jeudi 16 août 2018

Du Mardi 14 au Samedi 18 Août

Profitez des Offres en cours sur les merguez, les chipolatas, la mini faisselle Girard, le pavé aux céréales, le flan pruneaux ou griottes, les fruit shoot grenadine, la crème de douche Nivea, la douche bio et la clé USB Lexar (50% en remise immédiate)

Retrouvez les Bons Plans haricots verts, cœur de sucrine, prune, kiwi hayward,

Sans oublier les offres de rentrée avec jusqu’à -40% en remise immédiate

Édito
Ce n’est pas parce que son retentissement médiatique est énorme, qu’il convient de juger l’affaire Benalla à un niveau supérieur de ce qu’elle est et représente.
De quoi s’agit-il ? D’un garçon qui s’est cru plus fort que les autres, parce qu’il était dans le cercle rapproché de la sécurité du Président de la République.
Questions à...
Après une saison à découvrir l’élite du basket français, Bastien Pinault a une formidable envie de voir l’Elan Chalon réussir un bel exercice 2018-2019. Il a envie de tout casser et il veut consentir les efforts nécessaires pour doubler son temps de jeu.
Au soir d’une journée d’intégration où il a emmené ses joueurs sur une falaise avant de les faire marcher sur l’eau, juste avant la reprise officielle de l’entraînement, l’entraîneur de l’Elan Chalon a répondu à nos questions.
Dans une interview fleuve à creusot-infos, Anibal Castano balance ses vérités. Sur son sport le basket, sur la Fédération, sur l'arbitrage.
Écouter, lire, voir
> Opinion > En Marche

Protection des données numériques personnelles : Rémy Rebeyrotte se félicite du vote de la loi

15/05/2018 10:58Lu 255 foisImprimer l’article
Communiqué :
La Loi importante sur la protection des données numériques personnelles a été votée hier après-midi
Lundi a été votée à une très large majorité la Loi sur les données numériques personnelles dont j’étais le Responsable pour la Majorité.
Les entreprises, les associations, l’Etat et les collectivités territoriales seront désormais responsables de la gestion de leurs données numériques et seront sanctionnés si des détournements graves sont commis, allant jusqu’à des amendes à hauteur de 4% du chiffres d’affaires et jusqu’à 20 millions d’euros.
Des affaires récentes nous rappellent l’importance d’un tel dispositif en France et en Europe.
Le travail parlementaire a permis d’abaisser de 16 à 15 ans l’âge à partir duquel un mineur peut consentir seul au traitement des données qui le concernent, de renforcer l’information des opérateurs et des utilisateurs, de  clarifier les conditions et les garanties minimales applicables en cas de mise en œuvre d’un traitement algorithmique, de garantir une meilleure transparence de l’accès aux moteurs de recherche, élargir l’action de groupe à la réparation des préjudices matériels et moraux, de renforcer la protection de données particulièrement sensibles et d’améliorer la prise en compte des spécificités des petites et moyennes entreprises ou des collectivités territoriales, pour ne citer que quelques exemples..
Rémy REBEYROTTE
Député de Saône-et-Loire