jeudi 16 août 2018

Du Mardi 14 au Samedi 18 Août

Profitez des Offres en cours sur les merguez, les chipolatas, la mini faisselle Girard, le pavé aux céréales, le flan pruneaux ou griottes, les fruit shoot grenadine, la crème de douche Nivea, la douche bio et la clé USB Lexar (50% en remise immédiate)

Retrouvez les Bons Plans haricots verts, cœur de sucrine, prune, kiwi hayward,

Sans oublier les offres de rentrée avec jusqu’à -40% en remise immédiate

Édito
Ce n’est pas parce que son retentissement médiatique est énorme, qu’il convient de juger l’affaire Benalla à un niveau supérieur de ce qu’elle est et représente.
De quoi s’agit-il ? D’un garçon qui s’est cru plus fort que les autres, parce qu’il était dans le cercle rapproché de la sécurité du Président de la République.
Questions à...
Après une saison à découvrir l’élite du basket français, Bastien Pinault a une formidable envie de voir l’Elan Chalon réussir un bel exercice 2018-2019. Il a envie de tout casser et il veut consentir les efforts nécessaires pour doubler son temps de jeu.
Au soir d’une journée d’intégration où il a emmené ses joueurs sur une falaise avant de les faire marcher sur l’eau, juste avant la reprise officielle de l’entraînement, l’entraîneur de l’Elan Chalon a répondu à nos questions.
Dans une interview fleuve à creusot-infos, Anibal Castano balance ses vérités. Sur son sport le basket, sur la Fédération, sur l'arbitrage.
Écouter, lire, voir
> Opinion > Les Verts

OPINION : EELV ne veut pas que les forêts soient des «usines à bois»

17/05/2018 02:46Lu 423 foisImprimer l’article
Communiqué :
De nouveau, EELV soutient la mobilisation de l'ONF qui aura lieu à Mâcon le 17 mai et dans d'autres communes sur le territoire.

L'ONF alerte sur les dérives de la gestion des forêts publiques. Nous constatons, au même titre que les salariés de l'ONF, que l’État encourage l'exploitation industrielle des forêts pour en faire des usines à bois. D'ailleurs, en septembre 2017, les services du Ministère de l'Agriculture, inquiets de l’intérêt croissant des citoyens pour la préservation des forêts, ont proposé un plan de communication visant à l’acceptabilité sociale de l'exploitation intensive des forêts suscitant ainsi de vives réactions du mouvement écologiste.
Concrètement, la politique forestière est une illustration de l'inaction de l’État en matière d'écologie : des mots, sans actes. A terme, les conséquences de l'exploitation intensive des forêts sont irréversibles : appauvrissement des sols, disparition de la biodiversité, fragilité des peuplements et fragilité économique pour la filière forêt­bois. Pourtant, les changements de pratiques sylvicoles, comme une sylviculture irrégulière, continue et proche de la nature (méthode Pro Silva) avec abandon des coupes rases, le mélange des essences à l’échelle des peuplements sont des alternatives garantes de la durabilité des forêts et d'une activité économique viable.
La gestion soucieuse des dynamiques naturelles des forêts est un enjeu citoyen fort qui se traduit par un mouvement social important. Soucieux de la qualité de vie, du défi climatique et du défi biodiversité, les citoyens se mobilisent désormais en faveur de modes de gestion forestière performants pour bien vivre aujourd'hui et demain.
Claire Mallard,
co­ secrétaire EELV Bourgogne
Mourad Laoues,
porte ­parole EELV Bourgogne