lundi 09 décembre 2019

20% de cachemire, 20% de soie, 10% de laine et 50% de tendresse… une recette de Noël 100% «TARA’LILAS»

Édito
Les cheminots qui, vendredi, ont décidé de ne pas travailler ont délibérément pris en otage les usagers. Les conséquences de ce mouvement n’étaient pas acceptables.
Questions à...
Responsable de «Services Dispen», Saïd Haddoudi répond aux questions de creusot-infos sur une activité maintenance en plein développement. Il annonce 12 embauches en 2020.
Budget, emploi, chômage, pouvoir d’achat, réforme des retraites, grève à la SNCF… Rémy Rebeyrotte s’est prononcé sur une multitudes de sujets au cours d’un point presse.
Né au Creusot, Gilles Lagarde dont les parents sont à Saint-Jean de Trézy, occupe la fonction prestigieuse de Directeur de Cabinet du Président du Sénat, le 2ème personnage de l’Etat.
Gilles Lagarde a accordé une longue interview à creusot-infos. Il parle de sa fonction, du Président Larcher et du Sénat, mais aussi de la Saône-et-Loire et du Creusot.
Écouter, lire, voir
> SAONE ET LOIRE > Saône-et-Loire

SAONE-ET-LOIRE : Les tablettes éducatives annoncées dans quatre collèges, ainsi que renouvellements

20/12/2018 15:17Lu 1678 foisImprimer l’article
ACTUALISE : Les investissements dans les Collèges vont augmenter de 2 millions d'euros, a annoncé Mathilde.
«C'est le plus important depuis 2004» a complété André Accary.
C'est Mathilde Chalumeau qui a présenté le budget 2019 pour les Collèges du département de Saône-et-Loire :
«Vous le savez, les collèges sont au cœur des priorités et compétences de notre collectivité départementale.
Je vous rappelle à ce titre que nous avons en Saône-et-Loire :?51 collèges publics?10 collèges privés?Ces établissements accueillent 21241 élèves + 699 inscrits en section SEGPA.
552 agents départementaux (489 agents titulaires + 59 contractuels + 4 apprentis) assurent l’accueil, l’entretien des bâtiments et la restauration scolaire.
En 2019, le budget total des collèges s’élève à 31 millions d’euros dont 19,6 millions en investissement et 12,23 millions en fonctionnement.


