vendredi 24 mai 2019

Du 23 au 26 Mai
Offres Spéciales : «Fête des Mères»
20% Sur le Rayon Déco, 7,95€ l’hibiscus (pot de 17cm) et 8,95€ l’Orchidée Phalaenopsis (pot de 12cm)

En mai, «Gamm Vert» à Étang/Arroux est ouvert tous les jours

 Dimanches et jours fériés De 9h à 12h et de 14h30 à 18h

Édito
Les faits très graves qui se sont produits lundi matin, ont révélé autant le manque de respect et de politesse, que cette violence qui n’en finit plus de s’incruster dans les têtes, dans les esprits et donc bien malheureusement dans les actes.
Questions à...
Nicolas Pommerel est le nouvel entraîneur du Creusot, avec Eric Catinot pour les arrières et Vuli pour les avants.
Avant la reprise de juin, Nicolas Pommerel se confie dans une interview à creusot-infos.
Le vice-président de la Région Bourgogne – Franche-Comté, en charge des lycées est catégorique : «On sait s’adapter, on sait être réactif et on peut voter un financement exceptionnel»
Elu lundi après-midi nouveau Président de la Chambre d’Agriculture de Saône-et-Loire, Bernard Lacour entend mener une présidence de combat. Pour défendre l’agriculture «contre les attaques menées par des minorités». C'est ce qu'il affirme dans une longue interview qu'il a accordée à creusot-infos.
«88% de la société française apprécie notre agriculture et ses agriculteurs et on entend que les minorités»
«L’agriculture française c’est la qualité et la traçabilité»
«L'engagement du conseil départemental a été vital»
«Dans la Communauté Le Creusot - Montceau, on va franchir un cap dans la gestion de l’eau».
Écouter, lire, voir
> Opinion > Les Verts

OPINION : «La pollution de l’air tue, il est urgent d’agir», estime EELV

14/03/2019 14:24Lu 375 foisImprimer l’article
Communiqué :
La pollution de l’air tue, il est urgent d’agir
Le parti pris de certains industriels et de leurs lobbyistes consiste à faire croire à la population que leurs technologies sont sans risques, au mépris de la santé et de la planète, pour quelques dividendes de plus. Mais la société a changé et les études indépendantes viennent faire voler en éclat leurs campagnes de communication.
Grâce à une étude récemment publiée par le European Heart Journal, on sait aujourd’hui que 67 000 personnes meurent prématurément chaque année en France des effets de la pollution de l’air, soit 185 par jour ! Une réalité dénoncée de longue date par les écologistes, et combattue par les élu·e·s écologistes, dans les villes comme au Parlement européen.
Le dieselgate l’a démontré : les constructeurs sont conscients des dangers qu’ils imposent à la population. En s’alliant pour camoufler les émissions réelles de leurs véhicules, en s’épaulant les uns les autres pour cacher que la consommation de carburant des véhicules vendus est supérieure à celle annoncée et coûte en moyenne 400€ de plus par voiture et par an aux ménages, ou en plaidant pour l’assouplissement des normes, ces industries prouvent que le marché dérégulé est nocif pour l’environnement et la santé.
Si le gouvernement semble avoir choisi son camp, celui des constructeurs automobiles, nous sommes au côté des citoyen·ne·s qui se battent pour le droit de vivre en bonne santé. Les moyens sont connus, et il ne manque que la volonté politique.
Pour Europe Écologie – Les Verts, il est temps que cesse la connivence entre l’État et les constructeurs automobiles. Il faut faire réduire à la source les activités polluantes, et que les industries concernées soient taxées à proportion de la pollution générée. Enfin, une autre politique de transports est urgente, pour réduire l’usage de la voiture individuelle et le nombre de camions sur les routes et en ville. Alors que l’inaction tue, le gouvernement n’a pas d’excuse pour ne pas agir !
L’étude du European Heart Journal insiste également sur les principales sources de pollution de pollution : les combustions d’énergie fossile. Lutter contre la pollution de l’air, c’est aussi lutter contre le changement climatique, et c’est ce que demande la société, tout particulièrement la jeunesse. Il est urgent d’agir ! Europe Écologie – Les Verts  demande au gouvernement de se montrer à la hauteur de l’enjeu, à la hauteur de ce que sa jeunesse lui demande et d’agir enfin et réellement en mettant en œuvre un plan d’urgence pour le climat tant qu’il est encore temps.