dimanche 15 juillet 2018

Jusqu’au 28 Juillet, profitez des offres d’été*

120€ offerts pour l’achat de 4 pneus Bridgestone

1 jeu de plaquettes de frein offert

pour l’achat d’un jeu de disques posé

2 amortisseurs offerts

pour l’achat de 4 amortisseurs posés

Un check up pour votre départ en vacances à 19,90€

Découvrez les Offres « Vidange »

1 traitement bactérien offert pour une recharge de climatisation

Jouez et tentez de gagner une montre connectée polaroid au Grand jeu de l’été

Édito
Les coupures d’électricité ciblées qui ont frappé Le Creusot mardi avaient un parfum de scandale.
Questions à...
Dans une interview fleuve à creusot-infos, Anibal Castano balance ses vérités. Sur son sport le basket, sur la Fédération, sur l'arbitrage.
Les rendez-vous d’été seront lancés avec un spectacle très aérien. Avec aussi un nouveau lieu de programmation.
L’adjoint à la culture parle aussi de l’avenir de L’arc, de la mise en lumière du Château de la Verrerie, du projet d’installations de boites à livres.
30 associations écologistes ont fait du lobbying auprès de lui, mais Rémy Rebeyrotte n’a pas cédé aux pressions vertes sur la question du glyphosate et il s’en explique avec force d’arguments.
Le Député n’hésite pas à prendre le désherbant pour nettoyer les arguments de la nouvelle gauche sur les dotations de fonctionnement. Il parle aussi des accords possibles pour les municipales de 2020 avec un peu d’engrais pour le Grand Autunois Morvan…
Sans oublier les poules, les abattoirs, le bois et les rodéos…
Écouter, lire, voir
> Opinion > Autres opinions

OPINION : «500 loups et combien de brebis, Monsieur Hulot ?» demande la Coordination Rurale

11/01/2018 13:56Lu 1827 foisImprimer l’article
Communiqué :
500 loups et combien de brebis, Monsieur Hulot ?
Le ministre de l'Environnement souhaite atteindre une population d' « au moins 500 loups avant la fin du quinquennat ».

Pour la Coordination Rurale, il est certain que dans le cadre du Plan Loup qu'il veut imposer aux éleveurs, cet objectif sera, s'il ne l'est pas déjà, très rapidement atteint.  Sachant que l'espèce Canus Lupus en Europe se porte merveilleusement bien, vouloir 500 loups sur le sol français relève d’un choix  politique et non d'une nécessité pour l'espèce.
La CR rappelle que depuis 1992, le protocole de comptage des loups est toujours au stade expérimental. L'ONCFS fait état de 360 loups avérés (ce qui ne veut pas dire qu'il n'y en a pas bien plus). Il faut également noter que la modélisation de l'évolution de la population lupine ne tient pas compte de l'hybridation qui favorise une reproduction rapide. Par contre, la comptabilisation précise des victimes des loups nous livre le chiffre effrayant de près de 12 000 animaux d’élevage en 2017.
Cette déclaration du ministre de la Transition écologique et solidaire est tout simplement scandaleuse à l'heure où l'ensemble des syndicats agricoles font front commun face à un plan loup qui ne garantit pas l'avenir de l'élevage et du pastoralisme. Les méthodes de protection imposées, auxquelles sont soumises les indemnisations, ne s'adaptent pas à l'ensemble des races et des conditions pédoclimatiques des territoires colonisés par le loup.
Pour la CR, le loup doit être confiné aux zones sans aucune activité humaine.
Coordination Rural de Bourgogne