jeudi 21 juin 2018

La cellulite : notre bête noire !

Il existe aujourd’hui une solution imparable, grâce à votre Centre d’Amincissement Michelle LAGRANGE

Retrouvez le témoignage d’une cliente ayant perdu 17 Kilos

Édito
Vous avez détesté la perspective de la limitation à 80 km/heure… C’est pas grave, on va vous les faire adorer. Le lavage de cerveau a commencé et ça va s’accélérer. Tous les arguments sont bons. Même écolos. C’est dire.
Questions à...
Les rendez-vous d’été seront lancés avec un spectacle très aérien. Avec aussi un nouveau lieu de programmation.
L’adjoint à la culture parle aussi de l’avenir de L’arc, de la mise en lumière du Château de la Verrerie, du projet d’installations de boites à livres.
30 associations écologistes ont fait du lobbying auprès de lui, mais Rémy Rebeyrotte n’a pas cédé aux pressions vertes sur la question du glyphosate et il s’en explique avec force d’arguments.
Le Député n’hésite pas à prendre le désherbant pour nettoyer les arguments de la nouvelle gauche sur les dotations de fonctionnement. Il parle aussi des accords possibles pour les municipales de 2020 avec un peu d’engrais pour le Grand Autunois Morvan…
Sans oublier les poules, les abattoirs, le bois et les rodéos…
Le 1er vice-président du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté, dans une interview exclusive, revient sur la convention TER entre la Région et la SNCF, qui a ébranlé le groupe de gauche.
Il justifie le retrait de l’article 19 sur l’ouverture à la concurrence. Il évoque aussi le «baiser qui tue» de François Sauvadet en dénonçant sa posture et celle de la droite.
Écouter, lire, voir
> MEDIAS > Médias

Partir en amoureux autour de la lune, ce sera possible en 2022, mais il faudra avoir un joli compte en banque...

12/06/2018 15:00Lu 799 foisImprimer l’article
Dès 2022, il sera possible de faire sa demande en mariage en survolant la surface lunaire au son de « Fly Me to the Moon » de Frank Sinatra. Le vol spatial d’une semaine sera effectué à bord d’une capsule autonome permettant aux deux amoureux de voyager seuls.
L’agence ApoteoSurprise, spécialisée dans l’organisation de demandes en mariage extravagantes, lance une toute nouvelle prestation à 125 millions d’euros permettant aux princes charmants du 21ème siècle de demander la main de leur bien-aimée en volant autour de la Lune. Pouvoir décrocher la Lune par amour s’apprête donc à devenir réalité, l’objectif ultime de l’agence parisienne étant de « mettre en scène la demande en mariage la plus folle et la plus extraordinaire de ces derniers 13,8 milliards d’années ».
À partir de mars 2022, tout amoureux fortuné pourra réserver la prestation clé en main sur le site www.apoteosurprise.com et bénéficier, cinq mois plus tard, du programme suivant :
- Entraînement physique et formation technique préalable de douze semaines.
- Décollage, le jour J, depuis le centre spatial Kennedy, à Cap Canaveral (Floride).
- Diffusion, dans les casques des deux touristes de l’espace, de "Also sprach Zarathustra, Op.30" de Richard Strauss (B.O.de 2001, L'Odyssée de l'espace) au moment où les premiers effets de l’apesanteur se font ressentir.
- Arrivée en orbite lunaire, trois jours plus tard, avec survol de l’astre cendré à seulement 200/300 kilomètres d’altitude.
- Interruption de toute communication avec la Terre pendant une trentaine de minutes, durée pendant laquelle la capsule survole la face cachée de la Lune.
- Diffusion de la chanson "Fly Me to the Moon" de Frank Sinatra, à mi-chemin du vol orbital, permettant au prétendant de faire sa demande en mariage (bague de fiançailles cachée dans sa combinaison) loin de toute autre forme de vie.
- Spectaculaire lever de Terre derrière les cratères lunaires et voyage retour, pendant près de quatre jours, avant rentrée atmosphérique et atterrissage final.
 
La trajectoire suivie par la capsule sera similaire à celle de la mythique mission Apollo 8 de 1968. La capsule, qui pourra atteindre les 38.000 km/h, sera équipée de huit caméras permettant d’immortaliser à jamais la spectaculaire entrée du couple dans l’histoire de la conquête spatiale et de la conquête… amoureuse !