé une longue interview à creusot-infos. Il parle de sa fonction, du Président Larcher et du Sénat, mais aussi de la Saône-et-Loire et du Creusot.
Écouter, lire, voir
> SAONE ET LOIRE > Saône-et-Loire

SÂONE-ET-LOIRE : Rémy Rebeyrotte ironise sur la posture de certains présidents de conseils départementaux qui déplorent la suppression de la taxe d'habitation

09/08/2019 10:30Lu 1435 foisImprimer l’article
« On nous ressort les vieilles rengaines...
Lorsque la fiscalité des Régions avait changé, notamment par la suppression de la vignette auto et l’arrivée d’une part de TVA, les Présidents de Région avaient versé des larmes de crocodile, avant de s’apercevoir de la dynamique intéressante de la TVA et de se réjouir, sous cape bien sûr, du changement. Aujourd’hui, même cause, même effet. Certains Présidents de Départements ont sorti les mouchoirs, suite à la suppression de la taxe d’habitation et à la réforme de la fiscalité locale qui va donner, pour compenser, toute la taxe foncière aux communes et intercommunalités. La part de la taxe foncière qui revenait aux départements sera compensée par une part de TVA qui sera plus dynamique. Ce n’est que la peur du changement ou des arrières- pensées politiques qui peuvent expliquer cette nouvelle crise de larmes.


Rappelons tout de même que la fin de la taxe d’habitation, taxe très injuste s’il en est, plus élevée dans les territoires ou les habitants sont plus pauvres, sera un réel gain de pouvoir d’achat pour bien des familles; et que l’action, essentiellement sociale, des Départements sera plus logiquement financée par une part d’un impôt national au titre de la solidarité nationale que par la taxe foncière, qui reviendra fort logiquement au local et à l’action communale sur les territoires.
Rémy Rebeyrotte,
Député