lundi 23 juillet 2018

Des voitures garanties par un constructeur c'est une assurance d'une très très bonne occasion. Profitez les prix barrés sur les occasion du lion de Peugeot Nomblot.

Édito
La liesse populaire, dimanche soir au Creusot, était encore plus forte qu’en 1998. Mais c’était logique. On vous explique pourquoi.
Et puis, que les aigris rangent leur venin…
Questions à...
Dans une interview fleuve à creusot-infos, Anibal Castano balance ses vérités. Sur son sport le basket, sur la Fédération, sur l'arbitrage.
Les rendez-vous d’été seront lancés avec un spectacle très aérien. Avec aussi un nouveau lieu de programmation.
L’adjoint à la culture parle aussi de l’avenir de L’arc, de la mise en lumière du Château de la Verrerie, du projet d’installations de boites à livres.
30 associations écologistes ont fait du lobbying auprès de lui, mais Rémy Rebeyrotte n’a pas cédé aux pressions vertes sur la question du glyphosate et il s’en explique avec force d’arguments.
Le Député n’hésite pas à prendre le désherbant pour nettoyer les arguments de la nouvelle gauche sur les dotations de fonctionnement. Il parle aussi des accords possibles pour les municipales de 2020 avec un peu d’engrais pour le Grand Autunois Morvan…
Sans oublier les poules, les abattoirs, le bois et les rodéos…
Écouter, lire, voir
> SAONE ET LOIRE > Saône-et-Loire

RCEA : Les élus ont dit à la Ministre qu'ils veulent un calendrier des travaux

13/01/2018 11:07Lu 1222 foisImprimer l’article
« Reçus ce jeudi 11 janvier par Mme Elisabeth Borne, ministre chargée des transports, les élus de Saône-et-Loire font part de leur satisfaction d’avoir pu exposer la nécessité d’un calendrier accéléré pour les travaux de mise en deux fois deux voies de la RCEA, de nature à rapprocher l’achèvement du chantier de l’ouverture de l’autoroute sous concession dans l’Allier.
L’échange très direct a permis notamment de sensibiliser la ministre sur les enjeux majeurs de sécurité routière qui s’attachent à cette opération attendue depuis 50 ans sur cette route nationale. Tout comme a été souligné le besoin d’accélérer le désenclavement des territoires concernés et d’assurer la desserte des bassins industriels, afin de préserver leur attractivité pour les entreprises.
Tandis que le Gouvernement se saisit du dossier de la sécurité routière afin de faire baisser le nombre de morts sur les routes, cette accélération est une mesure concrète que nous partageons tous.
A l’issue de cet échange, les élus tiennent à réaffirmer de façon claire leur volonté d’aboutir rapidement à la présentation d’un calendrier opérationnel resserré, basé sur une nouvelle convention de participation financière entre l’Etat et les collectivités. Ce calendrier devra permettre notamment de réaliser la mise en 2x2 voies de la totalité du linéaire en 2023 (au lieu de 2030), hors les aménagements spécifiques les plus coûteux (viaducs de Charolles et la Roche Vineuse, dénivellation du rond-point Jeanne Rose).
Les discussions se poursuivront donc dans les prochaines semaines avec l’Etat, dans l’objectif d’aboutir à un accord sur cette base ».

Les élus présents à cette rencontre :
Josiane CORNELOUP, Députée            
André ACCARY, Président du Département
Benjamin DIRX, Député                
Pierre BERTHIER, Maire de Charolles
Jérôme DURAIN, Sénateur            
Fabien GENET, Président de la CC le Grand Charolais
Jean-Paul EMORINE, Sénateur            
Gérald GORDAT, Conseiller Régional
Marie MERCIER, Sénateur          
 Edith GUEUGNEAU, Maire de Bourbon Lancy
Rémy REBEYROTTE, Député            
Jean Claude LAGRANGE, Vice-Président Conseil Régional
Michel NEUGNOT, 1er Vice-Président Conseil Régional
Edith PERRAUDIN, Conseillère Départementale