vendredi 17 août 2018

Du Mardi 14 au Samedi 18 Août

Profitez des Offres en cours sur les merguez, les chipolatas, la mini faisselle Girard, le pavé aux céréales, le flan pruneaux ou griottes, les fruit shoot grenadine, la crème de douche Nivea, la douche bio et la clé USB Lexar (50% en remise immédiate)

Retrouvez les Bons Plans haricots verts, cœur de sucrine, prune, kiwi hayward,

Sans oublier les offres de rentrée avec jusqu’à -40% en remise immédiate

Édito
Ce n’est pas parce que son retentissement médiatique est énorme, qu’il convient de juger l’affaire Benalla à un niveau supérieur de ce qu’elle est et représente.
De quoi s’agit-il ? D’un garçon qui s’est cru plus fort que les autres, parce qu’il était dans le cercle rapproché de la sécurité du Président de la République.
Questions à...
Après une saison à découvrir l’élite du basket français, Bastien Pinault a une formidable envie de voir l’Elan Chalon réussir un bel exercice 2018-2019. Il a envie de tout casser et il veut consentir les efforts nécessaires pour doubler son temps de jeu.
Au soir d’une journée d’intégration où il a emmené ses joueurs sur une falaise avant de les faire marcher sur l’eau, juste avant la reprise officielle de l’entraînement, l’entraîneur de l’Elan Chalon a répondu à nos questions.
Dans une interview fleuve à creusot-infos, Anibal Castano balance ses vérités. Sur son sport le basket, sur la Fédération, sur l'arbitrage.
Écouter, lire, voir
> Opinion > Les Verts

OPINION : Les écologistes attendent des actes contre le dérèglement climatique à la suite de l'épisode de canicule

08/08/2018 14:00Lu 383 foisImprimer l’article
Alors que la France et l’Europe étouffent sous la canicule, la sécheresse et les incendies, les écologistes dénoncent l’attitude irresponsable du gouvernement qui préfère la diversion et la culpabilisation des citoyens·ne·s aux décisions systémiques.
Restrictions d’eau, récoltes agricoles fragilisées, pollutions à l’ozone, arrêt des centrales nucléaires, services d’urgence surchargés, orages violents… la canicule n’est qu’un avant-goût de ce que le dérèglement climatique peut provoquer comme situation.

Inextricables, les inégalités sociales et environnementales vont en se renforçant les unes les autres, fragilisant encore les plus pauvres et plus précaires.
Mais alors que la grande majorité de la population attend des actes sur l’eau, la qualité de l’air, l’alimentation, le développent des renouvelables ou les mobilités, le président se contente de discours et le gouvernement, par la voix de son porte-parole, de son ministre de l’écologie ou du travail ou autres, préfère “sensibiliser” voire culpabiliser la population plutôt qu’agir pour la protéger.
Pour les écologistes, il s’agit d’une faute. En matière d’écologie, l’inaction est coupable et chaque jour de répit offert aux grands pollueurs est un jour de difficultés supplémentaires pour l’ensemble de la population et du vivant.
Si chacune et chacun doit prendre ses responsabilités, l’action des citoyen-ne-s ne pourra pas suffire si le gouvernement continue de permettre aux grands pollueurs de détruire notre planète. Les écologistes appellent à l’abandon des projets inutiles et destructeurs comme le projet de mine d’or ou celui de forages pétroliers en Guyane, les projets autoroutiers, comme le grand contournement ouest de Strasbourg, Europacity en Ile de France, la raffinerie la Mède, les Center Parcs en Isère ou ailleurs….
Au-delà, des décisions s’imposent pour réorienter l’ensemble des politiques publiques pour prendre en compte la finitude de notre planète et le dérèglement climatique : fiscalité écologiste et produit de cette fiscalité affecté à la transition énergétique, développement des énergies renouvelables, application des principes polleur-payeur et de précaution, réelle mobilisation pour la biodiversité.
Tout cela implique que le pouvoir exécutif ait conscience de sa responsabilité et prenne des décisions politiques, à la mise en œuvre et aux effets immédiats. Le rôle d’un gouvernement, fusse-t-il d’un improbable « nouveau monde », n’est pas la sensibilisation ou le conseil, mais dans la prise de décision et l’action pour atteindre effectivement les objectifs fixés.
Julien Bayou et Sandra Regol, porte-parole nationaux