mercredi 26 septembre 2018

Tous les midis du Lundi au Vendredi

Formules simples à partir de 4,50€ et Formules Menu à partir de 7,80€

Édito
Ce n’est pas parce que son retentissement médiatique est énorme, qu’il convient de juger l’affaire Benalla à un niveau supérieur de ce qu’elle est et représente.
De quoi s’agit-il ? D’un garçon qui s’est cru plus fort que les autres, parce qu’il était dans le cercle rapproché de la sécurité du Président de la République.
Questions à...
Dans une interview, Michel Neugnot, 1er vice-président du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté, en charge des transports, fait le point après la rentrée des classes. Le nombre de dossiers «à problèmes» liés aux transports a été divisé par deux.
La gratuité du transport scolaire sera de mise à la rentrée 2019, mais peut-être avec des frais de dossier.
Le Président de la FFR était présent samedi au Parc des sports lors de la journée découverte du rugby féminin organisée par le club des Tigresses. Il était accompagné d'Annick Hayraud, Manager de l'équipe de France féminine
A l’occasion d’une conférence de presse de rentrée, le Président du conseil départemental de Saône-et-Loire a annoncé une santé olympique pour le recrutement des médecins.
«Le Creusot a vocation à devenir le 5ème pôle»
«45 antennes vont être ouvertes sur tout le département»
«A Mâcon je veux ouvrir un centre en association avec la faculté de médecine»
Écouter, lire, voir
> MEDIAS > Médias

Portraits de femmes : Martine Boyer a la «Tour» de St-Sernin au cœur

08/03/2018 17:00Lu 4073 foisImprimer l’article
Conseillère municipale à St-Sernin du Bois, depuis 2007, Martine Boyer est ce que l'on appelle une figure locale. À 69 ans, il est vrai que la "Tine" comme l'appelle communément ses proches est toujours présente quand on a besoin pour donner la main et traiter un petit problème organisationnel. C'est elle par exemple, qui prépare les vins d'honneur pour les cérémonies, fait visiter les salles communales...
« Si je ne vois pas la tour, je suis perdue...» raconte celle qui prend très à coeur son rôle dans la commission "Enfance Jeunesse" et dans le fleurissement et l'embellissement de la commune aux beaux jours.
Sa passion pour l'éducation des enfants se concrétise également dans l'association d'Aides aux devoirs des enfants de Saint-Sernin (ADESS) au sein de laquelle, bénévole depuis plusieurs années, elle aide chaque semaine les enfants de l'école élémentaire à mieux comprendre l'exercice de math, écoute la lecture, participe aussi avec l'enfant aux recherches... convaincue du bien fondé de cette démarche.
Pour Martine Boyer, son programme d'activités hebdomadaires tourné vers le social est à ses yeux quasiment normal :  « Mon père Marcel Pépin a été longtemps adjoint au maire et mon beau-père Pierre Boyer, a été maire de 1953 à 1971. J'ai toujours respecté les valeurs qu'ils défendaient et leurs idéaux. Nous avons été élevés dans cette ligne de conduite...» reconnaît en souriant Martine qui se dirigeait comme d'habitude vers la mairie.
JCP