lundi 23 septembre 2019
Édito
Les résultats des élections européennes ont confirmé qu’il convient de se méfier de plus en plus des sondages. Jean-Luc et Laurent faisaient la gueule dimanche soir, mais ils n’étaient pas les seuls.
Questions à...
Dans une longue interview, le Président de la Chambre d'Agriculture de Saône-et-Loire parle sans langue de bois. Il dresse des constats, accuse, parle de l’avenir et de la question de l’eau.
Il dénonce la main des Etats-Unis derrière des associations agissantes.
«On a des agriculteurs sur les rotules et petit à petit ils se désespèrent»
«Désolé, mais un steak végétal, ce n’est pas une entrecôte»
«On met de l’eau potable dans les toilettes et on n’est pas capable de répondre à l’abreuvement de nos animaux»
Le lundi 9 septembre 2019 restera dans l’histoire pour l’Hôtel-Dieu du Creusot, avec la première intervention chirurgicale réalisée avec le robot chirurgical, le 1er de Saône-et-Loire.
Le Docteur Jean-Philibert Combier a réagi dans une interview exclusive à creusot-infos.
«Le robot ne remplace pas le chirurgien. Il exécute ses gestes. C’est un progrès considérable»
«C’est capital pour recruter de jeunes médecins»
«Le Maire du Creusot a eu une vision d’avenir et de progrès sur ce dossier stratégique»
Vice-président du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté, en charge des lycées et de l’apprentissage, Stéphane Guiguet détaille l’implication de la Région en matière d’investissements, mais aussi pour «le pouvoir d’achat des lycéens et de leurs familles».
Écouter, lire, voir
> SAONE ET LOIRE > Saône-et-Loire

MONTCEAU : Gérard Larcher à la rencontre des Maires de Saône-et-Loire

13/09/2019 10:50Lu 4145 foisImprimer l’article
Le Président du Sénat a fait une fleur à Marie-Claude Jarrot en acceptant son invitation.
Les Maires de Saône-et-Loire sont gâtés. Cette année, pour leur assemblée générale qui se tient à l’Embarcadère à Montceau, leur Présidente Marie-Claude Jarrot avait lancé une invitation de prestige. Elle a été acceptée et c’est donc le Président du Sénat, en personne, qui est venue à la rencontre des maires du département de Saône-et-Loire.
On se doute que les trois sénateurs du département, Marie Mercier, Jean-Paul Emorine et Jérôme Durain étaient là pour l’accueillir. Mais aussi Jérémy Decerle, député européen, Rémy Rebeyrotte, député de Saône-et-Loire. Sans oublier André Accary, président du conseil départemental qui, après l’Etat est la collectivité qui est la principale interlocutrice et partenaire des communes.
En introduction, Marie-Claude Jarrot, tout sourire, a évidemment mis en relief la complexité de la fonction de Maire, autant que les attentes de ses collègues en ces temps de rigueur budgétaire, mais aussi de multiplications de contraintes, sans compter la défiance d’une partie de la population.
Et s’il est de bon ton dans les médias nationaux de laisser entendre que de nombreux maires ne se représenteront pas en mars prochain, à l’échelle de la Saône-et-Loire, si l’on soustrait ceux qui à défaut d’avoir atteint une limite d’âge qui n’existe pas et qui estiment qu’il est temps de passer la main, à l’arrivée ils ne seront pas nombreux à effectivement ne pas se représenter.
Mais finalement, quoi de plus normal, puisque être Maire c’est d’abord l’expression de la foi en un engagement au service des autres, de ses concitoyens, de sa commune, de son territoire.
Alain BOLLERY
(Photos Alain BOLLERY)