jeudi 22 février 2018
Édito
Personne n’a oublié que l’avocat de Nordahl Lelandais a défendu avec de la violence verbale son client en accusant les gendarmes et la justice dans l’affaire Maëlys.
Sondage
Approuvez-vous le principe de départs volontaires des fonctionnaires ?
Questions à...
Le Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie, dans une interview à creusot-infos, parle de la bonne santé économique de la Saône-et-Loire, avec comme symbole le renouveau de Framatome, mais pas seulement…
«En Saône-et-Loire, 25% des emplois sont industriels»
«La plus forte amélioration du taux de chômage est dans la Communauté Urbaine»
«Faisons aimer les usines»
L’ancien secrétaire d’Etat à l’industrie de François Hollande répond à creusot-infos sur Framatome et sur l’avenir du nucléaire. Un dossier sur lequel il a été très impliqué quand il était à Bercy.
«Oui, je le dis clairement, en France il faut remplacer les anciennes centrales nucléaires par de nouvelles centrales EPR»
L’élue du Creusot est à la tête d’un budget important au Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté. Dans une interview elle trace les perspectives 2018. Avec un appel à projets pour l’ensemble des clubs.
Écouter, lire, voir
> Opinion > De droite

OPINION : François Sauvadet dénonce «l'arnaque» des socialistes au sujet de la gratuité des transports scolaires

14/10/2016 22:35Lu 902 foisImprimer l’article
Au cours de la séance plénière du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, j'ai interpellé Marie-Guite Dufay sur les conditions de transferts de la compétence des transports scolaires des Départements vers la Région.
La lecture attentive du projet de l'exécutif régional nous oblige à attirer l'attention des parents d'élèves de Bourgogne et Franche-Comté.
Comme souvent, le diable se niche dans les détails.

On apprend ainsi que la gratuité des transports, promesse de campagne de Marie-Guite Dufay et de ses amis, est présentée comme un objectif qui "sera mis en œuvre au terme du mandat". En langage socialiste, ça veut dire que la gratuité n'interviendra qu'en 2021.... Soit à la fin du mandat : Marie-Guite Dufay a ainsi inventé la promesse de campagne qui s'imposera à ses successeurs. Très fort.
Mais le scandale est autre : on apprend aujourd'hui que cette gratuité s'entend "hors frais de dossiers". Toujours en langage socialiste, ça signifie très concrètement que les transports scolaires ne seront plus… gratuits. Mais quel sera le montant de ces "frais de dossier" ? Par qui seront-ils payés ? Par les parents d'élèves ? Par les maires ? Je demande solennellement à Marie-Guite Dufay de répondre clairement et rapidement à ces questions.
Si on résume bien la situation, la Présidente du Conseil régional et ses amis socialistes s'apprêtent à enterrer aujourd'hui une de leurs promesses de campagne. Et à trahir leurs électeurs..
François SAUVADET, 
Président du groupe de l’Union des Républicains, 
de la Droite et du Centre du 
Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté