vendredi 18 octobre 2019

Nouvelles marques, nouvel espace de 150m2 refait à neuf, nouveaux services et des offres à ne pas manquer pour toujours vous satisfaire au mieux

Édito
Les résultats des élections européennes ont confirmé qu’il convient de se méfier de plus en plus des sondages. Jean-Luc et Laurent faisaient la gueule dimanche soir, mais ils n’étaient pas les seuls.
Questions à...
Dans une longue interview, la Présidente du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté se montre marquée par les bouleversements climatiques.
«La sécheresse est une lame de fond»
Elle annonce une mobilisation exceptionnelle pour les années à venir, pour agir sur plusieurs leviers :
«La grande priorité, c’est la question climatique»
Marie-Guite Dufay confirme aussi qu’elle n’écarte absolument pas d’être candidate aux prochaines élections régionales, avec une affirmation en forme d’avertissement :
«Il faudra un rassemblement des forces de progrès pour faire barrage au Rassemblement National»
Dans une interview à creusot-infos, Le Maire du Creusot annonce qu’il sera bien candidat pour les élections municipales de mars 2020. Il explique aussi quelle liste il entend mener, sur quelles valeurs, et pourquoi.
Dans une longue interview, le Président de la Chambre d'Agriculture de Saône-et-Loire parle sans langue de bois. Il dresse des constats, accuse, parle de l’avenir et de la question de l’eau.
Il dénonce la main des Etats-Unis derrière des associations agissantes.
«On a des agriculteurs sur les rotules et petit à petit ils se désespèrent»
«Désolé, mais un steak végétal, ce n’est pas une entrecôte»
«On met de l’eau potable dans les toilettes et on n’est pas capable de répondre à l’abreuvement de nos animaux»
Écouter, lire, voir
> SAONE ET LOIRE > Saône-et-Loire

ORAGES : La Saône-et-Loire placée en alerte orange

09/08/2019 12:58Lu 23853 foisImprimer l’article

La foudre, la grêle et jusqu'à 40 litres d'eau au m2 sont redoutés.

A l'instar d'une longue ligne de départements, des Pyrénées jusqu'à l'Alsace Lorraine, c'est -à-dire le Grand Est, à savoir : Ain (01), Ardennes (08), Cantal (15), Doubs (25), Jura (39), Loire (42), Haute-Loire (43), Meurthe-et-Moselle (54), Moselle (57), Puy-de-Dôme (63), Bas-Rhin (67), Haut-Rhin (68), Rhône (69), Haute-Saône (70), Vosges (88) et Territoire-de-Belfort (90), Aube (10), Aveyron (12), Côte-d'Or (21), Haute-Garonne (31), Marne (51), Haute-Marne (52), Meuse (55), Tarn (81) et Yonne (89), la Saône-et-Loire a été placée en alerte orange pour les orages, ce vendredi à partir de 15 heures, jusqu'à 2 heures dans la nuit de vendredi à samedi.


Le dernier bulletin de Météo France :

Qualification du phénomène :
Episode orageux nécessitant une attention particulière dans la mesure où il existe un risque fort de phénomène violent.

Faits nouveaux :
Extension de la vigilance orange aux Ardennes, à la Saône-et-Loire, à toute la Lorraine, l'Alsace et la Franche-Comté.

Situation actuelle :


Des averses concernent la Champagne-Ardenne et la Lorraine, prémices de l'épisode orageux qui n'a pas encore commencé.

Evolution prévue :
En ce vendredi après-midi, les conditions deviennent favorables à la formation d'orages localement violents.
En Champagne-Ardenne, Bourgogne et Ouest-Lorraine (54-55), les orages se forment à partir de la mi-journée et prennent de l'ampleur au fil de l'après-midi. Ces orages de grandes tailles (super-cellules) restent isolés. S'ils ne concerneront pas l'ensemble du territoire concerné, ils s'accompagneront d'une forte activité électrique (foudre), d'importantes chutes de grêle et de fortes pluies pouvant amener jusque 30 à 40 millimètres en une heure.
Les plus forts orages pourront être très venteux avec des rafales de vent qui pourront atteindre voire dépasser ponctuellement les 100 km/h.
Le risque orageux s'affaiblit en soirée de vendredi.
En progressant vers l'est de la Lorraine (57-88), l'Alsace et la Franche-Comté en fin d'après-midi ou début de soirée, les orages changent d'aspect pour devenir un vaste corps pluvio-orageux. Si les précipitations restent importantes, le risque de grêle est moins fort et les rafales de vent restent comprises entre 60 et 90km/h.
Les orages faiblissent en cours de nuit et s'évacuent vers l'est pour ne concerner au lever du jour que les régions proche de la Suisse.