mardi 20 août 2019
Édito
Les résultats des élections européennes ont confirmé qu’il convient de se méfier de plus en plus des sondages. Jean-Luc et Laurent faisaient la gueule dimanche soir, mais ils n’étaient pas les seuls.
Questions à...
Le nouvel entraîneur de l’Elan Chalon se confie dans une interview. Il explique comment il va travailler et ses premières ambitions dans cette première période de préparation.
Alors que des maires ont le blues, le Député Rémy Rebeyrotte vient de rendre un rapport pour redonner du pouvoir aux Maires, surtout des petites communes, face à des intercommunalités parfois accusées d'une trop grande voracité…
Le Député de Saône-et-Loire veut mettre de l’huile entre les intercommunalités et les communes, pour que leurs élus soient plus reconnus et considérés.
«Des conseils des Maires se prononceront sur les grandes orientations de leur intercommunalité»
A l’occasion d’une conférence de presse, le patron du groupe SOS, dont dépend l’Hôtel-Dieu du Creusot, a affirmé plusieurs choses.
«L’établissement génère un déficit. On l’a repris pour le redresser et le relancer».
«On a dit oui pour une aide-soignante de jour et «on verra» à la fin de l’année pour une infirmière de nuit».
«Pour l’urologie, la nouvelle organisation sera sans coût supplémentaire pour les patients».
«On va avoir un bon énorme en terme de prise en charge des patients».
«Le robot sera utilisé en urologie, en chirurgie digestive et en chirurgie gynécologique».
Écouter, lire, voir
> SAONE ET LOIRE > Saône-et-Loire

SAÔNE-ET-LOIRE : Les 10 sites où le nouveau radar pourrait être implanté en priorité

03/04/2019 03:18Lu 14330 foisImprimer l’article
Plus intelligent et plus résistant aux dégradations, culminant à 4 mètres de hauteur, le nouveau radar, le «Mesta Fusion» va bientôt arriver en Saône-et-Loire.
Une première vague de 400 implantations… C’est ce qui est prévu pour le nouveau radar, le Mesta Fusion, qui va fleurir sur les routes de France. La Saône-et-Loire ne sera évidemment pas oubliée pour implanter ce bijou te technologies qui permet de scanner jusqu’à 8 voies de circulation et plusieurs véhicules en simultané.
Ce nouveau radar est aussi annoncé comme pouvant voir si le port de la ceinture est respecté, si l’on téléphone au volant, si l’on respecte les distances de sécurité, si l’on double par la droite… Bref, toutes les infractions de conduite.
La Saône-et-Loire n’ayant pas de très bons chiffres pour ce qui concerne les accidents de la route, elle devrait être bien dotée par la première vague d’implantations.
Ce sont d’abord les emplacements qui cumulent le plus d’excès de vitesse qui devraient être privilégiés… Peu de chances, ainsi, qu’il soit implanté à Bourbon-Lancy, avec ses seulement 158 flashs en 2018.
Même si ce sont les radars situés sur l’Autoroute A6 qui flashent le plus, on peut penser que c’est d’abord sur le réseau des routes nationales et départementales que les premières implantations devraient avoir lieu. Les paris sont ouverts.
Alain BOLLERY

Le Top 10 des sites qui
devraient être privilégiés :
Blanzy
Saint-Marcel
Palinges
Marmagne
Sevrey (A6)
Montbellet (A6)
Verosvres
Lacrost
Simard
Dracy Saint-Loup…