dimanche 24 mars 2019

Du Jeudi 21 au Samedi 30 Mars

-20% sur les Jean’s Levi’s Homme et Femme*

Édito
Les faits très graves qui se sont produits lundi matin, ont révélé autant le manque de respect et de politesse, que cette violence qui n’en finit plus de s’incruster dans les têtes, dans les esprits et donc bien malheureusement dans les actes.
Questions à...
Elu lundi après-midi nouveau Président de la Chambre d’Agriculture de Saône-et-Loire, Bernard Lacour entend mener une présidence de combat. Pour défendre l’agriculture «contre les attaques menées par des minorités». C'est ce qu'il affirme dans une longue interview qu'il a accordée à creusot-infos.
«88% de la société française apprécie notre agriculture et ses agriculteurs et on entend que les minorités»
«L’agriculture française c’est la qualité et la traçabilité»
«L'engagement du conseil départemental a été vital»
«Dans la Communauté Le Creusot - Montceau, on va franchir un cap dans la gestion de l’eau».
Dans une longue interview à creusot-infos, le Député européen sortant, 3ème sur la liste «Les Républicains», n’est pas tendre avec le Président de la République.
«Ce Président est très tacticien et très habile»
«Le grand débat c’est quand même un aveu d’échec».
Alstom, Nadine Morano, Rachida Dati, référendum, immigration, l’élu bressan n’élude aucun sujet.
A qui s’adressera-t-il ? La Présidente du Conseil Régional dit tout dans une interview...
Écouter, lire, voir
> SAONE ET LOIRE > Saône-et-Loire

Développement touristique : André Accary a officiellement invité Jean-Baptiste Lemoyne à venir inaugurer la Route 71

05/02/2019 16:15Lu 1355 foisImprimer l’article
Le Président du conseil départemental de Saône-et-Loire s’est rendu dans le bureau du membre du Gouvernement avec Elisabeth Roblot et Rémy Rebeyrotte. ACTUALISE.
C’est officiel : La Route 71 Bourgogne du Sud sera inaugurée le 18 Mai, à huit jours des élections européennes. Comme un symbole quand on sait que la Saône-et-Loire compte bien faire plus qu’un clin d’œil aux touristes européens, mais pas seulement...
Il n’empêche, dans un département traversé par deux autoroutes, l’A6 et l’A39, mais aussi par la Route Centre Europe Atlantique, avec ses branches Sud entre Mâcon et Paray le Monial et Nord entre Chalon-sur-Saône et Paray, la Route 71 Bourgogne du Sud a pour ambition de devenir la clef de voute du développement touristique en Saône-et-Loire.
«En nombre de nuitées nous sommes passés de la 3ème place en Bourgogne à la 1ère place en Bourgogne – Franche-Comté en 3 ans», dit avec gourmandise André Accary.
Même s’il ne s’agit pas forcément pour un territoire d’être dans une lutte fratricide avec un autre, la Saône-et-Loire compte bien affirmer sa position. C’est tout le sens de la Route 71 Bourgogne du Sud. Elle sera inaugurée le samedi 18 Mai prochain.
«Ca ne sera une énième route des vins. Nous avons voulu être original et novateur. Cette route concernera évidemment les différents vignobles du département. Mais aussi et surtout l’ensemble du territoire et notamment le patrimoine historique, avec 300 églises romanes ou d’inspiration romane», souligne André Accary, vice-président du conseil départemental de Saône-et-Loire qui, ce mardi matin, est allé rencontrer Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’Etat auprès du ministre des affaires étrangères et de l’Europe.
«Il s’agissait de l’inviter à l’inauguration, mais aussi de lui présenter le projet». André Accary était accompagné d’Elisabeth Roblot, sa vice-présidente en charge du Tourisme, mais aussi de Rémy Rebeyrotte, député de Saône-et-Loire, qui a joué les VRP auprès du Ministre.
«C’est bien tout le territoire du département de Saône-et-Loire qui est concerné par la Route, même le petit vignoble de Mailly avec l’église romane toute proche d’Iguerande», insiste André Accary. Il souligne que des discussions sont en route avec le département de la Loire, notamment pour l’église romane toute proche de Briennon, ou encore l’abbaye cistercienne de La Bénisson Dieu (1138). «Sur un plan plus général, j’entends bien aussi travailler avec la Région Rhöne-Alpes, dont nous sommes limitrophes», assure encore André Accary.
Pour l’application Route 71, Elisabeth Roblot rappelle que le département a investi 127.000 euros, avec 80% de subventions de l’Europe et du Conseil Régional de Bourgogne. Pour la mise en place des bornes digitales – 25 d’ici la fin de l’année – ce sont 600.000 euros qui vont être mobilisés. «Avec les participations de l’Etat, de la Région et de l’Europe, j’espère que nous obtiendrons plus de 70% d’aides», ajoute Elisabeth Roblot.
Il ne reste plus à espérer que le soleil soit au rendez-vous le 18 mai prochain. Il est commandé. Le Ministre aussi.
Alain BOLLERY


(Photo DR)