vendredi 22 juin 2018

Du Mercredi 20 au Samedi 23 Juin

Profitez des Offres en cours sur les brochettes de dinde ou de poulet (les 22 et 23 Juin), 

le poulet et la pintade de Bourgogne, la grillade de porc, la tortilla, la mini faisselle Girard, le brillat savarin, le chausson aux pommes junior, la tarte arlequin aux fruits et la bière Leffe

Édito
Vous avez détesté la perspective de la limitation à 80 km/heure… C’est pas grave, on va vous les faire adorer. Le lavage de cerveau a commencé et ça va s’accélérer. Tous les arguments sont bons. Même écolos. C’est dire.
Questions à...
Dans une interview fleuve à creusot-infos, Anibal Castano balance ses vérités. Sur son sport le basket, sur la Fédération, sur l'arbitrage.
Les rendez-vous d’été seront lancés avec un spectacle très aérien. Avec aussi un nouveau lieu de programmation.
L’adjoint à la culture parle aussi de l’avenir de L’arc, de la mise en lumière du Château de la Verrerie, du projet d’installations de boites à livres.
30 associations écologistes ont fait du lobbying auprès de lui, mais Rémy Rebeyrotte n’a pas cédé aux pressions vertes sur la question du glyphosate et il s’en explique avec force d’arguments.
Le Député n’hésite pas à prendre le désherbant pour nettoyer les arguments de la nouvelle gauche sur les dotations de fonctionnement. Il parle aussi des accords possibles pour les municipales de 2020 avec un peu d’engrais pour le Grand Autunois Morvan…
Sans oublier les poules, les abattoirs, le bois et les rodéos…
Écouter, lire, voir
> SAONE ET LOIRE > Saône-et-Loire

SAÔNE-ET-LOIRE : Les retraités de la CGT appellent à manifester

13/03/2018 18:40Lu 1129 foisImprimer l’article
Beaucoup d’entre vous viennent de constater que leur pension de janvier a été amputée d’un montant non négligeable du fait de l’augmentation de la CSG.
Emmanuel Macron se vante de faire ce qu’il a promis.

Il justifie la hausse de la CSG pour donner du pouvoir d’achat aux salariés. Mais il s’était bien gardé de préciser que cette hausse s’appliquerait non pas en fonction des pensions mais de l’ensemble des revenus des ménages. De nombreux retraités sont ainsi touchés alors qu’ils pensaient que la mesure ne leur serait pas appliquée.
VOUS ÊTES EN COLÈRE ET VOUS AVEZ RAISON !
Baisser le revenu de celles et ceux qui ont travaillé leur vie durant pour avoir le droit a une retraite méritée est indigne de la 5ème puissance mondiale. Rien ne justifie cette injustice. L’augmentation du pouvoir d’achat des salariés aurait pu facilement être accordée en réduisant la part réservée aux dividendes sur les profits dégagés par les entreprises.
Car la France bat le record d’Europe des dividendes versés aux actionnaires !
MAIS ÊTRE EN COLÈRE NE SUFFIT PAS À EMPÊCHER LES MESURES !
Même votée, une loi peut-être abrogée si la poussée populaire est suffisante.
Alors venez exprimer votre mécontentement et exiger :
-    l’abrogation des lois et décrets qui ont instauré l’augmentation de la CSG
-    une revalorisation des pensions, en particulier les plus faibles
-    la reconnaissance de la pension comme un droit acquis par le travail

LE JEUDI 15 MARS, PARTICIPEZ À L’UN DES 3 RASSEMBLEMENTS ORGANISÉS EN SAÔNE LOIRE À 14 H 30 DANS LES VILLES SUIVANTES :
- à MACON, Place Saint Pierre (pour les retraité.e.s de Mâcon, Cluny et Tournus)
- à CHALON-SUR-SAONE, Place de Beaune (pour les retraité.e.s de Chalon- sur-Saône, Chagny et de la Bresse Louhannaise)
- à MONTCEAU-LES-MINES, Place de la Mairie (pour les retraité.e.s de Montceau-les-Mines, Le Creusot, Autun et du Charollais)