vendredi 16 novembre 2018

Offre d’Hiver

Du Jeudi 15 Novembre au Samedi 15 Décembre

TVA offerte à hauteur de 10%*

(*Sur Fenêtres, Portes d’entrée, Coulissants, Volets roulants et battants, Portails, Portes de garage)
Édito
Alors que la France grogne contre la hausse des carburants, ils sont comme muets…
Questions à...

Exclusif

C’est un visiteur de marque qui, dimanche après-midi, a découvert l’exposition «Pierre Soulages, Le Creusot» à L’arc.
Président de l’institut national de la recherche agronomique, Philippe Mauguin s’est confié à «creusot-infos».
Le champion Alain Bernard s'est confié dans une interview à creusot-infos. Pour parler du complexe aquatique du Creusot, mais pas seulement.
«Pour moi c'est important d'aller au contact des jeunes».
«Pour PARIS 2024 je n'ai pas peur, mais je suis inquiet».
«Je vais échanger avec la Ministre pour parler des projets».
C’est officiel, le conseiller régional de Bourgogne - Franche-Comté et Président des Amis de la Rose à Frangy, quitte lui aussi le Parti Socialiste pour créer un autre parti avec Emmanuel Maurel et Marie-Noëlle Lienemann, qu’il accueillera en Saône-et-Loire en novembre.
Denis Lamard s’explique dans une interview à creusot-infos.
Écouter, lire, voir
> MEDIAS > Médias

Portraits de femmes : Martine Boyer a la «Tour» de St-Sernin au cœur

08/03/2018 17:00Lu 4593 foisImprimer l’article
Conseillère municipale à St-Sernin du Bois, depuis 2007, Martine Boyer est ce que l'on appelle une figure locale. À 69 ans, il est vrai que la "Tine" comme l'appelle communément ses proches est toujours présente quand on a besoin pour donner la main et traiter un petit problème organisationnel. C'est elle par exemple, qui prépare les vins d'honneur pour les cérémonies, fait visiter les salles communales...
« Si je ne vois pas la tour, je suis perdue...» raconte celle qui prend très à coeur son rôle dans la commission "Enfance Jeunesse" et dans le fleurissement et l'embellissement de la commune aux beaux jours.
Sa passion pour l'éducation des enfants se concrétise également dans l'association d'Aides aux devoirs des enfants de Saint-Sernin (ADESS) au sein de laquelle, bénévole depuis plusieurs années, elle aide chaque semaine les enfants de l'école élémentaire à mieux comprendre l'exercice de math, écoute la lecture, participe aussi avec l'enfant aux recherches... convaincue du bien fondé de cette démarche.
Pour Martine Boyer, son programme d'activités hebdomadaires tourné vers le social est à ses yeux quasiment normal :  « Mon père Marcel Pépin a été longtemps adjoint au maire et mon beau-père Pierre Boyer, a été maire de 1953 à 1971. J'ai toujours respecté les valeurs qu'ils défendaient et leurs idéaux. Nous avons été élevés dans cette ligne de conduite...» reconnaît en souriant Martine qui se dirigeait comme d'habitude vers la mairie.
JCP