lundi 22 juillet 2019

Au départ de Bourbon-Lancy, les échappées à vélo offrent des parcours sympas pour tous les amateurs de la petite reine et de VTT. Découvrez deux bons plans !

Édito
Les résultats des élections européennes ont confirmé qu’il convient de se méfier de plus en plus des sondages. Jean-Luc et Laurent faisaient la gueule dimanche soir, mais ils n’étaient pas les seuls.
Questions à...
A l’occasion d’une conférence de presse, le patron du groupe SOS, dont dépend l’Hôtel-Dieu du Creusot, a affirmé plusieurs choses.
«L’établissement génère un déficit. On l’a repris pour le redresser et le relancer».
«On a dit oui pour une aide-soignante de jour et «on verra» à la fin de l’année pour une infirmière de nuit».
«Pour l’urologie, la nouvelle organisation sera sans coût supplémentaire pour les patients».
«On va avoir un bon énorme en terme de prise en charge des patients».
«Le robot sera utilisé en urologie, en chirurgie digestive et en chirurgie gynécologique».
Vice-présidente du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté en charge des sports, Laëtitia Martinez, dans une interview, évoque l’engouement autour du mondial féminin. Elle souligne aussi la démarche volontariste de la Région pour développer et soutenir le sport féminin.
Juste avant les grandes vacances, le Maire David Marti se livre dans une interview à creusot-infos.
Gratuité à la piscine, espace Simone Veil, démolition de la Tour Jaurès et à la Molette, travaux dans les équipements sportifs… Le Maire répond aussi au sujet des prochaines élections municipales.
Écouter, lire, voir
> MEDIAS > Médias

Portraits de femmes : Nadine, l'épicière de Saint-Sernin, au service de la population

08/03/2019 15:00Lu 3564 foisImprimer l’article
Quand elle a repris l'épicerie du bourg à Saint-Sernin du bois, en mars 2011, Nadine avait déjà une forte expérience de la grande distribution. Et cette expérience lui a beaucoup apporté sur le plan professionnel. Le reste, c'est-à dire l'accueil des clients, le service, la gestion de sa petite entreprise, la qualité et la diversité des produits, n'étaient donc pas une difficulté majeure pour la souriante épicière.
« Aujourd'hui, tout le monde à Saint-Sernin m'appelle Nadine, c'est plus convivial et beaucoup me font la bise en arrivant, c'est vraiment sympa...».
Outre les services rendus, Nadine a vu rapidement progresser le nombre de ses clients, comme d'ailleurs sa gamme de services qu'elle a beaucoup étoffée au cours des années. Aujourd'hui, à l'épicerie du bourg, il passe en moyenne 200 clients par jour. Ils viennent pour le tabac, les jeux, le point Vert du Crédit Agricole, la presse, les fleurs... et les produits courants de l'épicerie.
« Ce sont des fidèles ils viennent très régulièrement, au début, ils ne me connaissaient pas, aujourd'hui ce sont pour la majorité des amis...» reconnaît Nadine. Alors oui, malgré les longues journées fatigantes, Nadine s'épanouit derrière sa caisse.
« C'est beaucoup de boulot mais j'ai une grande liberté, j'ai des horaires à respecter mais avec Sylvie qui m'aide, c'est génial, on fait bien tourner l'épicerie, et de plus, Sylvie est une vraie amie, on travaille en toute confiance et les clients sont satisfaits...».  D'ailleurs, ses clients, il est vrai lui rendent bien : « C'est vrai qu'elle est gentille, toujours souriante et surtout prête à rendre service...».
JCP