lundi 21 janvier 2019
Édito
La Présidente a choisi le réseau social, dénoncé pourtant pour la violence de ses commentaires, pour présenter ses vœux. C’est bien plus que paradoxal.
Questions à...
Le Député de Saône-et-Loire au cours d’une conférence de presse a parlé «gilets jaunes» mais aussi fait le point sur les engagements tenus du Gouvernement. ACTUALISE
Le vice-président du Conseil Régional se confie sur le budget économie de la Bourgogne-Franche-Comté, «au service de toutes les entreprises».
A l'occasion de la session plénière du Conseil Régional consacrée au vote du budget, la question des transports, le premier budget de la Région, a constitué une grande par des discussions. Et l'imbroglio autour de la hausse des tarifs des abonnements TER a masqué d'autres aspect de cette compétence. Le premier vice-président revient pour Infos-Dijon sur les grandes lignes du budget transports 2019 de la Bourgogne-Franche-Comté.
Écouter, lire, voir
> MEDIAS > Médias

Portraits de femmes : Martine Boyer a la «Tour» de St-Sernin au cœur

08/03/2018 17:00Lu 5341 foisImprimer l’article
Conseillère municipale à St-Sernin du Bois, depuis 2007, Martine Boyer est ce que l'on appelle une figure locale. À 69 ans, il est vrai que la "Tine" comme l'appelle communément ses proches est toujours présente quand on a besoin pour donner la main et traiter un petit problème organisationnel. C'est elle par exemple, qui prépare les vins d'honneur pour les cérémonies, fait visiter les salles communales...
« Si je ne vois pas la tour, je suis perdue...» raconte celle qui prend très à coeur son rôle dans la commission "Enfance Jeunesse" et dans le fleurissement et l'embellissement de la commune aux beaux jours.
Sa passion pour l'éducation des enfants se concrétise également dans l'association d'Aides aux devoirs des enfants de Saint-Sernin (ADESS) au sein de laquelle, bénévole depuis plusieurs années, elle aide chaque semaine les enfants de l'école élémentaire à mieux comprendre l'exercice de math, écoute la lecture, participe aussi avec l'enfant aux recherches... convaincue du bien fondé de cette démarche.
Pour Martine Boyer, son programme d'activités hebdomadaires tourné vers le social est à ses yeux quasiment normal :  « Mon père Marcel Pépin a été longtemps adjoint au maire et mon beau-père Pierre Boyer, a été maire de 1953 à 1971. J'ai toujours respecté les valeurs qu'ils défendaient et leurs idéaux. Nous avons été élevés dans cette ligne de conduite...» reconnaît en souriant Martine qui se dirigeait comme d'habitude vers la mairie.
JCP