lundi 23 septembre 2019

Jeudi 26 Septembre

à l’Arche Cœur de Ville au Creusot, en partenariat avec la Ville, la Police Municipale, La Police Nationale et les pompiers

Édito
Les résultats des élections européennes ont confirmé qu’il convient de se méfier de plus en plus des sondages. Jean-Luc et Laurent faisaient la gueule dimanche soir, mais ils n’étaient pas les seuls.
Questions à...
Dans une longue interview, le Président de la Chambre d'Agriculture de Saône-et-Loire parle sans langue de bois. Il dresse des constats, accuse, parle de l’avenir et de la question de l’eau.
Il dénonce la main des Etats-Unis derrière des associations agissantes.
«On a des agriculteurs sur les rotules et petit à petit ils se désespèrent»
«Désolé, mais un steak végétal, ce n’est pas une entrecôte»
«On met de l’eau potable dans les toilettes et on n’est pas capable de répondre à l’abreuvement de nos animaux»
Le lundi 9 septembre 2019 restera dans l’histoire pour l’Hôtel-Dieu du Creusot, avec la première intervention chirurgicale réalisée avec le robot chirurgical, le 1er de Saône-et-Loire.
Le Docteur Jean-Philibert Combier a réagi dans une interview exclusive à creusot-infos.
«Le robot ne remplace pas le chirurgien. Il exécute ses gestes. C’est un progrès considérable»
«C’est capital pour recruter de jeunes médecins»
«Le Maire du Creusot a eu une vision d’avenir et de progrès sur ce dossier stratégique»
Vice-président du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté, en charge des lycées et de l’apprentissage, Stéphane Guiguet détaille l’implication de la Région en matière d’investissements, mais aussi pour «le pouvoir d’achat des lycéens et de leurs familles».
Écouter, lire, voir
> SAONE ET LOIRE > Saône-et-Loire

SAONE-ET-LOIRE : André Accary a fait sa rentrée des Collèges avec des annonces

29/08/2019 16:30Lu 3022 foisImprimer l’article
Le conseil départemental est mobilisé pour les Collèges. C’est que ce le Président André Accary a annoncé, ce jeudi matin, à Montchanin, où il a fait sa rentrée des classes.Plus de repas en circuits courts, plus de tablettes numériques, plus de sécurisation avec des cartes magnétiques qui vont remplacer les clefs, 2000 fenêtres changés… Mais aussi une réception pour les mentions Très Bien au brevet.


C’est donc à Montchanin, qu’André Accary a fait sa rentrée pour présenter la politique du conseil départemental de Saône-et-Loire pour les collèges.

552 agents et un budget de 32 millions
Le département de Saône-et-Loire compte 552 agents dédiés aux Collèges. Le budget total pour les Collèges est de 32 millions d’euros, dont cette année 19,6 millions d’euros d’investissements. A savoir 13,1 millions pour les travaux et 3,2 millions pour les équipements.
«Depuis 2015, nous avons investi près de 60 millions d’euros dans les Collèges et nous n’avons fermé aucun collège. Je crois à une répartition homogène pour un département aussi vaste que la Saône-et-Loire. Il est important d’avoir des Collèges bien répartis», estime André Accary. «Pour les Collèges, c’est comme pour les centres de santé, il est important d’être partout. Il y aura d’autres annonces dans les moins à venir».

2,2 millions de repas
Chaque année, ce sont environ 2,2 millions de repas qui sont servis dans les Collèges de Saône-et-Loire, avec une moyenne de 16.000 par jour. «Des collèges avaient anticipé les filières courts. Aujourd’hui 39 collèges ont adhéré au dispositif Agri Local. Il faut avoir des producteurs qui peuvent fournir. D’autres collèges devraient suivre, comme ici à Montchanin», souligne le Président du Conseil départemental.

Des gros chantiers
Plusieurs gros investissements sont lancés ou en cours dans le département (voir dessous le détail ): Dont 2,4 millions à Bourbon-Lancy, 2,8  millions à Jacques Prévert à Chalon sur Saône, 2,6 millions à Camille Chevalier à Chalon sur Saône, 2,6 millions à Saint-Germain du Plain, 1,55 million à Saint-Martin en Bresse.
2,5 millions vont être mobilisés pour la salle d’évolution sportive au Collège Centre au Creusot.
36 collèges vont bénéficier ou ont bénéficié, cette année, de plus de 100.000 euros de travaux.

Plus de sécurisation
Après les 400.000 euros mobilisés pour les alarmes d’évacuation ou de confinement, après les attentats, la sécurisation des accès des collèges se poursuit. «On a aussi décidé de remplacer toutes les clefs des bâtiments par des cartes magnétiques. Ce qui offrira de la traçabilité et de la souplesse. Les installations se poursuivront jusqu’en 2021» annonce Jean-Paul Becousse. Deux collèges de Chalon (Camille Chevalier et Jean Vilar» ont été retenus pour commencer. D’ici la fin 2019, trois ou quatre autres collèges seront dotés de cartes magnétiques, dont celui de Chauffailles. L’investissement total est 1,75 million. «Au total, pour la sécurisation, on aura mobilisé 10,25 millions d’euros sur le mandat».

1,5 million d’euros par an pour les tablettes
«Nous avant déjà acquis 8000 tablettes numériques, assemblées au Creusot, pour 47 collèges. On va poursuivre sur la base de 1,5 million d’euros par an. Sept nouveaux collèges vont être dotés : Le Vallon à Autun, Buxy, Saint-Gengoux, Montchanin, Saint-Rémy, Saint-Germain du Bois et Matour».

2000 fenêtres remplacées d’ici juillet 2020
Pour gagner en performance énergétique, le conseil départemental va remplacer 2000 fenêtres dans une 1ère phase, pour 2,1 million d’euros. Entre décembre 2019 et juillet 2020 seront concernés les collèges de la Chataigneraie à Autun, Etang sur Arroux, Matour, Givry, Charolles, Saint-Exupéry à Mâcon et Verdun sur le Doubs».

1000 mentions TB seront reçus
Au dernier brevet, 1000 collégiens de Saône-et-Loire ont obtenu une mention Très Bien. Ils seront officiellement reçus pour être félicités en octobre.

Alain BOLLERY

(à suivre)

Cliquez ici pour en savoir plus