mercredi 20 juin 2018

Offre Anniversaire

1 Optique achetée = 1 Solaire offerte*

Nouveauté : Prise de Rdv en ligne

Édito
Vous avez détesté la perspective de la limitation à 80 km/heure… C’est pas grave, on va vous les faire adorer. Le lavage de cerveau a commencé et ça va s’accélérer. Tous les arguments sont bons. Même écolos. C’est dire.
Questions à...
Les rendez-vous d’été seront lancés avec un spectacle très aérien. Avec aussi un nouveau lieu de programmation.
L’adjoint à la culture parle aussi de l’avenir de L’arc, de la mise en lumière du Château de la Verrerie, du projet d’installations de boites à livres.
30 associations écologistes ont fait du lobbying auprès de lui, mais Rémy Rebeyrotte n’a pas cédé aux pressions vertes sur la question du glyphosate et il s’en explique avec force d’arguments.
Le Député n’hésite pas à prendre le désherbant pour nettoyer les arguments de la nouvelle gauche sur les dotations de fonctionnement. Il parle aussi des accords possibles pour les municipales de 2020 avec un peu d’engrais pour le Grand Autunois Morvan…
Sans oublier les poules, les abattoirs, le bois et les rodéos…
Le 1er vice-président du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté, dans une interview exclusive, revient sur la convention TER entre la Région et la SNCF, qui a ébranlé le groupe de gauche.
Il justifie le retrait de l’article 19 sur l’ouverture à la concurrence. Il évoque aussi le «baiser qui tue» de François Sauvadet en dénonçant sa posture et celle de la droite.
Écouter, lire, voir
> Opinion > Les Verts

OPINION : EELV dit non aux agrocarburants

13/06/2018 02:53Lu 358 foisImprimer l’article
Communiqué :
Blocage des raffineries : stop aux agrocarburants, oui à la conversion écologique de l'agriculture
En bloquant les raffineries, les agriculteurs crient, à juste titre, l’incohérence de la politique agricole française.

Le gouvernement signe la fin de filières locales agricoles, la fin de la création d'emplois locaux et la fin des grandes forês tropicales et équatoriales : leur biodiversité et leur rôle moteur pour le climat.
Si l'importation d'huile de palme pour faire rouler les voitures est un scandale écologique et économique, les agrocarburants, qu'ils soient produits localement ou ailleurs, sont une impasse pour les paysans et la transition écologique. Ils concurrencent les systèmes alimentaires alors que la société réclame une alimentation de qualité produite localement.
L'approvisionnement en huile de palme de la bioraffinerie de la Mède est un projet industriel au service des bénéfices de Total. Avec ce gouvernement, rien d'écologique, rien d'économiquement cohérent, rien qui corresponde aux enjeux climatiques, de biodiversité.
EELV Bourgogne-Franche-Comté rappelle l'urgence d'engager la conversion écologique de l'agriculture par le soutien et l'accompagnement du développement de l'agriculture biologique, de filières de proximité et de qualité. Tout le monde s'accorde pour dire que ce modèle d'agriculture familiale est créateur d’emplois et de dynamisme territorial, de services environnementaux rendus...
De plus, cette transition peut ouvrir la voie à la diversification des activités des paysans. Le développement de projets énergétiques territoriaux, tels que la méthanisation agricole, en veillant à une empreinte environnementale globale positive, est une solution d'avenir.
Il est temps qu’agriculteurs, forestiers et écologistes nous disions ensemble stop à un modèle aberrant qui tue nos campagnes et notre Nature.
Claire MALLARD,  Brigitte MONNET,
Philippe CHATELAIN et Mourad LAOUES