mardi 20 août 2019
Édito
Les résultats des élections européennes ont confirmé qu’il convient de se méfier de plus en plus des sondages. Jean-Luc et Laurent faisaient la gueule dimanche soir, mais ils n’étaient pas les seuls.
Questions à...
Le nouvel entraîneur de l’Elan Chalon se confie dans une interview. Il explique comment il va travailler et ses premières ambitions dans cette première période de préparation.
Alors que des maires ont le blues, le Député Rémy Rebeyrotte vient de rendre un rapport pour redonner du pouvoir aux Maires, surtout des petites communes, face à des intercommunalités parfois accusées d'une trop grande voracité…
Le Député de Saône-et-Loire veut mettre de l’huile entre les intercommunalités et les communes, pour que leurs élus soient plus reconnus et considérés.
«Des conseils des Maires se prononceront sur les grandes orientations de leur intercommunalité»
A l’occasion d’une conférence de presse, le patron du groupe SOS, dont dépend l’Hôtel-Dieu du Creusot, a affirmé plusieurs choses.
«L’établissement génère un déficit. On l’a repris pour le redresser et le relancer».
«On a dit oui pour une aide-soignante de jour et «on verra» à la fin de l’année pour une infirmière de nuit».
«Pour l’urologie, la nouvelle organisation sera sans coût supplémentaire pour les patients».
«On va avoir un bon énorme en terme de prise en charge des patients».
«Le robot sera utilisé en urologie, en chirurgie digestive et en chirurgie gynécologique».
Écouter, lire, voir
> SAONE ET LOIRE > Saône-et-Loire

ORAGES : La Saône-et-Loire placée en alerte orange

09/08/2019 12:58Lu 23452 foisImprimer l’article

La foudre, la grêle et jusqu'à 40 litres d'eau au m2 sont redoutés.

A l'instar d'une longue ligne de départements, des Pyrénées jusqu'à l'Alsace Lorraine, c'est -à-dire le Grand Est, à savoir : Ain (01), Ardennes (08), Cantal (15), Doubs (25), Jura (39), Loire (42), Haute-Loire (43), Meurthe-et-Moselle (54), Moselle (57), Puy-de-Dôme (63), Bas-Rhin (67), Haut-Rhin (68), Rhône (69), Haute-Saône (70), Vosges (88) et Territoire-de-Belfort (90), Aube (10), Aveyron (12), Côte-d'Or (21), Haute-Garonne (31), Marne (51), Haute-Marne (52), Meuse (55), Tarn (81) et Yonne (89), la Saône-et-Loire a été placée en alerte orange pour les orages, ce vendredi à partir de 15 heures, jusqu'à 2 heures dans la nuit de vendredi à samedi.


Le dernier bulletin de Météo France :

Qualification du phénomène :
Episode orageux nécessitant une attention particulière dans la mesure où il existe un risque fort de phénomène violent.

Faits nouveaux :
Extension de la vigilance orange aux Ardennes, à la Saône-et-Loire, à toute la Lorraine, l'Alsace et la Franche-Comté.

Situation actuelle :
Des averses concernent la Champagne-Ardenne et la Lorraine, prémices de l'épisode orageux qui n'a pas encore commencé.

Evolution prévue :
En ce vendredi après-midi, les conditions deviennent favorables à la formation d'orages localement violents.
En Champagne-Ardenne, Bourgogne et Ouest-Lorraine (54-55), les orages se forment à partir de la mi-journée et prennent de l'ampleur au fil de l'après-midi. Ces orages de grandes tailles (super-cellules) restent isolés. S'ils ne concerneront pas l'ensemble du territoire concerné, ils s'accompagneront d'une forte activité électrique (foudre), d'importantes chutes de grêle et de fortes pluies pouvant amener jusque 30 à 40 millimètres en une heure.
Les plus forts orages pourront être très venteux avec des rafales de vent qui pourront atteindre voire dépasser ponctuellement les 100 km/h.
Le risque orageux s'affaiblit en soirée de vendredi.
En progressant vers l'est de la Lorraine (57-88), l'Alsace et la Franche-Comté en fin d'après-midi ou début de soirée, les orages changent d'aspect pour devenir un vaste corps pluvio-orageux. Si les précipitations restent importantes, le risque de grêle est moins fort et les rafales de vent restent comprises entre 60 et 90km/h.
Les orages faiblissent en cours de nuit et s'évacuent vers l'est pour ne concerner au lever du jour que les régions proche de la Suisse.