jeudi 20 septembre 2018

Jean-Pierre Grzeskowiak avec «JPG TAXI» et Yann Martinez avec «ACTIV’TAXI» sont à votre service 24h/24 et 7j/7

Édito
Ce n’est pas parce que son retentissement médiatique est énorme, qu’il convient de juger l’affaire Benalla à un niveau supérieur de ce qu’elle est et représente.
De quoi s’agit-il ? D’un garçon qui s’est cru plus fort que les autres, parce qu’il était dans le cercle rapproché de la sécurité du Président de la République.
Questions à...
Dans une interview, Michel Neugnot, 1er vice-président du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté, en charge des transports, fait le point après la rentrée des classes. Le nombre de dossiers «à problèmes» liés aux transports a été divisé par deux.
La gratuité du transport scolaire sera de mise à la rentrée 2019, mais peut-être avec des frais de dossier.
Le Président de la FFR était présent samedi au Parc des sports lors de la journée découverte du rugby féminin organisée par le club des Tigresses. Il était accompagné d'Annick Hayraud, Manager de l'équipe de France féminine
A l’occasion d’une conférence de presse de rentrée, le Président du conseil départemental de Saône-et-Loire a annoncé une santé olympique pour le recrutement des médecins.
«Le Creusot a vocation à devenir le 5ème pôle»
«45 antennes vont être ouvertes sur tout le département»
«A Mâcon je veux ouvrir un centre en association avec la faculté de médecine»
Écouter, lire, voir
> Opinion > Les Verts

OPINION : EELV demande la libération des militants qui dégradent

14/09/2018 14:40Lu 375 foisImprimer l’article
Communiqué :
EELV demande la libération de 8 militants en garde à vue pour avoir désigné les banques complices de l’évasion fiscale et du dérèglement climatique
Depuis jeudi soir, 8 militants d’Attac dont des membres de EELV sont en garde à vue et risquent des poursuites pour “dégradations en réunion”.

Leur crime ? Avoir posé quelques autocollants sur les vitrines de certaines banques pour indiquer le nombre de filiales qu’elles comptent dans les paradis fiscaux ou leurs activités de soutien aux énergies fossiles (voir les autocollants ici).
EELV s’insurge contre cette garde à vue aussi ridicule que scandaleuse. 10 ans après la crise de 2008 l’activité des banques est toujours aussi peu régulée et leurs activités dans les paradis fiscaux n’est en rien entravée. Et le slogan “Make our planet great again” restera du greenwashing tant que les banques pourront financer les projets écocides des multinationales, comme les centrales à charbon, les grands barrages ou le nucléaire).
Cette action était organisée dans le cadre de la mobilisation européenne #10YearsOn organisée par Attac à l’occasion des 10 ans de la chute de la banque d’affaire Lehman Brothers. D’ici au au 15 septembre 2018, des dizaines d’actions vont avoir lieu partout en Europe et dans le monde pour prendre le contrôle de la finance et affirmer que plus un seul euro ne doit servir à financer le réchauffement climatique et la destruction de la planète, ou alimenter la spéculation et l’évasion fiscale.
Rassemblement pour la libération des 8 militants ce matin devant le commissariat du 3e arrondissement 6 rue aux ours à Paris.