Ce budget ambitieux se décline en 5 axes forts qui animent notre politique départementale en faveur des collèges :
1. Des moyens suffisants pour assurer le bon fonctionnement des établissements.
Outre la dotation de fonctionnement, sont prévus les moyens d’entretien courant versés aux établissements. Une enveloppe est également réservée pour les collèges qui choisissent de réaliser des travaux en régie, pour l’entretien et la maintenance des locaux mais aussi pour la prise en charge directe de réparations plus conséquentes de matériel, notamment du matériel de cuisine.?A noter une diminution de 1,4 million d’euros de dotation de fonctionnement entièrement compensée par la prise en charge directe par le département des dépenses de gaz et d’électricité de la majorité des collèges. Cette mutualisation, synonyme de bonne gestion à vocation à sécuriser les coûts de fourniture de fluides.
2. Des collèges modernes, fonctionnels et économes en énergie
2019 sera encore une année forte en travaux dans les collèges du département. Nous engagerons ou poursuivrons de nombreux chantiers dont par exemple :
        - Le collège Anne Franck à Montchanin qui verra en 2019 la fin d’un long chantier de 3 ans pour un montant total de 9,4 millions d’euros. Une opération de grande ampleur, la plus lourde de notre mandat, qui permettra à la rentrée prochaine de retrouver un établissement totalement restructuré.
        -  Le collège Camille Chevalier à Chalon sur Saône où nous engagerons 2,6 millions d’euros pour la restructuration de l’externat. ?
        -  Le collège « En Fleurette » de St Gengoux le National avec 2,4 millions d’euros pour la restructuration de l’externat également. ?
        -  Le collège Jean Moulin à Montceau les Mines avec 2 millions d’euros permettant de restructurer la demi-pension. ?
        -  Le collège Centre au Creusot où nous poursuivrons les travaux engagés pour un montant de 2 millions d’euros ?
        -  Le collège Ferdinand Sarrien de Bourbon Lancy avec des travaux de mise en conformité, de réorganisation des bureaux administratifs et de réfection de la cour pour 2,4 millions d’euros ?
        -  Le collège Les Chênes rouges à St Germain du Plain qui verra débuter un programme de construction par extension de salles de cours pour un budget de 2,6 millions d’euros ?
        -  Le collège Olivier de la Marche à St Martin en Bresse pour la restructuration complète de la demi-pension pour 1,5 million d’euros ?
        -  Le collège les Dîmes à Cuisery pour la restructuration et l’extension de la demi- pension pour 1,85 million d’euros ?
        -  Le collège Jacques Prévert à Chalon sur Saône pour notamment la mise en accessibilité, la restructuration des locaux de sciences et des sanitaires élèves pour 2,6 millions d’euros. ?
Par ailleurs, nous lancerons une grande opération de 2,1 millions d’euros visant à améliorer la performance énergétique de 7 établissement en opérant la changement de 2000 fenêtres dans les collèges de Autun la Chataigneraie, Etang sur Arroux, Charolles, Matour, Givry, Mâcon St Exupéry et Verdun sur le Doubs. ?Enfin, concernant la sécurisation des établissements :?- La phase 1 (systèmes d’alerte pour évacuation et confinement) est terminée pour un budget de 406 700€?- La phase 2 (sécurisation des accès) s’étend de 2017 à 2019 pour un budget total de 800 000€. Les 10 derniers collèges seront traités cette année.?- Pour la phase 3 (gestion du contrôle des accès aux bâtiments et à l’intérieur), les études seront lancées en 2019 pour un déploiement des installations sur 3 ans. Cette dernière phase est estimée à 1 750 000€. ?
3. Des équipements numériques pour favoriser la réussite scolaire des élèves
L’équipement des collèges en tablettes numériques concerne 40 collèges cette année scolaire avec la distribution de 7000 tablettes. C’est encore 1,5 million supplémentaire pour ce budget 2019 malgré la suppression de l’aide de l’Etat, soit l’achat de 2800 tablettes (dont un important renouvellement des équipements existants)
Notre action porte également sur les classes culturelles numériques qui concernent 8 établissements mais aussi le numérique au service des enfants malades avec deux robots présentiels achetés en 2016 qui permettent d’assurer la continuité des enseignants ainsi que le lien avec l’école pour préparer au mieux le retour de l’élève. 
4. Une restauration collective ancrée sur son territoire
Bien manger, équilibrer ses repas, ne pas gaspiller, trier ses déchets. Ces notions s’apprennent dans nos restaurants scolaires.?Le Département assure, grâce au travail de 322 professionnels de la restauration dont 72 cuisiniers, la confection des repas quotidiens des 16000 demi-pensionnaires soit plus de 2,2 millions de repas à l’année.
Avec l’ambition de développer les circuits courts dans la restauration scolaire, le département a adhéré en 2016 à Agrilocal. 33 collèges utilisent régulièrement cette plate-forme qui met en relation directe les établissements scolaires et les producteurs tout en respectant les règles des marchés publics.
Nous continuerons à œuvrer pour le développement de cet outil car c’est une volonté forte de notre majorité. A titre d’exemple, nous proposons dans ce budget une augmentation de 17000€ de la ligne sur l’équipement du service de restauration pour les collèges qui effectuent des commandes sur Agrilocal.
5. Des actions parascolaires pour rendre nos collégiens responsables et citoyens
Parce que l’éducation dépasse également le portail du collège, nous sommes engagés dans de nombreux dispositifs permettant aux jeunes de sentir bien dans leur vie de collégiens.
Je citerai aujourd’hui quelques exemples dont :
        -  La plateforme de stages pour les élèves de 3e ?
        -  Le soutien à l’apprentissage avec le bus de l’apprentissage ?
        -  L’appel à projets en faveur des collégiens avec un budget de 280000€ pour ?soutenir les projets initiés autour des questions d’environnement, de patrimoine, ?de culture, de sport ou d’histoire. ?
        -  Le forum des métiers du cinéma ?
        -  La Saône et Loire fait sa presse ?
        -  Des livres ta science ?
        -  Les classes culturelles numériques ?
        -  Do you speak Basket avec les joueurs de l’Elan Chalon ?
        -  L’atelier sport citoyen ?Vous le voyez, nous sommes largement engagés en faveur de nos collèges pour donner aux élèves de bonnes conditions d’apprentissage mais aussi pour assurer à nos jeunes une ouverture sur le monde qui les entoure».

Christine Louvel
«Nous vous avions interpellé pour un programme de maîtrise de l’énergie dans les collèges. Un enjeu est à prendre en considération : Le manque de toilettes.
Je veux aussi parler du remplacement des agents techniques : Les délais de carence portent préjudice au bon fonctionnement»

Mathilide Chalumeau
Les investissements augmentent de 2 millions cette année, avec des travaux qui pour certains attendent depuis bien longtemps. 33 collèges sont inscrits pour Agrilocal, c’est long à mettre en place.

Laurence Borsoi
«Je veux vous alerter sur un dysfonctionnement. Je suis au conseil d’administration et je ne suis pas destinataire des courriers».

André Accary
«Pour les collèges c’est le plus gros budget depuis 2004. Notamment pour rattraper des retards. Nous on a décidé de ne pas fermer de collèges dans ce département. Madame Borsoi n’hésitez pas à m’interpeller immédiatement en cas de problème».


Notre précédent article sur les tablettes éducatives :
Ce jeudi matin, André Accary, président du conseil départemental de Saône-et-Loire a donné la liste des collèges qui seront équipés où renouvelés  de tablettes numériques pour l’année scolaire 2019-2020.
Il est prévu d’équiper 6 nouveaux collèges en mode collectif. Nous avons pressenti les 4 collèges suivant qui ont déjà candidaté lors de la campagne 2018-2019 :
- Autun (90 tablettes)
- Buxy (85 tablettes)
- Montchanin (85 tablettes)
- St Gengoux le National  (85 tablettes)
 

Les collèges pour lesquels une partie du matériel sera renouvelé sont :
- En mode individuel :
Chalon sur Saône (Doisneau) – 250 tablettes
St Germain du Plain - 280 tablettes
Le Creusot (croix menée) – 170 tablettes
Lungy privé – 30 tablettes
Paray – 145 tablettes
Cluny – 170 tablettes
La clayette – 100 tablettes
Lugny – 170 tablettes
Montceau (Jean Moulin) – 137 tablettes
St martin en Bresse  - 93 tablettes

- En mode collectif :
Bourbon-Lancy
Chalon sur Sâone (Jacques Prévert)
Couches
Cuisery
Epinac
Génelard
La chapelle de Guinchay
Mâcon (St Exupéry)
Mâcon (Pasteur)
St Vallier