vendredi 20 septembre 2019

Offre d’ouverture du 23 Septembre au 30 Octobre

Bénéficiez de  -20% sur la complémentaire santé

(en conformité avec le 0€ reste à charge)*
A noter que l’agence Rue Foch sera fermée ce Vendredi 20 Septembre
Édito
Les résultats des élections européennes ont confirmé qu’il convient de se méfier de plus en plus des sondages. Jean-Luc et Laurent faisaient la gueule dimanche soir, mais ils n’étaient pas les seuls.
Questions à...
Le lundi 9 septembre 2019 restera dans l’histoire pour l’Hôtel-Dieu du Creusot, avec la première intervention chirurgicale réalisée avec le robot chirurgical, le 1er de Saône-et-Loire.
Le Docteur Jean-Philibert Combier a réagi dans une interview exclusive à creusot-infos.
«Le robot ne remplace pas le chirurgien. Il exécute ses gestes. C’est un progrès considérable»
«C’est capital pour recruter de jeunes médecins»
«Le Maire du Creusot a eu une vision d’avenir et de progrès sur ce dossier stratégique»
Vice-président du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté, en charge des lycées et de l’apprentissage, Stéphane Guiguet détaille l’implication de la Région en matière d’investissements, mais aussi pour «le pouvoir d’achat des lycéens et de leurs familles».
Le conseil départemental est mobilisé pour les Collèges. C’est que ce le Président André Accary a annoncé, ce jeudi matin, à Montchanin, où il a fait sa rentrée des classes.
Écouter, lire, voir
> SAONE ET LOIRE > Saône-et-Loire

SAÔNE ET LOIRE : Le département en alerte canicule niveau 3

23/07/2019 13:45Lu 2480 foisImprimer l’article
Le préfet a activé le plan canicule à compter de ce mardi.
Communiqué :
Météo France prévoit dans le département de la Saône-et-Loire plusieurs jours consécutifs de fortes chaleurs. Selon les prévisions météorologiques, les températures diurnes seront supérieures à 37°C et les températures nocturnes dépasseront 20° C.

Jérôme Gutton, préfet de Saône-et-Loire, active le niveau 3 (alerte canicule) du plan national canicule à compter de ce mardi 23 juillet 2019.

Dans le cadre de ce plan, plusieurs dispositions sont prises localement :
Cette activation implique une mobilisation des services de l’État, des collectivités territoriales, des opérateurs nationaux et régionaux, des établissements sanitaires et hospitaliers, des associations de soins et d’aides à domicile qui se traduit par :

- renforcer les actions de communication afin de rappeler aux publics les messages de prévention et les recommandations pour lutter contre les effets de la canicule,
- recenser les personnes âgées ou handicapées à risque, isolées en les incitant à s’inscrire sur les registres communaux et assurer des visites régulières desdites personnes,
- veiller aux autres publics sensibles, dont les enfants et les salariés exposés,
- cibler certaines populations, notamment les personnes dans la rue,
- mettre à la connaissance du public les lieux de rafraîchissement accessibles à tous gratuitement (ex : gymnase, bibliothèque…)
- alerter les organisateurs de manifestations sportives ou en plein air sur la nécessité d’adapter leur programme pour prendre en compte les risques liés à la canicule,
- mobiliser les associations de solidarité, de sécurité civile et celles s’occupant des personnes âgées dépendantes,
- assurer une surveillance sanitaire en vue de garantir la permanence des soins et le bon fonctionnement des établissements de santé et d’accueil pour les personnes âgées et handicapées.

Les décisions mises en œuvre par le préfet pourront être révisées en fonction de l’évolution des conditions météorologiques et des indicateurs de l’activité sanitaire locale.

Les conseils de prévention :
La préfecture de Saône-et-Loire et les services de l’Agence Régionale de Santé (ARS) souhaitent rappeler, notamment aux personnes fragiles (personnes âgées de plus de 65 ans, personnes handicapées ou malades à domicile, personnes dépendantes, femmes enceintes…), les quelques conseils clés utiles en cas de fortes chaleurs :

- Buvez régulièrement de l’eau sans attendre d’avoir soif ;
- Rafraîchissez-vous et mouillez-vous le corps (au moins le visage et les avants bras) plusieurs fois par jour ;
- Mangez en quantité suffisante et ne buvez pas d’alcool ;
- Évitez de sortir aux heures les plus chaudes et passez plusieurs heures par jour dans un lieu frais (cinéma, bibliothèque municipale, supermarché...) ;
- Évitez les efforts physiques ;
- Maintenez votre logement frais (fermez fenêtres et volets la journée, ouvrez-les le soir et la nuit s’il fait plus frais) ;
- Pensez à donner régulièrement de vos nouvelles à vos proches et, dès que nécessaire, osez demander de l’aide.


Petit mémo des signes d’alerte de déshydratation, notamment chez la personne âgée :
• Modification du comportement habituel, grande faiblesse, grande fatigue, difficulté inhabituelle à se déplacer.
• Maux de tête, étourdissements, vertiges, troubles de la conscience, voire convulsions.
• Nausées, vomissements, diarrhée, soif.
• Crampes musculaires.
• Température corporelle élevée (supérieure à 38,5°C).
• Agitation nocturne inhabituelle.

Les nourrissons, les jeunes enfants et les adultes (notamment les travailleurs exposés à la chaleur) s’exposent aussi au risque de la déshydratation, car ils transpirent beaucoup pour maintenir leur corps à la bonne température. Pour y remédier, ils doivent boire abondamment, surtout de l’eau ou des boissons non alcoolisées.

Les personnes isolées peuvent appeler le centre communal d’action sociale ou la mairie pour s’inscrire sur  un fichier « personnes vulnérables » leur permettant d’être contactées et prises en charge.

Par ailleurs, un numéro national gratuit 0 800 06 66 66 (depuis un poste fixe en France) permet d’obtenir des conseils pour aider à supporter les fortes chaleurs et des informations utiles en cas de situation particulière.