lundi 23 septembre 2019
Édito
Les résultats des élections européennes ont confirmé qu’il convient de se méfier de plus en plus des sondages. Jean-Luc et Laurent faisaient la gueule dimanche soir, mais ils n’étaient pas les seuls.
Questions à...
Dans une longue interview, le Président de la Chambre d'Agriculture de Saône-et-Loire parle sans langue de bois. Il dresse des constats, accuse, parle de l’avenir et de la question de l’eau.
Il dénonce la main des Etats-Unis derrière des associations agissantes.
«On a des agriculteurs sur les rotules et petit à petit ils se désespèrent»
«Désolé, mais un steak végétal, ce n’est pas une entrecôte»
«On met de l’eau potable dans les toilettes et on n’est pas capable de répondre à l’abreuvement de nos animaux»
Le lundi 9 septembre 2019 restera dans l’histoire pour l’Hôtel-Dieu du Creusot, avec la première intervention chirurgicale réalisée avec le robot chirurgical, le 1er de Saône-et-Loire.
Le Docteur Jean-Philibert Combier a réagi dans une interview exclusive à creusot-infos.
«Le robot ne remplace pas le chirurgien. Il exécute ses gestes. C’est un progrès considérable»
«C’est capital pour recruter de jeunes médecins»
«Le Maire du Creusot a eu une vision d’avenir et de progrès sur ce dossier stratégique»
Vice-président du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté, en charge des lycées et de l’apprentissage, Stéphane Guiguet détaille l’implication de la Région en matière d’investissements, mais aussi pour «le pouvoir d’achat des lycéens et de leurs familles».
Écouter, lire, voir
> Opinion > Autres opinions

OPINION : Les maires de Saône et Loire réagissent à l'agression dont a été victime le maire de Beaubery

13/12/2018 20:56Lu 1859 foisImprimer l’article
L'association des maires de Saône et Loire, par l'intermédiaire de sa présidente Marie-Claude Jarrot, apporte tout son soutien à l'élu.
Communiqué :
Je viens d'apprendre l'agression inqualifiable dont a été victime hier Gérard DUCHET, Maire de Beaubery.
Je condamne fermement cette agression et apporte tout mon soutien, au nom des Maires de Saône-et-Loire, à mon collègue.
Une fois encore, une fois de trop, c’est le respect qui est dû à la fonction de maire, qui est en jeu.
Les maires, et plus largement les élus communaux et intercommunaux, font preuve d’un engagement total aux services de leur concitoyens, et œuvrent au quotidien, y compris dans le contexte de grandes tensions que nous connaissons actuellement, pour que ces derniers puissent envisager de meilleurs lendemains.
Aussi, ce nouvel acte de violence volontaire sur un élu ne peut être toléré. Toute violence, physique ou verbale, ne saurait être banalisée à l’égard de celles et ceux dont l’action contribue à ce que les principes de notre République ne constituent pas de vains mots.
L’AMSL est bien évidemment prête, comme cela fut le cas malheureusement à trois reprises depuis le début de cette mandature, à se constituer partie civile dans cette affaire si cela s’avère nécessaire.

Marie-Claude JARROT
Présidente de l’Association des Maires
de Saône-et-Loire