lundi 23 septembre 2019
Édito
Les résultats des élections européennes ont confirmé qu’il convient de se méfier de plus en plus des sondages. Jean-Luc et Laurent faisaient la gueule dimanche soir, mais ils n’étaient pas les seuls.
Questions à...
Dans une longue interview, le Président de la Chambre d'Agriculture de Saône-et-Loire parle sans langue de bois. Il dresse des constats, accuse, parle de l’avenir et de la question de l’eau.
Il dénonce la main des Etats-Unis derrière des associations agissantes.
«On a des agriculteurs sur les rotules et petit à petit ils se désespèrent»
«Désolé, mais un steak végétal, ce n’est pas une entrecôte»
«On met de l’eau potable dans les toilettes et on n’est pas capable de répondre à l’abreuvement de nos animaux»
Le lundi 9 septembre 2019 restera dans l’histoire pour l’Hôtel-Dieu du Creusot, avec la première intervention chirurgicale réalisée avec le robot chirurgical, le 1er de Saône-et-Loire.
Le Docteur Jean-Philibert Combier a réagi dans une interview exclusive à creusot-infos.
«Le robot ne remplace pas le chirurgien. Il exécute ses gestes. C’est un progrès considérable»
«C’est capital pour recruter de jeunes médecins»
«Le Maire du Creusot a eu une vision d’avenir et de progrès sur ce dossier stratégique»
Vice-président du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté, en charge des lycées et de l’apprentissage, Stéphane Guiguet détaille l’implication de la Région en matière d’investissements, mais aussi pour «le pouvoir d’achat des lycéens et de leurs familles».
Écouter, lire, voir
> Opinion > Les Verts

OPINION : EELV solidaire de Karima Delli et des opposants pacifiques au contournement de Strasbourg

11/09/2018 14:37Lu 538 foisImprimer l’article
Communiqué :
Ce lundi 10 septembre à 5h du matin, les forces de l’ordre ont chargé sur la zone à défendre du moulin de Kolbsheim, mobilisée pacifiquement contre le Grand Contournement Ouest de Strasbourg. Ce projet, qui agite la région depuis bientôt quarante ans, a pour vocation de construire un nouveau tronçon autoroutier sur des terres agricoles et des bois protégés, sur des lieux où subsistent encore difficilement certaines espèces protégées comme l’emblématique grand hamster d’Alsace. Malgré des recours juridiques non tranchés et plusieurs mises en causes administratives sur les conséquences écologiques du projet, l’État a validé sa mise en œuvre.
Europe Écologie – Les Verts dénonce la violence de cette intervention. Une violence contre ces espaces, avec l’intervention de tractopelles et l’envahissement des terrains en vue de les défricher d’une part. Et la violence à l’égard des personnes d’autre part.
Une partie des journalistes présents a été tenue à distance des lieux malgré leur carte de presse. Les attaques à l’aveugle se sont faites à l’encontre de militant-es pacifistes, enlaçant les arbres en signe de protestation. Enfants, personnes âgées, … personne n’a été épargné par les jets de lacrymogène, pas même la doyenne de la ville de Kolbsheim, malgré ses 89 ans, évacuée par des soutiens.
EELV a été directement et violemment touché avec l’agression lundi soir à bout portant et au visage par du gaz de poivre de Karima Delli, présente sur les lieux en sa qualité de Présidente de la commission transports du Parlement Européen. Une agression qui a fait perdre connaissance à la députée européenne et la laisse choquée mais déterminée à ne rien céder à cette violence institutionnelle, tout comme les militant-es, habitant-es et soutiens du mouvement.
Alors que la France se lève pour demander au gouvernement de faire enfin face à l’urgence climatique, la réponse cinglante s’est faite dès ce lundi : la politique du gouvernement trace sa route, droit dans le mur de l’épuisement des ressources.
EELV demande au gouvernement et à la préfecture de police des éclaircissements sur cette intervention, des excuses publiques pour les multiples victimes et particulièrement pour Karima Delli et l’abandon du projet de construction du GCO. Projet scandaleux, le GCO double la mise avec des actes de violence policière : stoppons le avant qu’il ne soit trop tard.
Julien Bayou et Sandra Regol, porte-parole

Pour mémoire, le projet de contournement est un des grands projets inutiles et imposés dénoncé de longue date par les écologistes. Sous prétexte de fluidifier le trafic autour de Strasbourg, ce projet d’autoroute, véritable couloir à camions, va détruire des terres agricoles et encore plus fragiliser la biodiversité, menaçant notamment l’habitat naturel d’espèces rares comme le grand hamster d’Alsace et des arbres en zone protégée et ce sans rien régler en matière de circulation: tant que les poids lourds ne seront pas taxés en France, les milliers de camions qui circulent le long du Rhin préfèreront circuler côté alsacien. C’est pourquoi les écologistes proposent que la taxe poids lourds soit mise en place de toute urgence pour qu’on applique enfin le principe pollueur payeur.