lundi 20 mai 2019

Pour la Fête des Mères, dites-lui avec des dessous !

Nuisette, dentelle raffinée, pyjama cosy ou maillot de bain retrouvez de nombreuses idées cadeaux

Nouveauté : Brassière de Sport

Édito
Les faits très graves qui se sont produits lundi matin, ont révélé autant le manque de respect et de politesse, que cette violence qui n’en finit plus de s’incruster dans les têtes, dans les esprits et donc bien malheureusement dans les actes.
Questions à...
Le vice-président de la Région Bourgogne – Franche-Comté, en charge des lycées est catégorique : «On sait s’adapter, on sait être réactif et on peut voter un financement exceptionnel»
Elu lundi après-midi nouveau Président de la Chambre d’Agriculture de Saône-et-Loire, Bernard Lacour entend mener une présidence de combat. Pour défendre l’agriculture «contre les attaques menées par des minorités». C'est ce qu'il affirme dans une longue interview qu'il a accordée à creusot-infos.
«88% de la société française apprécie notre agriculture et ses agriculteurs et on entend que les minorités»
«L’agriculture française c’est la qualité et la traçabilité»
«L'engagement du conseil départemental a été vital»
«Dans la Communauté Le Creusot - Montceau, on va franchir un cap dans la gestion de l’eau».
Dans une longue interview à creusot-infos, le Député européen sortant, 3ème sur la liste «Les Républicains», n’est pas tendre avec le Président de la République.
«Ce Président est très tacticien et très habile»
«Le grand débat c’est quand même un aveu d’échec».
Alstom, Nadine Morano, Rachida Dati, référendum, immigration, l’élu bressan n’élude aucun sujet.
Écouter, lire, voir
> SAONE ET LOIRE > Saône-et-Loire

Crise des gilets jaunes : La CCI de Saône-et-Loire appelle au calme, à la raison et au dialogue

06/12/2018 15:01Lu 1304 foisImprimer l’article
Communiqué :
Crise des gilets jaunes : La CCI de Saône-et-Loire appelle au calme, à la raison et au dialogue.
La situation à laquelle est confrontée la France en générale et la Saône-et-Loire en particulier est devenue des plus préoccupantes. Les acteurs économiques expriment leur grande inquiétude quant au blocage de l’économie, qui pénalise lourdement les entrepreneurs de Saône-et-Loire et l’activité économique départementale.
Quelles que soient les revendications exprimées par les manifestants, la CCI de Saône-et-Loire, qui représente plus de 20 000 entreprises employant plus de 100 000 personnes, en appelle à la responsabilité dans les conditions de mise en œuvre des rassemblements, qui ne peuvent être bloquants ni pour les entreprises qui produisent et commercialisent, dans une période de fin d’année des plus dynamiques par ailleurs, ni pour les salariés qui se rendent légitimement sur leur lieu de travail.
Bloquer l’économie, c’est peser dangereusement sur l’activité locale, l’emploi et donc le pouvoir d’achat. Il ne faut pas se tromper de cible : les entreprises, leurs fournisseurs et leurs clients ne peuvent pas être pris en otage et entravés dans leur liberté de circuler et d’agir.
Le gouvernement vient d’annoncer des mesures qu’il convient d’examiner, avec calme et raison et en rétablissant le nécessaire dialogue avec les instances de la République, qui sont les garantes de l’organisation publique et de la vie en société.
Nous profitons de cette tribune pour informer les entreprises de Saône-et-Loire que la CCI relaie sur son site internet les mesures prisent par l’Etat pour répondre à leurs difficultés passagères, liées aux blocages et aux baisses d’activité : dérogations pour ouvertures dominicales, mesure de chômage partiel, indemnisation par les assurances, recherches de solutions de financement de court terme… : https://www.cci.fr/web/presse/actualite-fiche/-/asset_publisher/9FDf/content/actu-:-gilets-jaunes
Par ailleurs, la CCI de Saône-et-Loire suit la situation avec une attention particulière et démarre aujourd’hui une nouvelle enquête auprès des entreprises du commerce afin de recueillir des informations les plus précises possible sur l’impact économique de ce mouvement. Nous serons en mesure de diffuser ces résultats dans la semaine prochaine.
Au nom de l’apaisement, du vivre ensemble, de la liberté de travailler et de circuler, la CCI de Saône-et-Loire appelle de ses vœux une résolution rapide, pacifique et responsable de ce mouvement des gilets jaunes.
La Chambre de Commerce et d’Industrie de Saône-et-Loire