mardi 19 novembre 2019

Boules, guirlandes, sapins artificiels, illuminations, village de Noël… les dernières tendances sont chez «Villaverde Montceau»

Édito
Les cheminots qui, vendredi, ont décidé de ne pas travailler ont délibérément pris en otage les usagers. Les conséquences de ce mouvement n’étaient pas acceptables.
Questions à...
«La Bourgogne est reconnue mondialement...» déclare le Président de Paris 2024 dans une interview à creusot-infos.
Le leader de l’opposition, qui avait échoué de peu en 2014, sera bien à nouveau candidat. Sa liste et son projet seront dévoilés en janvier. Mais Charles Landre a déjà donné quelques pistes dans une interview à creusot-infos.
«Un projet neuf et des pratiques nouvelles»
«L’élection sera le statuquo ou innover»
«Il faut rendre la ville attractive»
«Les quartiers ont besoin d’une action humaine»
1er vice-président du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté, en charge des transports, Michel Neugnot réagit au mouvement à la SNCF, revendiqué «droit de retrait» qui a privé de trains TER des milliers de voyageurs vendredi et qui s’est poursuivi…
«Tout est fait pour que la sécurité soit assurée»
«Sur un Dijon – Nevers pas question de supprimer les contrôleurs»
«Dans les Ardennes c’était un accident de la route»
«C’est un mauvais procès de dire qu’il y avait une situation d’insécurité faute de contrôleurs»
Écouter, lire, voir
> Opinion > En Marche

REMY REBEYROTTE : «La réforme, la proximité et une meilleure qualité de vie, oui, la chienlit et l’instabilite, non»

25/04/2019 23:54Lu 1244 foisImprimer l’article
Le député de la circonscription d’Autun-Le Creusot réagit aux annonces du Président de la République, Emmanuel Macron.
Communiqué de Rémy Rebeyrotte, député de Saône-et-Loire :

Ce soir, le Président a été clair : il apporte des réponses aux Français qui ont soutenu le premier mouvement protestataire et à l’ensemble des Français qui a contribué, directement ou par des corps intermédiaires, au Grand Débat National. Il ne répond a aucune provocation… et elles furent nombreuses ! Il se situe bien au dessus, au niveau des territoires et du pays réel.

Conforter la démocratie représentative en rapprochant les services du terrain et en concertant davantage ; rétablir l’ordre public ; poursuivre les reformes pour favoriser l’esprit d’initiatives et mieux protéger ceux qui doivent l’être ; mettre les bouchées doubles sur l’école, l’égalité des chances pour que chacun puisse construire son projet de vie et s’émanciper ; revoir la formation des fonctionnaires et mieux valoriser les enseignants et les fonctionnaires de terrain ; renforcer les frontières extérieures de l’Europe et revoir les coopérations entre Etats ; créer un conseil de défense écologique au plus haut niveau qui s’imposera à tous les secteurs de l’action publique et à l’encadrement des activités privées ; conforter le pouvoir d’achat des retraités modestes, des personnes durablement éloignées de l’activité et de ceux qui travaillent et entreprennent… Autant de chemins tracés qui nous promettent des heures et des heures de travail pour porter l’ensemble de ces changements majeurs, changements qui mobiliseront chacun des acteurs et des citoyens pour créer de nouvelles richesses et mieux les partager. Le cap est fixé : à chacun d’entre nous d’y prendre sa place, d’y apporter son énergie, d’y défendre ses valeurs et ses arguments, dans le cadre démocratique et républicain.



Rémy Rebeyrotte, Député de Saône-et-Loire