mardi 25 juillet 2017
Sondage
Souhaitez-vous que le Tour de France revienne au Creusot et/ou dans la Communauté Urbaine Le Creusot - Montceau ?
  • Oui
     66% 694
  • Non
     33% 349
Questions à...
«La Saône-et-Loire c’est 3000 créations par an»
«Mon objectif est vraiment d’éviter les doublons pour gagner en efficacité»
«Aller vers un CFA unique Sud Bourgogne»
> Opinion > De droite

LEGISLATIVES : Le comité de la 3ème circonscription réaffirme son soutien à Charles Landre

19/04/2017 07:59Lu 912 foisImprimer l’article
Communiqué :
A la veille de scrutins importants, le parti socialiste, exsangue, nous offre une fois encore un triste spectacle.

Et localement les socialistes ont décidé de se mettre au diapason : après le bal des préférences du maire du Creusot pour les candidats Hollande, puis Macron puis Valls puis finalement Hamon, après celui du député sortant de notre 3ème circonscription, de Montebourg à Hamon, voilà venu le temps de la "rupture de confiance" entre le Maire d’Autun et la conseillère générale 1ere vice-présidente du Grand Autunois Morvan à qui il retire sa délégation parce que lui, soutient Macron.
Ce bal des soutiens des élus socialistes locaux qui ont pourtant tellement à faire au service de leurs citoyens, donne avec ces élucubrations politiciennes une image toujours plus dégradée de la chose publique.
Point d'orgue, le spectacle donné jeudi en Conseil de communauté du député sortant Baumel s’arrogeant l’image d’un député « humaniste » donneur de leçons, défendant bec et ongles des subventions communautaires répétées en faveur du Niger au moment au moment où l'argent public se fait rare et où il serait temps de se concentrer sur les compétences de la CUCM.
Il est vrai qu'il continue à soutenir aveuglément cette idée saugrenue de Revenu Universel, dans un monde où il faut, d'urgence, permettre de redonner au travail la valeur qu’il mérite et la rémunération qu’il implique de manière à permettre de retrouver cette unité sociale dont notre pays a tant besoin.
En juin certains seront socialistes assumés, d'autres socialistes marcheurs, mais personne n'oubliera qu'ils n'ont eu de cesse de privilégier leurs querelles intestines à l'intérêt général.
De notre côté, nous resterons fidèles à notre candidat à l’élection présidentielle parce qu’il est le mieux à même de participer au redressement de notre pays et au retour de certaines valeurs républicaines et citoyennes qui ont été remises en cause.
Dans la continuité de ce premier rendez-vous, et là encore avec constance et fidélité, nous soutiendrons Charles Landre qui est aujourd’hui rejoint et soutenu par de très nombreux élus comme les sénateurs Marie Mercier et Jean-Paul Emorine dont ce choix nous renforce dans l’idée qu’il est celui qui saura nous représenter et travailler, enfin, à l’intérêt général».
Comité de la 3ème circonscription