lundi 18 juin 2018
Édito
Le héros de la finale de 98 est maintenant triplement dans la légende.
Questions à...
Les rendez-vous d’été seront lancés avec un spectacle très aérien. Avec aussi un nouveau lieu de programmation.
L’adjoint à la culture parle aussi de l’avenir de L’arc, de la mise en lumière du Château de la Verrerie, du projet d’installations de boites à livres.
30 associations écologistes ont fait du lobbying auprès de lui, mais Rémy Rebeyrotte n’a pas cédé aux pressions vertes sur la question du glyphosate et il s’en explique avec force d’arguments.
Le Député n’hésite pas à prendre le désherbant pour nettoyer les arguments de la nouvelle gauche sur les dotations de fonctionnement. Il parle aussi des accords possibles pour les municipales de 2020 avec un peu d’engrais pour le Grand Autunois Morvan…
Sans oublier les poules, les abattoirs, le bois et les rodéos…
Le 1er vice-président du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté, dans une interview exclusive, revient sur la convention TER entre la Région et la SNCF, qui a ébranlé le groupe de gauche.
Il justifie le retrait de l’article 19 sur l’ouverture à la concurrence. Il évoque aussi le «baiser qui tue» de François Sauvadet en dénonçant sa posture et celle de la droite.
Écouter, lire, voir
> Opinion > De droite

OPINION : Gilles Platret salue la décision d’André Accary pour le maintien des casernes de pompiers

06/11/2016 19:54Lu 791 foisImprimer l’article
Communiqué :
Le maintien des casernes de proximité est indispensable à l’équilibre de nos territoires et à l’encouragement du volontariat
L’annonce du Président du conseil départemental, André Accary qui confirme le sauvetage des casernes de Blanzy et Crissey est une bonne nouvelle.
Cette décision marque à la fois la reconnaissance des compétences, du travail et de l’engagement de tous les volontaires, qui doivent être, plus que jamais dans ces temps difficiles, encouragés dans leurs actions citoyennes en faveur de nos compatriotes.


C’est également une décision d’équité et de justice en termes d’aménagement du territoire et d’accès aux services publics.
Je veux apporter tout mon soutien et réaffirmer mon attachement au maintien d’une organisation des secours dans notre département qui préserve et encourage le volontariat et la proximité. Cette proximité est indispensable à l’équilibre de nos territoires, elle est indissociable de la nécessaire équité qui doit prévaloir à l’aménagement du territoire en Saône-et-Loire.
Mais cet attachement est également fondé, au-delà de l’organisation opérationnelle des secours, sur ma conviction profonde que les pouvoirs publics ont le devoir de reconnaitre, d’encourager et de donner des moyens suffisants à nos concitoyens qui ont fait le choix de protéger et de venir en aide à leurs semblables.
Il serait parfaitement incohérent et profondément injuste d’appeler à l’engagement civique des Saône-et-Loiriens sans leur donner les moyens matériels de s’engager et donc sans préserver les centres de secours de proximité.
Gilles Platret
Maire de Chalon-sur-Saône
Premier vice Président de l’association des maires de Saône-et-Loire