dimanche 19 février 2017
Sondage
Approuvez vous la décision de la ville du Creusot d'éteindre l'éclairage des monuments et bâtiments publics la nuit, par période de grand froid ?
Questions à...
Axel Bouteille se confie dans une interview
A l’occasion de ses vœux à la presse, le Député Philippe Baumel a ciblé Benoît Hamon, mais aussi Charles Landre…
Les deux présidents du Club Olympique Creusot Bourgogne font le point dans une interview à creusot-infos.

> Opinion > De droite

ATTAQUE TERRORISTE EN NORMANDIE : Communiqué de Charles Landre

27/07/2016 11:08Lu 1811 foisImprimer l’article
Le leader de l'opposition au Creusot a diffusé un communiqué en réaction à l'attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray.
"L’assassinat odieux d'un prêtre, aujourd'hui même nous remplit de colère. Le sang de la France a encore coulé et nous sommes tous meurtris.



Aujourd'hui un homme est mort. Comme toutes les victimes du terrorisme il est mort pour la France.

Le temps est au recueillement. Le temps est à l'action.

La réponse politique doit être à la mesure de ce qu'exige la conduite de l’État face aux périls les plus graves. Il faut fixer un cap et s'y tenir. L’État doit assurer la sauvegarde de la France en tant que République, Nation et État, et chercher sans ambiguïté la destruction de cette idéologie de haine et la neutralisation de tous ceux qui s'en réclament.

Ce combat sera long et difficile. Nous ne cessons de le dire. Mais par delà l'émotion qui nous étreint tous violemment, plutôt que de sombrer dans de pathétiques surenchères et de mettre en accusation l’État lorsqu'il faudrait s'unir, nous devons faut apporter une réponse, lucide et ferme face au terrorisme et aux attaques auxquelles se livrent ceux qui, agrégés autour de l’État Islamique, tuent sur notre sol et partout dans le monde.

Une réponse qui ne peut consister en l'abandon de nos valeurs Républicaines. Si nous prenions ce chemin nous signerions la victoire du terrorisme.

Mais nous ne pouvons imaginer vaincre le terrorisme si nous ne faisons pas respecter les règles qui encadrent notre société. Il faut les redire autant que nécessaire et être extrêmement clairs vis-à-vis de tous les comportements qui visent à briser les principes essentiels de la République.

Commençons par appliquer la loi. Avec rigueur. Donnons les moyens à la justice de contrôler les parcours et de faire appliquer les peines. Mettons fin à l'incroyable complexité de l'administration française qui paralyse l'efficacité de nos services de renseignements. Redisons que ni l'État, ni aucune municipalité ne peut abandonner des quartiers, des rues ou des foyers, à d'autres règles que celles de la République. Aucun territoire ne peut échapper à nos lois. Chaque élu doit le dire et le faire appliquer. Assumons enfin, de mener une politique étrangère, diplomatique et militaire, qui assure la sécurité de la France.

Nous, français, restons unis face au terrorisme. Je sais que nous y parviendrons.

Ce crime visant un religieux vise à fracturer violemment la communauté nationale. Une nouvelle étape à été franchie. Nous y résisterons. Parce que nous sommes Français nous savons ce qu'est la lutte pour la liberté, pour la démocratie et contre la barbarie. Nous avons toujours honni les fanatismes. Alors, sans faille, sans faiblesse, avec toute la froide détermination et la nécessaire dureté que cela implique, nous lutterons.

Nous serons dignes. Nous serons sur de nos valeurs. Nous appliquerons la loi. Nous gagnerons ce combat."