lundi 14 octobre 2019

Sont recherchés : Un technicien Hot-Line Informatique, un technicien informatique, un technicien systèmes d'impression, un expert système d'encaissement, et des expert métier.

Édito
Les résultats des élections européennes ont confirmé qu’il convient de se méfier de plus en plus des sondages. Jean-Luc et Laurent faisaient la gueule dimanche soir, mais ils n’étaient pas les seuls.
Questions à...
Dans une longue interview, la Présidente du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté se montre marquée par les bouleversements climatiques.
«La sécheresse est une lame de fond»
Elle annonce une mobilisation exceptionnelle pour les années à venir, pour agir sur plusieurs leviers :
«La grande priorité, c’est la question climatique»
Marie-Guite Dufay confirme aussi qu’elle n’écarte absolument pas d’être candidate aux prochaines élections régionales, avec une affirmation en forme d’avertissement :
«Il faudra un rassemblement des forces de progrès pour faire barrage au Rassemblement National»
Dans une interview à creusot-infos, Le Maire du Creusot annonce qu’il sera bien candidat pour les élections municipales de mars 2020. Il explique aussi quelle liste il entend mener, sur quelles valeurs, et pourquoi.
Dans une longue interview, le Président de la Chambre d'Agriculture de Saône-et-Loire parle sans langue de bois. Il dresse des constats, accuse, parle de l’avenir et de la question de l’eau.
Il dénonce la main des Etats-Unis derrière des associations agissantes.
«On a des agriculteurs sur les rotules et petit à petit ils se désespèrent»
«Désolé, mais un steak végétal, ce n’est pas une entrecôte»
«On met de l’eau potable dans les toilettes et on n’est pas capable de répondre à l’abreuvement de nos animaux»
Écouter, lire, voir
> SAONE ET LOIRE > Saône-et-Loire

SAÔNE-ET-LOIRE : La mobilisation de l'État et des collectivités territoriales se met en place pour sauver la Faïencerie de Digoin

11/07/2019 14:00Lu 592 foisImprimer l’article
Faïencerie de DIGOIN : Mobilisation de l’État et des collectivités territoriales pour faciliter la reprise de cet emblème industriel du Charolais-Brionnais
Le 9 juillet 2019, une consultation s’est tenue en préfecture pour évoquer l’unique projet de reprise de la faïencerie SARREGUEMINES de Digoin que le tribunal de commerce de Mâcon doit réexaminer vendredi 12 juillet.
Sous la présidence de Jérôme GUTTON, préfet de Saône-et-Loire, elle a réuni Hélène GERONIMI, sous-préfète de Charolles, Fabien GENET, maire de Digoin et président de la Communauté de communes Le Grand Charolais, Jean-Yves HINTERLANG, Commissaire au redressement productif, Gwenaël FRONTIN, chef de l’unité départementale de la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi (DIRECCTE), un représentant des services du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté et les partenaires financiers. Deux banques étaient présentes, d’autres n’ont pu y assister mais ont demandé à être tenues informées des conclusions de la réunion.
Cette réunion de travail a été l’occasion pour l’unique porteur d’une offre de reprise, accompagné de son avocat, de présenter sa stratégie et son plan de financement.
Les services de l’État et les collectivités territoriales ont présenté aux établissements bancaires et éventuels partenaires financiers, les mesures d’accompagnement qui pourraient être actionnées en cas de reprise. En contrepartie, le porteur s’est engagé à augmenter son apport en fonds propres pour le financement de son projet de prise.
A travers deux contrats de revitalisation, un apport jusqu’à 150 000 euros a été confirmé. Pour sa part, la région Bourgogne-Franche-Comté pourrait engager jusqu’à 329 000 euros au titre de ses outils d’appui à la reprise et à la création d’entreprises.
Le maire de Digoin a, en outre, fait part de la mobilisation des entrepreneurs locaux pour lever des fonds afin de contribuer à cette reprise jugée cruciale pour le bassin d’emploi du Charolais- Brionnais.
Mâcon, le 11 juillet 2019Les services de l’État et les collectivités territoriales ont unanimement convenu qu’ils devaient s’efforcer de faciliter cet unique projet de reprise qui permettrait, non seulement, de sauvegarder 43 emplois mais également de sauver le savoir-faire et l’outil industriel.
Les services de la préfecture ont fait parvenir ces éléments actualisés à d’autres établissements bancaires.
Installée depuis 150 ans en Saône-et-Loire, la faïencerie SARREGUEMINES est un employeur emblématique de Digoin et un emblème d’un secteur historique d’activités du Charolais-Brionnais.
Site internet des services de l’État de Saône-et-Loire : http://www.saone-et-loire.gouv.fr