samedi 16 décembre 2017
Sondage
Le Président de l'Assemblée Nationale a-t-il eu raison de sanctionner le «député Insoumis» François Ruffin ?
Questions à...
Le vice-président du Conseil Régional Bourgogne - Franche-Comté en charge de l’économie a répondu à nos questions.
Elu d’opposition de droite à la Région, Gérard Gordat a répondu à nos questions sur son domaine de prédilection : L’agriculture.
Pierre Doucet de Jean-Paul Pelloux sont catégoriques : Demain plus qu'aujourd'hui et hier, la formation sera capitale pour un club comme Le Creusot.
> Opinion > Autres opinions

HOMMAGE : «Johnny Hallyday était une part de nous-mêmes» selon Rémy Rebeyrotte

06/12/2017 16:14Lu 774 foisImprimer l’article

Johnny Hallyday était une part de nous-mêmes

 
Triste semaine : après Jean d’Ormesson, c’est Johnny Hallyday qui nous quitte.


Avec Johnny, c’est une part de notre enfance, de notre adolescence, de notre jeunesse, de notre vie d’adulte qui disparaît, pour trois générations d’entre nous.
Ses interprétations, des meilleurs auteurs-compositeurs, sillonnent nos vies et nos souvenirs, comme des marqueurs indélébiles : « Noir c’est noir », « Toute la musique que j’aime », «Le Pénitencier », « Que je t’aime ! », « Rock’n’Roll attitude », « Tennessee », « Diego », « Marie » et tant d’autres.
Condoléances à sa famille, à ses proches, et à tous ses fans si attachés, si attachants dans leur relation à Johnny ; et j’en connais de très nombreux. Séchez vos larmes car il ne nous quittera jamais tout à fait, tant il a partagé vos vies, nos vies. Adieu Johnny et « retiens la nuit ».
 
Rémy REBEYROTTE
Député de Saône-et-Loire