jeudi 21 juin 2018

La cellulite : notre bête noire !

Il existe aujourd’hui une solution imparable, grâce à votre Centre d’Amincissement Michelle LAGRANGE

Retrouvez le témoignage d’une cliente ayant perdu 17 Kilos

Édito
Vous avez détesté la perspective de la limitation à 80 km/heure… C’est pas grave, on va vous les faire adorer. Le lavage de cerveau a commencé et ça va s’accélérer. Tous les arguments sont bons. Même écolos. C’est dire.
Questions à...
Les rendez-vous d’été seront lancés avec un spectacle très aérien. Avec aussi un nouveau lieu de programmation.
L’adjoint à la culture parle aussi de l’avenir de L’arc, de la mise en lumière du Château de la Verrerie, du projet d’installations de boites à livres.
30 associations écologistes ont fait du lobbying auprès de lui, mais Rémy Rebeyrotte n’a pas cédé aux pressions vertes sur la question du glyphosate et il s’en explique avec force d’arguments.
Le Député n’hésite pas à prendre le désherbant pour nettoyer les arguments de la nouvelle gauche sur les dotations de fonctionnement. Il parle aussi des accords possibles pour les municipales de 2020 avec un peu d’engrais pour le Grand Autunois Morvan…
Sans oublier les poules, les abattoirs, le bois et les rodéos…
Le 1er vice-président du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté, dans une interview exclusive, revient sur la convention TER entre la Région et la SNCF, qui a ébranlé le groupe de gauche.
Il justifie le retrait de l’article 19 sur l’ouverture à la concurrence. Il évoque aussi le «baiser qui tue» de François Sauvadet en dénonçant sa posture et celle de la droite.
Écouter, lire, voir
> Opinion > De gauche

OPINION : Le MJS 71 donne de la voix

14/06/2018 20:27Lu 373 foisImprimer l’article
Communiqué :
Après Mathias Fekl en 2016 et Laurence Rossignol en 2017, les Socialistes de Saône-et-Loire ont accueilli l’ancien secrétaire d’État au Budget, Christian Eckert et le co-président du groupe écologiste au Parlement Européen, Philippe Lamberts pour cette nouvelle édition de la journée républicaine organisée à Cormatin le 9 juin 2018.


Les Jeunes Socialistes de Saône-et-Loire se félicitent du succès de cet événement qui a rassemblé de nombreux militants du Parti Socialiste de Saône-et-Loire mais aussi de nombreux jeunes venus Côte-d’Or, de Meurthe-et-Moselle et du Rhône. Nous avons également eu le plaisir de recevoir nos amis écologistes.
Cette année, l’Europe était au cœur de notre rassemblement. Les élections européennes de 2019 s’annoncent déterminantes pour le quotidien de millions de personnes et pour l’avenir de la construction européenne. Aujourd’hui, les citoyens semblent avoir le choix entre la brutalité d’un libéralisme qui ne profite qu’à une minorité de privilégiés, et une kyrielle de populismes qui ne peuvent que nous emmener dans un mur.
Nous, Jeunes Socialistes, ne pouvons nous résoudre à cette situation. C’est pourquoi nous avons engagé un travail de fond pour construire une alternative politique crédible qui répond réellement aux enjeux européens. L’Europe de demain doit émaner des territoires, ce sont aux citoyens de s’emparer des sujets européens pour enclencher un nouvel élan. Le MJS 71 s’inscrit pleinement dans cette logique et accompagne cette dynamique initiée avec ses différents partenaires présents lors de cette journée.
Nous sommes convaincus que les Français sont profondément, viscéralement attachés à l’idéal européen. Tous les jours, nous constatons que les citoyens ont besoin de l’Europe, qu’ils ont envie d’une Europe plus forte qui les protège dans un monde de plus en plus instable.
Face à ceux qui apportent des réponses simplistes à des problématiques complexes, nous voulons bâtir un projet ambitieux et réaliste qui remet véritablement le citoyen au centre de l’Europe.
MJS de Saône-et-Loire