lundi 23 septembre 2019
Édito
Les résultats des élections européennes ont confirmé qu’il convient de se méfier de plus en plus des sondages. Jean-Luc et Laurent faisaient la gueule dimanche soir, mais ils n’étaient pas les seuls.
Questions à...
Dans une longue interview, le Président de la Chambre d'Agriculture de Saône-et-Loire parle sans langue de bois. Il dresse des constats, accuse, parle de l’avenir et de la question de l’eau.
Il dénonce la main des Etats-Unis derrière des associations agissantes.
«On a des agriculteurs sur les rotules et petit à petit ils se désespèrent»
«Désolé, mais un steak végétal, ce n’est pas une entrecôte»
«On met de l’eau potable dans les toilettes et on n’est pas capable de répondre à l’abreuvement de nos animaux»
Le lundi 9 septembre 2019 restera dans l’histoire pour l’Hôtel-Dieu du Creusot, avec la première intervention chirurgicale réalisée avec le robot chirurgical, le 1er de Saône-et-Loire.
Le Docteur Jean-Philibert Combier a réagi dans une interview exclusive à creusot-infos.
«Le robot ne remplace pas le chirurgien. Il exécute ses gestes. C’est un progrès considérable»
«C’est capital pour recruter de jeunes médecins»
«Le Maire du Creusot a eu une vision d’avenir et de progrès sur ce dossier stratégique»
Vice-président du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté, en charge des lycées et de l’apprentissage, Stéphane Guiguet détaille l’implication de la Région en matière d’investissements, mais aussi pour «le pouvoir d’achat des lycéens et de leurs familles».
Écouter, lire, voir
> SAONE ET LOIRE > Saône-et-Loire

Elisabeth Roblot rejoint Agir, la droite constructive

30/06/2019 20:17Lu 1546 foisImprimer l’article
La  Vice-présidente du conseil départemental de Saône-et-Loire rappelle ainsi son engagement à défendre une droite libérale, humaniste et pro-européenne
Communiqué :
Elisabeth Roblot, Vice-présidente du conseil départemental de Saône-et-Loire chargée du tourisme et de l'attractivité du territoire rejoint Agir_ la droite constructive. Le parti rassemble les élus et sympathisants orphelins d’une droite et d’un centre modernes, réformateurs et modérés, qui veulent participer au débat de manière constructive.
L’élue du canton d'Ouroux-sur-Saône avait quitté les Républicains en janvier 2017, « déçue, voire écœurée du fonctionnement de ce parti, dont les responsables étaient plus préoccupés par leur carrière et leurs intérêts personnels plutôt que par l’intérêt général des citoyens et du parti ».
«Depuis que je suis élue au Conseil Départemental, je travaille, avec mon binôme dans l’intérêt du canton, sans clivage, avec tout le monde, sans pour autant renoncer à mon engagement d’élue de droite. La délégation tourisme qui m’a été confiée en est la preuve. Chaque jour, je m’attache au niveau du Département, à associer toutes les personnes, de quelque parti politique que ce soit, pour faire avancer les dossiers pour la Saône-et-Loire. Nous ne pouvons plus nous permettre d’être systématiquement dans le clivage, l’opposition et la critique. Nous devons savoir nous rassembler quand c’est possible. Nous devons pouvoir continuer de nous exprimer librement, de débattre en toute sérénité et sans se renier », précise Elisabeth Roblot.
Cette adhésion fait suite à celle de Gérald Gordat, élu du Charolais et conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté qui s’était engagé pour Agir_ il y a quelques semaines».