lundi 18 juin 2018
Édito
Le héros de la finale de 98 est maintenant triplement dans la légende.
Questions à...
Les rendez-vous d’été seront lancés avec un spectacle très aérien. Avec aussi un nouveau lieu de programmation.
L’adjoint à la culture parle aussi de l’avenir de L’arc, de la mise en lumière du Château de la Verrerie, du projet d’installations de boites à livres.
30 associations écologistes ont fait du lobbying auprès de lui, mais Rémy Rebeyrotte n’a pas cédé aux pressions vertes sur la question du glyphosate et il s’en explique avec force d’arguments.
Le Député n’hésite pas à prendre le désherbant pour nettoyer les arguments de la nouvelle gauche sur les dotations de fonctionnement. Il parle aussi des accords possibles pour les municipales de 2020 avec un peu d’engrais pour le Grand Autunois Morvan…
Sans oublier les poules, les abattoirs, le bois et les rodéos…
Le 1er vice-président du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté, dans une interview exclusive, revient sur la convention TER entre la Région et la SNCF, qui a ébranlé le groupe de gauche.
Il justifie le retrait de l’article 19 sur l’ouverture à la concurrence. Il évoque aussi le «baiser qui tue» de François Sauvadet en dénonçant sa posture et celle de la droite.
Écouter, lire, voir
> > ELECTIONS LEGISLATIVES

LEGISLATIVES : Le PRG confirme que Dominique Lotte est bien son candidat

18/05/2017 23:56Lu 439 foisImprimer l’article
Communiqué :
Dans le cadre de l’accord signé par le Parti Radical de Gauche et le Parti Socialiste, nos deux partis présentent des candidatures communes :
Catherine N’Diaye, Dominique Lotte, Philippe Baumel, Cécile Untermaier et Christophe Sirugue sont nos candidats.
Aucun(e) autre ne peut revendiquer ce soutien commun.
Dans la 2ème circonscription, dès la signature de l’accord, Dominique Lotte a été le candidat du  PRG  investi par les instances de notre parti.


Le PS l’a accepté en tant que tel et s’est engagé à le soutenir.
Nous avions souhaité que, PRG, il puisse bénéficier de l’absence d’un candidat La République En Marche en face de lui.
Mais l’accord de cette dernière avec François Bayrou a probablement empêché cette solution. La candidature de Vincent Chauvet en est le témoignage.
Nous le regrettons vivement car nous sommes dans la Majorité Présidentielle, nous voulons le succès des forces progressistes à l’assemblée nationale.
Dominique Lotte est un bon candidat.
Il est le seul dans la circonscription à avoir cette expérience indispensable d’un élu qui connaît très bien son terrain.
Si sa famille est la Gauche, sa candidature s’inscrit dans un esprit de rassemblement  qui va au-delà, indispensable dans la période que nous vivons. Le Parti Radical de Gauche, inscrit dans la Majorité Présidentielle, veut peser  pour que les  idées  auxquelles il est profondément attaché, soient représentées à l’Assemblée Nationale.
Liberté, solidarisme, fraternité, laïcité, liberté d’entreprendre et redistribution, lutte contre la fracture sociale et territoriale,pour une France plus forte et plus juste dans une Europe plus dynamique et plus juste : telles sont nos priorités.
Claudette Brunet Lechenault  -
Présidente départementale du  PRG 71.